m

Sur 4 colonnes ce matin à la première page de « La République des Pyrénées », cette information d’importance : « La bergère accouche en descendant de l’estive ».

Que voilà un titre rassurant ! Ainsi il n’y a pas que les banques, Woerth le philantrope ou les expulsions de Roms pour faire les gros titres des journaux. A destination des urbains de stricte obédience, disons que l’estive est un très beau mot qui désigne les bergeries et les champs où les bergers résident et travaillent plusieurs mois durant, entourés de leurs troupeaux.

A côté de moi le Président de région Alain Rousset se réjouit aussi de la nouvelle et ajoute tout à trac
– C’est grâce à moi !

Un instant de silence entoure aussitôt la déclaration. La bergère réside en vallée d’Aspe, où Rousset prend lui aussi ses quartiers d’été. Autour de nous, les oreilles s’allongent de curiosité.

La nouvelle est en effet doublement rassurante, comme nous l’apprenons aussitôt. Non seulement cette jeune bergère est désormais une maman comblée mais c’est grâce à la région Aquitaine qui a financé des maisons de santé jusque sur les pentes pyrénéennes que la parturiente a pu être accueillie et délivrée dans les meilleures conditions.

Ouf !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel