m

Cet après-midi était inauguré l’EHPAD « Les Jardins de l’Alouette » du CHU de Bordeaux, situé dans l’enceinte de l’Hôpital Xavier Arnozan et qui compte 65 lits d’hébergement dont 6 lits d’hébergement temporaire et 7 places d’accueil de jour. Cet établissement accueille exclusivement des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies neurodégénératives apparentées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les parties prenantes qui ont permis la création de cet établissement étaient présentes : M. Philippe VIGOUROUX, Directeur général du CHU de Bordeaux, le Professeur Nathalie SALLES, Chef du pôle de gérontologie clinique du CHU de Bordeaux, Mme Anne BOUYGARD, Directrice générale adjointe de l’ARS Aquitaine, M. Jean-Luc GLEYZE, Président du Conseil Départemental de la Gironde, Mme Michèle DELAUNAY, Députée de la Gironde et M. Alain JUPPE, Maire de Bordeaux.

Mme Edith MONCOUCUT et M. Sébastien SAINT PASTEUR, Conseillers départementaux de Pessac étaient également présents ainsi que Mme Muriel RAINFRAY, qui a été le chef d’orchestre de la mise en oeuvre de ce projet qu’elle a dirigé à son lancement.

Michèle DELAUNAY a  tenu à rendre hommage à l’ancien Directeur Henri HERIAUX et Madame LACHENAYE-LLANAS, actuelle Directrice générale adjointe du CHU de Bordeaux, tous les deux très engagés sur ce projet qui a demandé beaucoup d’efforts ; mais aussi à saluer le travail et l’engagement des équipes, rien ne remplaçant l’atmosphère, l’attention et la présence de personnes humaines.

Ce projet innovant et original est entièrement pensé autour d’un projet médical avec un objectif double de « projet de soin » et de « projet de vie » adapté à la pathologie des résidents. L’ensemble des soins et des activités est construit pour s’adapter aux résidents et leur permettre d’entretenir leurs facultés cognitives et leur donner des repères pour éviter les troubles aigus du comportement.

Michèle DELAUNAY l’a fortement soutenu avec sa réserve ministérielle  (à hauteur de 1 millions d’euros) qu’elle souhaitait consacrée aux projets innovants. Cet EHPAD universitaire l’est en tout point puisqu’il réunit recherche, domaine dans lequel les équipes bordelaises sont en pointe depuis longtemps, expertise en matière de soins médicaux et non médicaux, et capacité d’illustrer les bénéfices des nouvelles technologies au service du grand âge. « Il y a dans la vie d’un ministre des moments extrêmement heureux et c’est de voir la concrétisation de projets. Cet EHPAD réalise tout ce que j’ai voulu apporter dans mon ministère c’est à dire la conjonction en la recherche, le soin et l’humain tout simplement ».

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel