m

Communiqué de presse

Samedi 5 septembre 2015

Alain Rousset soutient la manifestation de solidarité aux réfugiés, samedi 5 septembre à 17 heures à Bordeaux (place des droits de l’homme)

L’image terrible d’Aylan, petit garçon mort noyé, échoué sur une plage européenne, a marqué l’opinion publique, et espérons-le, signé le réveil des leaders européens. Qui n’a pas vu son propre fils ou petit-fils dans ce bambin au visage fiché dans le sable ?

Chaque jour, des milliers de familles de réfugiés risquent leur vie pour échapper aux persécutions, aux dictatures et à la guerre. Nous n’avions pas assisté à un tel exode de réfugiés depuis la deuxième guerre mondiale. Sordide répétition de l’histoire : à l’époque des millions de juifs fuyant le nazisme s’étaient, eux aussi, heurtés à des frontières fermées.

L’Aquitaine assumera ses responsabilités en apportant autant qu’elle le peut son soutien aux populations en détresse. Je recevrais très rapidement toutes les associations qui leur viennent en aide, comme le Secours Catholique,  le Secours Populaire, la Cimade, ou Médecins du monde, pour une mise en œuvre rapide de notre action. Si la coopération Europe/Afrique est bien entendu le vrai remède au problème, il nous appartient de gérer cette situation d’urgence avec humanité.

Par-delà les clivages politiques, les choix religieux ou les inclinaisons idéologiques, nous devons un geste à ces familles. Il n’y a pas de différence entre l’islamisme radical et le nazisme. Certains de nos parents ou grands-parents ont été, eux aussi, des migrants fuyant la barbarie.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel