m

Il y a déjà 1 an, je visitais l’école de la Benauge. Le préau était en voie d’effondrement, les infiltrations d’eau souillaient les murs et les parents d’élèves comme les enseignants étaient déjà réunis pour que nous portions leurs doléances et obtenions des travaux.

A maintes reprises nous sommes intervenus au Conseil municipal pour rappeler cette urgence. Une mise en chantier nous a vaguement été promise.

Il faut aujourd’hui l’effondrement d’une partie du toit pour que cette urgence éclate au grand jour. Notons que cet effondrement a eu lieu pendant le temps scolaire et que les suites auraient pu en être dramatiques.

Il y a 1 an aussi, Alain Juppé écrivait dans son ouvrage consacré à l’éducation « il faut mettre le paquet sur les primaires ». Hélas beaucoup ont cru qu’il s’agissait des écoles primaires, en réalité, c’était bien les primaires de la Droite qui occupaient son esprit, et les grandes réalisations dispendieuses (grand stade, cité du vin…) qui absorbaient les finances de la Ville plutôt que les équipements de proximité.

Dans quelques années les Bordelais mesureront les dégâts de ce dernier mandat à la fois en terme de gestion financière, d’urbanisme et de négligences vis à vis du quotidien des Bordelais.

L’état il y a un an : https://www.michele-delaunay.net/delaunay/bordeaux/visite-de-lecole-elementaire-de-la-benauge

20150908_171202 20150908_170718 20150908_164757 20150908_164047

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel