m

Chers amis, chers camarades,

Nous sommes nombreux à rentrer fiers comme des petits Artaban quand après trois heures d’un marché peu fréquenté, sous une fine pluie glaçante, nous avons l’impression d’avoir ébranlé 30 abstentionnistes potentiels et ralliés 3 d’entre eux. Notre fierté et notre légitime sentiment d’avoir oeuvré pour un monde sinon meilleur, du moins moins mauvais, ne sont pas grandement affaiblis s’ils ne sont que 20 et que les 3 eux-mêmes ne sont pas tout à fait certains…

Bref, nous y croyons. Que le temps soit plus clément ou plus hostile, les scrutins plus risqués ou plus avenants, nous porte-à-portons, tractons et distribuons d’un coeur sinon égal, du moins solide. Bref, je le redis, si cette manière de croire n’est ni « croyance », ni « crédulité », elle est du moins confiance en notre parole commune et en la vôtre que les médias recueillent d’une oreille attentive; voire d’une oreille d’autant plus attentive que votre propos est critique à l’encontre de notre maison commune.

Mais quand au retour d’un de ces marchés finement pluvieux, maigrement fréquenté, d’une hasardeuse banlieue, nous mesurons qu’une seule de vos phrases risque de nous faire perdre 3000 et quelquefois 300 000 de ceux que nous avons si vaillamment ralliés en leur expliquant -et j’espère en leur prouvant- que le jeu collectif l’emporte sur l’individuel et que notre Parti est aujourd’hui tout entier préoccupé des Français et soucieux de leur avenir..

Alors, je vous le dis tout carrément, nous trouvons que les gémonies constituent une destination encore trop hospitalière pour vous, vos pareils et vos prochains -je veux dire ceux qui pourraient dans un avenir proche vous imiter- .

Ne connaissant pas bien de quoi ces gémonies sont faites, accablée que je suis d’un fond de naturel pessimiste qui ne me garantit pas que le retour en soit assuré, je vous invite avec toute mon amitié, mon admiration pour votre talent, vos qualités de show-men (no women in the group), à bien plutôt nous rejoindre sur les marchés où vous serez accueillis avec tout l’enthousiasme dû à votre éminente notoriété.

Chaleureusement.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel