m

Le 24 novembre s’est tenu à la Halles des Chartrons le Conseil de quartier bi-annuel « Grand Parc – Paul Doumer ».

Alain Juppé et Anne-Maire Cazalet ont ainsi pu présenter l’action municipale devant une salle soigneusement composée de personnes qui leur étaient acquises. C’est soutenus par une imposante tribune d’élus et par un impressionnant parterre de responsables des services municipaux et de la police (17), qu’ils ont réallisé ce petit exercice de communication.

En tant que Conseillère générale et habitante du quartier, Michèle Delaunay était présente dans la salle, attentive à l’action ou à l’inaction de la Mairie sur le canton Grand Parc – Jardin Public, dont elle est l’élue.

Michèle Delaunay a pris la parole à la fin des exposés municipaux. Elle a évoqué 5 points :

  • De nombreuses rues sont insuffisamment éclairées dans le quartier Montgolfier et alentour ; seule la rue Catros est convenablement éclairée.

Aucune réponse n’a été apportée sur cette question.

  • Les riverains du Jardin Public ont vu, depuis quelques semaines, s’installer des nids de frelons asiatiques. Outre le dangers qu’ils représentent pour l’homme, ces frelons sont un véritable fléau pour les abeilles. Michèle Delaunay a donc demandé si la Mairie était en mesure d’agir.

Il a été répondu que la dangerosité de ces frelons n’était pas certaine, mais que la Mairie discutait de la question avec les pompiers. A cette heure, les services municipaux ne se sont pas rendus sur place.

  • Michèle Delaunay a été prévenue le jour même que des bancs ont été enlevés autour du bâtiment W au Grand Parc. Elle a donc tenu à rappeler à la Mairie que, malgré l’amalgame bancs = lieux de rencontre pour délinquants, les bancs sont essentiels pour les personnes âgées qui vivent dans le quartier.

La Mairie affirme qu’aucun banc n’a été retiré et qu’ils ont été déplacés. L’adjointe de quartier a fait état de 140 bancs dans le jardin du Grand Parc.

  • Michèle Delaunay s’est félicitée de voir reprise par la Mairie l’idée des jardins partagés qu’elle avait soumise à la Municipalité au début de l’année 2009, bien qu’elle regrette que cela soit au bénéfice unique des riverains du Parc Rivière, et non des habitants du Grand Parc. Elle s’est également étonnée de n’avoir reçu aucune réponse quant à sa proposition de prendre en charge le financement de ces jardins au titre du Fonds d’aide à l’Equipement des Communes du Conseil général (voir billet du blog en date du 25 novembre).

Aucune réponse n’a été apportée sur ce point.

  • Enfin, Michèle Delaunay a regretté la communication réalisée par la Mairie sur les deux projets d’Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). En effet, le Maire a présenté ces projets comme des réalisations municipales, alors qu’il n’en est rien : ces EHPAD sont réalisés par des bailleurs sociaux et privés, avec le soutien du Conseil général tout au long de l’élaboration du projet. En effet, la solidarité envers les personnes âgées est l’une des compétences principales du Conseil général.

Là encore, aucune réponse n’a été donnée.

Lire la proposition de Jardins partagés de Michèle Delaunay

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel