m

Au congrès des jeunes avocats toujours (billet précédent), Michèle Alliot-Marie qui n’a, à aucun moment, évoqué le Président de la République, s’est-elle posée en candidate à la candidature pour 2012 ?

Etonnant en effet que, malgré les consignes élyséennes, jamais n’ait été prononcé le nom de Nicolas Sarkozy. En trois années d’exercice parlementaire, je n’ai jamais écouté un Ministre s’y soustraire et le discours de MAM a duré plus d’une heure.

Plus étonnant encore, alors que Nicolas Sarkozy a affirmé que la réforme de la procédure pénale « n’était plus une priorité », elle a manifesté sa volonté de la voir inscrite au calendrier parlementaire de juillet.

Signe plus modeste (nous sommes le jeudi de l’ascension), Alain Juppé n’avait pas raccourci son week end pour être présent et l’accueillir.

Quand l’auréole du suzerain ternit, les prétendants s’empressent.

voir aussi, en page « Bordeaux », quelques notes sur le congrès des jeunes avocats

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel