m

Jeudi 18 février, Michèle Delaunay a accompagné les Députés Martine Faure (Gironde) et Yves Durand (Nord) au Collège du Grand Parc, à la rencontre des enseignants et élèves du programme Clisthène.

Créé sous l’égide de Jack Lang il y a 8 ans comme une réponse à la violence scolaire, ce programme expérimental propose une alternative au système éducatif classique.

Basé sur les théories de la chronobiologie, Clisthène propose une organisation du temps scolaire adaptée au rythme de l’enfant. Le programme de la journée et de la semaine s’articule ainsi autour de temps forts, au moment où les élèves sont le plus attentifs, et d’ateliers et de travaux en groupe.

L’équipe pédagogique propose aux élèves des projets interdisciplinaires, des ateliers créatifs et des périodes d’aide au travail à travers un système de tutorat.

Clisthène met également l’accent sur l’apprentissage de la démocratie : les élèves sont représentés par l’Agora, un conseil des élèves démocratiquement élu et apte à porter leurs revendications auprès de l’équipe pédagogique.

Cette rencontre entre les Députés et l’équipe de Clisthène a été organisée dans la perspective d’un colloque organisé à l’Assemblée nationale par le groupe SRC sur les problèmes de l’école et ses missions. Une série d’auditions d’enseignants et d’experts a également été organisée à l’Assemblée nationale, ainsi qu’un tour de France des établissements qui ont expérimenté des horaires décalés.

Le thème majeur de ce colloque qui aura lieu en mai est  » Le temps de l’enfant à l’école et hors école « . Cette initiative a notamment pour but de présenter des propositions concrètes et s’opposer ainsi à une réponse uniquement sécuritaire au problème de la violence scolaire. A cet égard, les bons résultats de Clisthène et ses enseignements en matière d’aménagement du temps scolaire présentent une piste intéressante.

Lire l’article d’Aqui !

Lire le billet de Martine Faure

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel