m

Ce matin, le collectif Droit au logement 33 ainsi que l’association Réseau Éducation Sans Frontière se sont rassemblés devant une maison abandonnée près de la place Paul Doumer et dans laquelle plusieurs familles avec de jeunes enfants vivent depuis plusieurs semaines faute de logement normalement proposé et pris en charge par la Préfecture.

Michèle Delaunay est intervenue ce matin, en soutien aux familles, auprès de l’agent immobilier représentant le propriétaire de l’immeuble délaissé depuis de nombreuses années, pour tenter d’obtenir un délai auprès du propriétaire le temps que le préfet réponde à son obligation légale de logement.

Aujourd’hui, ces familles n’ont gagné que quelques heures voire quelques jours de répit avant d’être à nouveau confrontées à la rue avec leurs enfants.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel