m

Le père Noël a décidément plus d’un tour dans son sac, qu’il porte large et rebondi comme on sait.

On annonçait hier la reconduite à la frontière des rois mages suite à un ordre personnel de Guéant. Alarme dans tous les foyers qui ne conçoivent pas volontiers une étable sans âne, ni boeuf, et moins encore sans ce beau symbole de diversité culturelle que sont Melchior, Balthazar et Gaspar.

Mais Noël n’est pas Noël pour rien. On apprend ce soir que les deux types missionnés pour la reconduite ont fumé la myrrhe et l’encens qu’ils étaient censés comptabiliser comme « saisie de drogues », avec un reste de moquette qu’ils avaient dans les poches, et n’ont jamais trouvé la bonne route. L’ange annonciateur qui lui, avait été mis en hospitalisation d’office (HO), y a trouvé toute une armada de ses petits camarades qui avaient subi le même sort, parce que figurant sur le même fichier des gars qui mettent n’importe quoi sur les ondes sans se soucier des éléments de langage fournis par Sarkozy.

Qu’à cela ne tienne, ils ont trifougné le double de la clef du paradis qu’ils ont tous dans les plis de leurs ailes et, hop, ils se sont fait la belle et plaident maintenant pour des médias libres.

Quant à Guéant, il est en rétention pour réécrire sa circulaire. Juppé, lui, finit difficilement d’avaler sa couleuvre turque.

Noël, quoi !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel