m

On commente beaucoup le parallèle établi par Martine Aubry entre Sarkozy et Madoff « Sarkozy donnant des cours de maîtrise budgétaire, c’est comme Madoff donnant des leçons de comptabilité ». Remarquons que c’est la comparaison de deux actions, pas de deux personnes en tant que telles.

On a moins parlé d’une autre partie de son discours que je trouve très savoureuse. En réponse à Sarkozy mettant sur le dos de Mitterrand nos difficultés à financer les retraites, elle a évoqué un autre grand ancien.

« Si Jules Ferry n’avait pas rendu l’école obligatoire, nous aurions quand même moins de problèmes… ». Sûr : que des élèves de même milieu social, tous venant des mêmes quartiers et surtout tellement moins nombreux, c’est plus facile !

On pense irrésistiblement au petit Gavroche mort sur les barricades en chantant « C’est la faute à Voltaire ! »

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel