m

C’est une interrogation que l’on peut qualifier de réconfortante, si l’on se place du point de vue du PS, ou de radicalement désespérante si l’on se situe au niveau de l’humanité toute entière.

La réponse est en effet : on le peut.

Et l’ump est de ce point de vue un cas d’école.

La nomination de Dominique Dord au grade de trésorier de ce parti, à vrai dire assez mal en point, est exemplaire en effet. Non que ce député n’ait pas bonne allure. Sourire avenant, silhouette sportive et comptant parmi ceux qui saluent non seulement les huissiers mais les députés d »opposition. C’est dire.

Mais choisir pour trésorier, dans le récent sillage des batteries entières de casseroles d’Eric Woerth et de son maître, un député ayant fait ses armes professionnelles chez l’Oréal et ayant transformé l’essai en créant son micro parti, disons -le entre nous, c’est quand même d’une bêtise à couper au couteau.

Il y a deux situations où l’on peut faire les pires « … « . Disons : les pires « stupides erreurs » pour n’offenser ni le vocabulaire, ni la décence : quand on est au faîte du succès ou quand on est au fond du trou.

Sarkozy illustre les deux.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel