m

Hier se tenait à Bordeaux le Conseil municipal avec vote du Budget primitif 2014. Ce budget en hausse de plus de 46 millions d’euros préfigure l’annonce d’une augmentation des impôts locaux pour couvrir les nouvelles dépenses dont le surcoût du futur Centre des Civilisations du Vin.

Michèle Delaunay est intervenue sur la réduction du budget alloué aux seniors alors même que la population des personnes de plus de 60 ans augmente à Bordeaux. Ainsi, la part du budget senior dans le budget total ne représente que 1,14 % alors qu’il était de 1,64 % en 2012.

Il s’agit là d’un paradoxe dans une ville qui vient de s’inscrire dans la dynamique « Ville Amie des Aînés », réseau mondial créé par l’OMS, visant à répondre au vieillissement de la population et à anticiper la transition démographique.

Michèle Delaunay a rappelé les lourdes conséquences de ces réductions budgétaires et notamment l’agression sexuelle d’une locataire de RPA, établissements qui ne disposent plus depuis l’an dernier de gardiens de nuit.

Elle a interrogé le Maire de Bordeaux sur le manque de projet pour les seniors, sur l’absence de réelle innovation, de prévision à la mesure de l’enjeu. Elle a ainsi suggéré la création d’un Observatoire de l’Âge, d’un répertoire des quartiers amis de l’âge, de la mise en place d’horaires de piscine où l’eau est plus chaude mais aussi la mise en place de mesures visant à répondre aux salariés rencontrant des problèmes avec leurs parents entrés dans le grand âge, à l’image de ce qui peut se faire pour les salariés en recherche de solution de garde pour leurs jeunes enfants.

 

Michèle Delaunay a aussi réagi durant ce conseil au nouveau report des travaux de la Salle des Fêtes du Grand Parc, équipement culturel d’envergure fermé depuis 1990 et dont la réouverture est annoncée depuis 2012, mais aussi du Musée d’Histoire Naturelle fermé depuis 2009 pour une durée sans cesse allongée.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel