m

La palme absolue du faux-culisme est à décerner aujourd’hui à Eric Raoult, coutumier des perles politiques, mais celle-ci dépasse le calibre ordinaire.

Le député ump de Seine-Saint Denis appelle le CSA à la vigilance : il trouve qu’on a décidément trop entendu les socialistes à propos de l’affaire Strauss-Kahn et demande un « rééquilbrage ».

Serait-il à l’origine des accusations portées contre le récent ministre Georges Tron ? Voilà une occasion de rééquilibrer la présence médiatique au profit du parti majoritaire. Remarquons pour autant que si le filet est de même nature, le poisson est plus modeste et risque de faire moins de vagues.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel