m

Très beau meeting hier soir au Fémina : affluence des très grands jours, enthousiasme, diversité des voix qui se sont exprimées. J’ai pour ma part, essayé de retenir les idées fortes de notre campagne et ce qui nous différenciait de la liste adverse.

1 – Nous avons dit la vérité
La vérité sur le bilan de 13 ans de mandature Juppé, la vérité sur ce qui est vital pour Bordeaux si on veut la voir concourir parmi les grandes métropoles européennes. Un des points majeurs est l’emploi et la force économique. Bordeaux ne pourra avoir la générosité sociale que nous voulons pour elle, être une capitale culturelle et sportive, que si elle sort de ce qu’Alain Rousset appelle très justement « l’économie de cueillette et de rente » (le pin, le vin…). Bordeaux s’appauvrira si elle n’élargit pas et ne diversifie pas sa production (aujourd’hui : 90% d’emplois tertiaires) et si elle ne s’ouvre pas aux entreprises innovantes (biotechnologie…) .

C’est un discours de gauche qui n’est pas toujours compris au premier moment. Il est pourtant résolument de gauche : ce que nous voulons offrir aux jeunes de la Benauge ou du Grand Parc, ce n’est pas des places de foot, comme la majorité actuelle, mais des emplois.

2- Nous avons fait une campagne propre
Pas un débat au cours de ces trois mois, où contre-vérités, mensonges, affirmations contraires au simple bon sens, n’ont pas été assénés par la majorité en place. Dans les face-à-face Rousset-Juppé, mais aussi dans les débats entre colistiers. Je n’ai pour ma part jamais présenté un chiffre sans l’avoir dûment vérifié auparavant. Face à Jean Louis David, sa réponse a toujours été, non de proposer lui même des chiffres en donnant leur source, mais de répondre de manière péremptoire aux miens « faux », « mensonge ».. C’est une technique qui peut induire le doute chez l’auditeur, mais ce n’est pas une technique propre.

J’ai été particulièrement choquée d’entendre Alain Juppé parler du « député de Pessac » à propos d’Alain Rousset. Cela aussi est une technique (ne pas nommer l’adversaire), mais la dénomination était particulièrement malheureuse. Quelle reproche en effet peut on faire à AR d’avoir été élu aisément dans une circonscription et dans une ville où il a été maire 12 ans ? Avons-nous jamais répondu à AJ qu’il était « le député battu de Bordeaux », après deux mandats de même longueur ? Ces manières ne sont pas les nôtres.

3- Nous avons été nous mêmes
affichant nos couleurs : celles d’une gauche rassemblée (du PC aux verts), élargie au modem, ouverte à la société civile (30% de la liste) ; au lieu de cela, celui qui a été le fondateur de l’UMP a tout fait pour en gommer le signe de ses documents et de son discours. Sans mon élection en juin, il serait aujourd’hui le numéro deux du gouvernement en place et l’artisan d’une politique que la très grande majorité des Français rejettent. Est-ce courageux d’essayer de faire croire qu’aujourd’hui le scrutin de Bordeaux n’aura pas de portée nationale ?

Pour ma part, j’aurais estimé Alain Juppé de se porter au secours de Nicolas Sarkozy quand il l’a vu dévisser dans les sondages, et non de raser les murs en remplaçant dans ses documents l’arbre UMP par deux feuilles au « J » de non nom. C’est dans les moments difficiles qu’on juge de la taille véritable des hommes politiques (et de tous les autres). Le courage devrait être leur première vertu. Il a été, dans cette campagne que nous savions difficile, de notre côté.

Quarante-huit heures avant ce scrutin décisif, j’invite tous les lecteurs de ce blog à en mesurer la portée. Si nous perdons, le résultat d’Alain Juppé sera brandi comme le totem d’une droite affaiblie qui s’en prévaudra pour poursuivre les réformes iniques et pour faire voter des lois le plus souvent inutiles et toujours injustes.

Si nous passons le premier tour, nous pouvons gagner. Tout va bouger, respirer, sortir du bois. Une nouvelle vie pour une nouvelle ville.

Comments 29 comments

  1. 07/03/2008 at 11:34 douce-amère

    J’ai sans doute raté une étape, mais je n’ai pas souvenir que vous soyez venus à la résidence APF de Caudéran (quartier Marly)

  2. 07/03/2008 at 12:51 Marie-Claude

    J’entends dire ici ou là que la liste Rousset va perdre. Certainement. J’entends aussi dire qu’Alain Rousset n’a pas fait une bonne campagne. C’est vrai aussi. Mais surtout, je trouve injuste que l’on dise que c’est uniquement la faute de Rousset.
    Si Rousset perd, c’est parce que son programme n’est pas lisible pour les gens modestes, on a l’impression qu’il n’est destiné qu’aux scientifiques et autres cadres. D’ailleurs, le portrait de l’électeur de Rousset paru ce jour dans Dud Ouest n’est-il pas celui d’un "homme de moins de 35 ans, cadre" ?
    La composition de la liste semble être dominée par des médecins, chercheurs, cadres ou haut fonctionnaires. Une image de liste de bourgeois, du moins de gens peu proches du monde ouvrier.
    Mais si la défaite annoncée s’avère exacte, ce sera aussi la faute des socialistes bordelais, tous les socialistes, qui n’ont pas été très présents dans sa campagne, qui ont donné l’impression qu’ils n’y croyaient pas. Des socialistes absents. Peu mordants. Presque transparents.
    Quelle différence entre la présence des militants socialistes sur le terrain (stations de tram, marchés, etc) lors de la campagne de Ségolène Royal ou même de Michèle Delaunay et celle d’Alain Rousset.
    J’ai eu l’impression qu’ils sont démoralisés, que depuis le début ils ne pensent pas pourvoir gagner. A moins qu’ils boudent. Ils voulaient peut-être être candidats et Rousset n’a pas tenu compte de cela.
    C’est compliqué la politique. Mais bon, un militant, même s’il n’est pas d’accord, il doit militer. Défendre ses idées et celles de son parti. Celles aussi du candidat désigné par son parti. Mais peut-être que les états d’âme de certains leur ont fait oublier qu’ils étaient militants.
    Pour un militant, une campagne électorale doit être l’aboutissement des années de réunions (souvent stériles). Une campagne doit être un engagement sans faille dérrière sont parti et ses candidats.
    Dans cette municipale, j’ai l’impression que beaucoup ont oublié cela. Et si Rousset perd, ils partageront (qu’ils le veuillent ou non) la responsabilité de la défaite.
    Mais je ne suis pa là pour leur faire la morale.
    Je voulais juste vous donner mon point de vue. Le point de vue d’une électrice qui regarde cela d’un oeil triste et qui pensait que la gauche pouvait vraiment gagner Bordeaux.

  3. 07/03/2008 at 13:21 Lucas Clermont

    Je parle beaucoup de Bordeaux à Mulhouse. Des campagnes de 1995, de 2001 et de celle des législatives que Michèle et son équipe ont remportée. Cette victoire des législatives s’est fondée sur le travail des équipes qui s’étaient structurées autour de Gilles Savary. J’en parle sans doute parce que le prestige de la victoire contre Alain Juppé nous montre que l’inéluctable n’est jamais certain ; sans doute encore parce que Pierre Hurmic a choisi la voie la plus efficace et cela appuie l’écologiste Cléo Schweitzer qui nous a rejoint ; sans doute enfin parce que 3 ans auparavant j’ai été aussi épaté par la décision qu’a prise Gilles Savary en choisissant ses convictions européennes plutôt que les intérêts bien compris de sa carrière : Bockel a fait exactement l’inverse.

    Nous, à Mulhouse, objectivement, ne pouvons que perdre. Pourtant chaque fois que je rencontre l’équipe, au retour du porte à porte, leur enthousiasme est si communicatif, que je crois que c’est possible. C’est un plaisir de travailler porté par l’enthousiasme, même dans l’adversité de notre situation. C’est aussi une campagne digne où je n’ai jamais vu autant de respect pour l’adversaire qui pourtant nous a trahi : quelques commentateurs de ce blogue devraient le méditer.

    On me dit que Juppé est le favori. Et alors ! Si vous êtes présents au deuxième tour quittez votre clavier et mettez-vous au service de l’équipe de campagne. Quoi qu’il advienne notre parti a suffisamment de ressort pour rebondir. Pour rebondir pas pour se lamenter !

  4. 07/03/2008 at 14:11 Aquitaine

    D’accord avec les analyses realistes des blogueuses "douce amere" et"marie claude" : il faut arreter d’ecrire que "juppé c’est tout mauvais" , "rousset c’est tout bien pensé"…
    Il faut sortir de la diabolisation de l’executif municipal en place : vous même n’y echappez pas . votre ton est aigre et vous semblez obnubilée par Juppé et affidés que vous dégommez (mot choisi) systematiquement
    A la fin, cette polarisation devient suspecte
    Ayez donc la victoire legislative magnanime : dans mes rencontres d’electeurs ayant voté pour vous , vous semblez decevoir par cette opposition systematique qui vous fait ressembler à l’attitude psycho-rigide que vous denoncez chez Juppé. Que dire de certains de vos projets , certes utiles dans le domaine social mais celui de statut au grand parc : est ce prioritaire, utile au quartier que je frequente ? Franchement, je me pose ces questions à l’approche d’echeances électorales
    Il devient indispensable que les élus et vous même deputé et conseiller général et postulante à un mandat supplementaire de conseiller municipal (sacré cumul) soyez un peu plus pragmatiques et gestionnaires

  5. 07/03/2008 at 14:31 Michele

    je crois n’avoir jamais diabolisé, mais au contraire, dans les débats, dans les réunions publiques (santé sociale, politique de l’âge…) présenté des chiffres vrais, des propositions, un programme véritable de "santé durable" et le projet de faire de Bordeaux une ville pilote en matière de politique de l’âge.

    Sans doute n’étiez pas à ces réunions, n’avez vous pas assisté à ces débats, n’avez pas lu non plus le billet de ce jour. Je crois en la politique propre, je crois en l’engagement, au courage

    Pour le grand parc : je crois en effet qu’il faut mettre de la beauté, de la vie culturelle dans ce quartier comme dans tous les autres. Permettez moi de citer Fadela Amara, présentant son plan banlieue : il faut mettre de la beauté dans les quartiers. Il faut que les habitants participent à la vie et à la création dans ces quartiers.

  6. 07/03/2008 at 15:24 Ulysse

    Vous avez assez critiqué Alain Juppé pour le billet publié sur son blog le 19 février, je crois, où il est un des rare à ne pas s’inscrire dans cette spirale de lapidation que vous avez vous même soutenue et encouragée.

    Mettre le logo UMP au fronton de cette campagne, eut été inaproprié.
    Il y a des modem, des radicaux de gauche, des personnes sans étiquettes dans la liste que vous fustigez, liste dont vous ne voulez pas admettre le caractère ouvert.

  7. 07/03/2008 at 16:02 militant 3

    @ Ulysse
    Ne confondez pas le soutien de Juppé aux réformes "bienfaisants" de Sarko dans son billet du 19 février et son silence tonitruant pour défendre le chef de son parti (il l’est tj de facto, ce "président de ts les Français"!), du parti qui est le sien, qu’il a créé et dont il serait aujourd’hui le ministre le plus important si Michèle ne lui avait pas infligé sa défaite en juin dernier.
    En ce qui concerne sa liste: il n’y a pas de PRG: Yohan David a lamentablement trahi les siens par pur carriérisme, mais tous ceux qui lui étaient proches sontg choqués et le parti l’a exclu.
    Quant aux modems: ceux sur la liste de juppé ce soht les vioeux apparatchiks UDF autour de Cazabonne; ne parlons pas du rôle lamentable de Fayet pour qui également le maintien de son mandat était plus important que la loyauté par rapport aux militants modem qui l’été dernier ont élaboré un projet dont Cazabonne, Fayet et Juppé n’ont rien à cirer. Ceux qui sont restés fidèles à ce travail se trouvent aujourd’hui en tant que modem sur la liste Rousset – après un jugement du tribunal de Paris qui a fustigé les méthodes du clan Cazabonne en annulant la suspension des trois militants concernés. C’est Rousset qui s’est engagé sur les points essentiels de ce projet et on ne peut qu’espérer que les électeurs modem reconnaissent cela et fassent dimanche le bon choix.

  8. 07/03/2008 at 16:59 Nelbordeaux

    Oui Michèle nous avons fait une bonne campagne, courageuse et conquerante ! Peut être n’avons nous pas sut ou pas put s’adresser à tous comme pour les législatives mais nous avons été présents partout sur le terrain ! Dans mon canton de la Bastide, nous avons rencontres les jeunes de la Benauge, les moins jeunes à la reinette, les commercants,… Nous n’avons pas à rougir du travail fait, j’en suis fier ! Concernant les attaques sur le futur ancien maire, nous n’avons fait que rappeller la vérité face a ces discours, et, non Michèle tu n’es pas dans l’opposition systématique, je me rappelle encore de certains conseils municipaux et de la façon dont il traiter et l’arrongance qu’il use face à ces adversaires ! Alors dimanche, nous allons mettre la première pierre au changement. Autre les rumeurs de son retour au gouvernement après les municipales se font de plus en plus pressante dans la presse et auprès de ces amis politiques ! Alors est ca aimer bordeaux ? Ah oui c’est vrai déjà en 2006 lors des municipales qu’il a demandées il nous avait deja dit "je viens pour Bordeaux uniquement pour Bordeaux" il aime Bordeaux peut être mais pas autant que Paris…..

  9. 07/03/2008 at 17:40 douce-amère

    Il n’est plus temps de dire si la campagne a été bonne, moyenne, mauvaise. Il est temps de dire que nous voulons Bordeaux à gauche pour toutes les raisons qui font de chacun de nous des gens de gauche "affichant nos couleurs, PS, PCF, Verts…" ainsi que l’ a écrit Michèle. Trop de gens sont en attente d’un monde meilleur et je parle du quotidien et pas d’une utopie pour de lointains lendemains. Trop de gens ne vivent plus mais vivotent, il est temps de faire quelquechose de different. Dimanche il va bien falloir se décider. Si la gauche passe à Bordeaux ce ne sera pas une victoire mais le début d’un parcours difficile et je l’espère vraîment à gauche.

  10. 07/03/2008 at 19:05 BabyBen

    Votre billet appel quelques réponses …

    "La vérité sur le bilan de 13 ans de mandature Juppé, la vérité sur ce qui est vital pour Bordeaux si on veut la voir concourir parmi les grandes métropoles européennes. "
    Votre tête de liste affirmait portant que Bordeaux n’est pas la capitale de l’Aquitaine, n’est ce pas ce que l’on appelle un mensonge ou une contre-vérité ?

    "C’est un discours de gauche qui n’est pas toujours compris au premier moment."
    Je ne vois pas en quoi il est de gauche et je prétend au contraire que c’est un discours de droite. Oui Mme Delaunay, on ne peut partager la richesse que si on la crée, je suis heureux que vous vous en soyez rendu compte. Je suppose donc que vous etes par consequent opposé au partage du temps de travail ?

    "Pas un débat au cours de ces trois mois, où contre-vérités, mensonges, affirmations contraires au simple bon sens, n’ont pas été assénés par la majorité en place. "
    Je vous suggère de revoir le débat de TV7, débat au cours duquel votre tête de liste a utilisé des chiffres faux, sorti tout droits de son imagination, certe très fertile. Pour ne prendre qu’un exemple, au combien symbolique de la meconnaissance des dossiers Bordelais d’Alain Rousset, je citerais le bugdet municipal de la culture abracadabrentesque que votre tete de liste a donné …

    "J’ai été particulièrement choquée d’entendre Alain Juppé parler du "député de Pessac" à propos d’Alain Rousset. "
    Aurait il démissionné récement ? Il est aussi président de la région, et il s’en sert souvent pour "prouver" sa compétence économique, mais je suppose que ca ne vous dérange pas …

    "Pour ma part, j’aurais estimé Alain Juppé de se porter au secours de Nicolas Sarkozy quand il l’a vu dévisser dans les sondages, et non de raser les murs en remplaçant dans ses documents l’arbre UMP par deux feuilles au "J" de non nom."
    Alain Juppé n’a jamais fait mystère de son apartenance a l’ump, il ne s’en cache pas et ne s’en ais jamais caché. Mais sa liste n’est pas la liste d’un parti ou d’un clan, c’est une liste ouverte et diverse.
    Aurait il également du, selon vous, apposer sur ses documents de campagne les logos des verts et du prg qui participent a sa liste ?

    "Quarante-huit heures avant ce scrutin décisif, j’invite tous les lecteurs de ce blog à en mesurer la portée. Si nous perdons, le résultat d’Alain Juppé sera brandi comme le totem d’une droite affaiblie qui s’en prévaudra pour poursuivre les réformes iniques et pour faire voter des lois le plus souvent inutiles et toujours injustes."
    Cela ressemble fort a un appel désespéré, seule solution lorsque les arguments rationels n’ont pas convaincus …

    "Si nous passons le premier tour, nous pouvons gagner."
    Cela s’appelle une lapalissade, j’ajouterais meme que si vous ne passez pas le premier tour, vous ne gagnerez pas.

  11. 07/03/2008 at 19:39 pticom

    "le député de Pessac", l "autre candidate", voila des dénominations de notre cher Aj qui montre bien le respect démocratique de ses adversaires, je rappellerai à Baby Ben qu’AJ a toujours refusé en 2007 d’affronter MD en débat tv.
    Autre point important, si vous allez voter sur Bordeaux dimanche, ne vous étonnez pas des voitures municipales amenant des retraités d’un certain age devant le bureau de vote, tout aura bien été préparé à l’avance et n’en voulez pas aux chauffeurs, ils subissent, garantie de leur emploi oblige ( Cas avéré au gymnase Malleret pour les législatives anticipées entre MDet HM) ces petites ballades municipales permettant d’engranger bon nombre de votes !!
    pour finir sur une note optimiste, tout devient possible, il faut savoir des fois etre persuasif et patient : mon meilleur ami votera finallement AR aux municipales, chose encore tout à fait inenvisageable il y a 1 mois, comme quoiles voix pevent se gagner encore jusu’au dernier moment…

  12. 07/03/2008 at 20:24 une militante socialiste

    si il y a eu des militantes et militants bordelais sur le terrain et ils y sont et y seront encore et toujours, ils ont voté alain rousset et ils le soutiennent jusqu’au bout jusqu’à la victoire, c’est leur faire un procès de mauvaise intention et mal les connaître que de penser qu’ils font passer leurs états d’âme avant leurs convictions et je sais que ceux là et les autres qui n’ont peut être pu pour multiples raisons être sur le terrain vont voter pour le candidat du Parti socialiste .
    Il peut y avoir des différents dans une famille, mais devant l’adversaire on se sert les coudes et j’invite tous mes amis militants du parti à vous faire mentir dimanche soir.
    Face à la droite on ne se trompe pas d’ennemi on vote à gauche et il y a autour d’Alain Rousset beaucoup de gens qui pense comme moi , ceux qui ne le feraient pas ne sont pas de gauche, l’enjeu est trop important
    pour tous ceux qui ont cru en nous ne les décevons pas

  13. 07/03/2008 at 21:42 comment rachida dati et l'ump traite la presse libre : à voir et à méditer pour dimanche

    bien plus fort que le bras d’honneur de juppé aux bordelais ou le casse toi pauvre con du président de 53% des francais dont 20% qui regrettent bien ce qu’ils ont fait, allez voir ce reportga sur la télélibre ou l’on voit des petits "merdeux ump" du style qui ont pourri ce blog empecher un cameraman de filmer une réunion publique de rachida dati : si apres ce reportage, vous hésitez encore !!!

    latelelibre.fr/index.php/…

  14. 07/03/2008 at 23:25 Invitation à la mobilisaion MASSIVE au 1ier tour

    @BabyBen

    De deux chose l’une : ou vous le faîtes exprès, ou vous n’y comprenez rien !

    Dans l’hypothèse non improbable ou il y aurait un second tour, les choses ne seraient plus du tout aussi simples pour A.J. Votre argumentaire est bien faible, du moins trop simplificateur. Pourquoi d’ailleurs, vouloir en gommer des enjeux nationaux si perfidement enfarinés dans une love story municipale bien à la mode. Et reposant en définitive sur pas grand chose, si ce n’est de la com, telle qu’elle est née en Angleterre il n’y a pas si longtemps, et S’ARROGER le droit de DISCIPLINER un électorat en particulier proche de F. Bayrou et tout ce que celà comporte de NON LOCAL, alors même que de la bouche de ces derniers qui pourraient reprendre le dogme "ni gauche ni droite" : s’il parait que ça contient une parcelle de vérité venant de la bouche d’A.J. s’agissant du tramway, allons jusqu’à l’appliquer à tout, et même aux candidats Juppé et Rousset. Si vous déniez l’esbrouffe, moi pas, et j’invite tout électeur à s’en remettre à son choix strictement personnel, et tout peut devenir possible… Rappelons-nous (et pas que localement) des erreurs de sondages, et de la JUSTESSE des scores d’élections précédentes !!!
    ALLEZ LE CHANGEMENT !!! ELECTEURS, ELECTRICES, IL NE TIENT QU’A VOUS ET VOUS SEULS D’EN DECIDER, D’ABORD ET BIEN SÛR AU 1ier TOUR!!!

  15. 07/03/2008 at 23:41 Gérard ELOI

    @ Michèle,

    J’applaudis la noblesse de ton billet.

    Notamment : " J’aurais estimé Juppé…au lieu de raser les murs…".
    Mais je ne partage pas ton fair-play : s’il y a des"fissures à droite", tant mieux ! (Désolé de décevoir, mais à 48 heures de l’échéance, il n’ y a plus de cadeau à faire : le vote à gauche est le dernier geste de "légitime défense")

    @ Marie-Claude,

    T’as raison, les sondages disent…ce qu’ils disent.
    Mais ce sont les électrices et électeurs qui vont voter dimanche, et pas les "machines à sonder".
    N’oublions pas que quoi que tente d’en cacher un Juppé qui rase les murs, " Voter UMP, c’est voter Sarkozy !".

    @ Lucas,

    Strasbourg…

    " Les plus désespérés sont les chants les plus beaux", chantaient Musset et Nougaro.
    Il n’est pas encore dit que 50 % de l’électorat va se laisser convaincre par celui qui a retourné sa veste…d’un bien mauvais côté.

    J’espère que nous passerons un bon dimanche.
    Amitiés

    GE

  16. 08/03/2008 at 00:48 asse42

    Chers amis bordelais vous qui ne connaissez pas la gestion par une équipe municipale de gauche vous passez à côté d’une révolution culturelle qui vous rendre fiers de votre ville.
    Voyez par exemple comme cette belle ville de Lyon si endormie sous la droite par une gestion pépère et clientéliste, a su retrouvée son dynamisme et prendre une place au niveau international sous le leadership d’un maire de gauche.
    Et c’est un stéphanois qui vous le dit.

    Cher amis bordelais, il n’y a aucune hésitation à avoir, le respect des citoyens, la créativité, le dynamisme économique, la renaissance culturelle sont portés par des équipes de gauche.

    A Bordeaux votez dimanche pour A.Rousset et Michèle Delaunay.
    Ch

  17. 08/03/2008 at 04:21 -M-

    Bonjour les filles!!!!!!

  18. 08/03/2008 at 07:14 jakin

    Quelque soit l’appréciation que nous pouvons porter sur la campagne d’Alain Rousset?
    Je ne retiendrais que quelques "impressions":
    * l’accueil simple et attentif fait par les bordelais à Alain Rousset
    * la machine de "guerre" mis en place par JUppé:
    -voir l’histoire du sigle,
    – le quadrillage comme pour la vente d’une boisson Cocacola,
    – la morgue de Juppé et de certains de ces colistiers,
    – le mépris de Juppé et certains colistiers envers leurs "petits camarades" (MODEM, Taris , Berthou, etc)
    – un apolitisme de bon alloi (UMP où es tu?)
    – la vieille garde en embuscade (vers les 35/45 places)
    * une opération COM monté comme pour Sarko:
    – marketing à plein nez
    – sondages bidouillés pour demobiliser les électuers de gauche

    Je ne sais si Alain Rousset mettra en ballotage JUppé le 9 mars et gagnera le 16 . Je sais que le "régne" de Juppé est sur la pente descendante comme à Lyon , comme à Paris.

    Quand à savoir si les militants socialo étaient absents, les divers repas ou réunions de socialo bordelais lors de la campagne n’ont jamais été aussi courrus.
    Je pense que tu seras Michèle, élue et dans la majorité municipale le 16 mars
    Et qu’Alain Rousset fera un bon maire de bordeaux comme Monesquieu ou Montaigne

  19. 08/03/2008 at 14:42 M.V.

    A.Rousset trouve la ville de BX belle, mais il veut plus; il veut une BORDEAUX GENEREUSE et se donne comme mission de relever 6 défis majeurs.
    -gagner la bataille de l’EMPLOI dans les domaines de l’industrie, du commerce, de l’artisanat, du tourisme.
    -établir l’EGALITE SOCIALE et la SOLIDARITE, concernant le logement, les crèches, l’insertion, la vie des séniors.
    -introduire la DEMOCRATIE dans la proximité, au sein des quartiers et des associations pour que chacun décide de sa vie au quotidien (propreté, stationnement…).
    -travailler au respect de l’ENVIRONNEMENT pour préparer l’avenir; reconsidérer l’énergie, l’urbanisme, les transports…).
    -promouvoir une HAUTE QUALITE DE VIE (bien-être et facilités de vie), par une politique efficace de la santé, du sport, de la culture.
    -porter une AMBITION EUROPEENNE pour BX, pour qu’elle retrouve son rayonnement et sa position au coeur de l’Arc Atlantique.

    Voici le programme (que je vous invite à relire plus avant), que certains estiment peu lisible pour les gens modestes.
    Ceux-ci s’y retrouveront pourtant, le comprendront, l’aimeront et le désireront, car il est fait pour aider, soutenir, élever, protéger TOUS les habitants d’une ville qui doit s’imposer.

    On doit bien comprendre que la première nécessité est d’assurer un socle, de refonder la société (malmenée par le pouvoir actuel Sarko-Fillon), sur des valeurs d’humanité, et si l’on doit en citer deux: la tolérance(la laïcité) et la solidarité. La culture, au sens large d’éducation, d’apprentissage de la vie en société, de développement personnel, est le moyen d’y parvenir.
    L’économie développée est , aux côtés de la culture, la deuxième nécessité.
    C’est en labourant ces deux sillons que l’on peut espérer créer plus de richesse, plus d’égalité, plus de confort de vie, mais aussi plus d’harmonie dans le "vivre ensemble".
    Alain Rousset et ses colistiers, choisis pour leur ouverture à la complexité des difficultés qui se présentent à nous aujourd’hui, ont la volonté de rendre la société plus vivable pour TOUS les habitants de BX. En cela ils sont bien socialistes.

    Voter A.Juppé revient à appliquer à BX la politique destructrice de Sarko-Fillon, c’est lui donner une caution. Cela pourrait nous apporter de la honte, au vu de la lucidité d’autres grandes villes de France qui s’apprêtent à rejoindre la gauche.
    Bordeaux serait bientôt la seule à brandir l’étendard "Juppé-Sarkozy-Fillon"? Je ne veux même pas y penser!

    VOTER ALAIN ROUSSET, c’est faire un vrai acte de citoyen d’intelligence et de générosité, un acte d’humanité.

  20. 08/03/2008 at 14:58 Gérard ELOI

    @ M.V.

    "Un acte d’intelligence, de générosité et d’ humanité".

    Bravo et merci pour cette belle formule, M.V.

    Quant à moi, je n’avais trouvé que : " Un acte de légitime défense".

    Tu es positif, jusqu’à la poésie, j’analyse le négatif…Nos chemins parallèles se croisent à l’infini !

    Vivement que nous gagnions ces élections, et que nous puissions aussi parler plus souvent, parce qu’ enfin libérés, d’infini et de poésie…

    Amitiés et surtout bon dimanche !

    GE

  21. 08/03/2008 at 16:23 militant 3

    @ BabyBen Fort dans l’art umpiste de mentir et déformer, vous méritez tout juste une réponse sur un petit point (vos autres allégations sont trop stupides et se jugent par elles-même): le budget culture dont le chiffre a été donné par d’Alain Rousset se trouve noir sur blanc dans la documentation de la mairie pour le conseil municipal: Juppé autrait -il même menti sur son propre budget? Et le v rai scandale mentionné par Rousset sont les 450 000 € du budget (voir le budget noir sur blanc) destiné à tout ce qui n’est pas opéra/orchestre: ceci pour « animer » toutes les initiatives dans les beaux-arts, la musique, le théâtre? Lamentable et scandaleux pour une ville qui veut se porter candidate pour « capitale européenne de la culture ». Rousset s’est publiquement engagé de doubler immédiatement ce budget, et ce ne sera selon lui qu’un début. Et surtout il crééra la transparence dans la jungle népotiste actuelle, déterminée par l’arbitraire absolue, sans critére, sans logique autre que le bon vouloir du « prince ».

  22. 08/03/2008 at 17:02 Gargamel

    Jakin vous me faites bien rire. J’ai l’impression que vous n’avez rien compris à cette campagne.
    Depuis quand c’est important de remplir les salles lors de réunions publiques sachant qu’il n’y a que des militants ? Idem pour les repas dont vous parlez.
    Une élection se gagne dans la rue et non pas dans les réunions d’auto-satisfaction d’un parti.
    Pour ce qui est de la mise en place d’une "com" efficace et de la "machine de guerre", cela prouve que la droite a été meilleure que la gauche. Je trouve la com de Rousset bien faite sauf son site internet mais alors quelle catastrophe côté état-major et bien sur la débandade des troupes.
    Si le staff Rousset avait compris le fonctionnement d’une campagne, le résultat dimanche serait certainement tout autre.

  23. 08/03/2008 at 18:37 militant 3

    La désinformation continue. "Débandade des troupes"? Raconte ça aux centaines de militants qui ont fait campagne sans disposer des moyens de Juppé(cf l’article dansd le Monde paru aujourd’hui qui intéressera sans aucun doute la commission de contrôle des frais de campagne). En plus, quelle logique: comment dire que nos salles ont été remplies par des militants et prétendre une demi-phrase après qu’ils étaient "en débandade"?
    Et pour l’autosatisfaction, il fallait voir les publics de Juppé…
    Non, tout ça c’est des conneries et falsifications.

  24. 08/03/2008 at 19:12 le télé achat de juppé

    a retenir surtout effectivement à la fin le cout onéreux de cette campagne et ce brave militant qui avoue que l’on amenera a voiture les electeurs de juppé ne pouvant se déplacer: c’est toujours mieux que tibéri qui faisait voter les morts !!
    http://www.lemonde.fr/municipale...

  25. 08/03/2008 at 20:12 chronique d'intégré public

    Me revoilou pour un petit mot d’encouragement en cette (presque) fin de campagne. Il ne sert à rien de servir des commentaires juste pour servir de commentateur. Pardonnez donc la rareté des miens mais de la pertinence avant tout et j’avoue ne pas en déborder…
    Permettez-moi ma chère Michèle Delaunay de vous fêter! Puisque c’est la journée de la femme, à qui d’autres pouvais-je la souhaiter ( à la mienne avant tout bien entendu mais justement une affaire entendue…).
    Oui au programme de gauche que vous avez, entre autres, su porter.
    Un mot d’un auteur que j’aime assez, entre épicuriens et stoïciens, qui me semble refléter les ambitions qui sont les nôtres.
    Il s’agit de Thomas More dans l’Utopie (à redévorer régulièrement), emprunt d’humanisme chrétien et d’une humanité tout court on ne peut plus respectable.
    Le premier extrait , je le cite de mémoire ( pardon pour une éventuelle erreur): " bien des pauvres sont des gens modestes,dont le travail incessant profite plus à l’Etat qu’à eux mêmes; bien des riches sont des rapaces, inutiles à l’Etat" ( livre premier)
    Le second, je l’ai sous les yeux donc je cite: " La nature invite donc tous les mortels à se donnerune aide réciproque en vue d’une vie plus riante:sage conseil, personne n’étant si au-dessus du sort commun que la nature doive s’occuper de lui seul, elle qui veut le même bien à tous les êtres qu’elle a réunis en un groupe unique par leur participation à une forme commune. Cette même nature t’enjoint par conséquent de renoncer à t’assurer des profits qui se solderaient par des pertes pour autrui.[…].Veiller à son avantage personnel sans offenser les lois, c’est la sagesse; travailler en plus à l’avantage de la communauté, c’est la piété."
    J’ai le sentiment que le programme était "emprunt" de cette spiritualité, non?
    Et dire qu’on poursuit encore avec ce fâcheux président Sarkosy, président du pouvoir pacha.
    Salute.

  26. 08/03/2008 at 20:36 martine

    8 mars 2008, journée internationnale des femmes et veille des elections municipales et cantonnales en FRANCE:
    89% des maires sont des hommes!!!!
    83% des têtes de listes pour les municipales sont… des hommes!!!!
    les cantonnales? c’est pire!
    Alors demain je vais bien-sur voter Alain Rousset! mais ici à Bordeaux, dans la douceur de ce Sud-Ouest et de cette ville magnifique et qui pourrait être encore plus genereuse, plus brillante…. et j’ose, moins minerale et plus feminine, j’aurais révé d’une belle candidature d’une femme à la mairie de Bordeaux, un vrai changement, comme Michèle aux législatives!
    Bon vote et bonne journée demain!

  27. 08/03/2008 at 21:20 I also had a dream

    Merci pour ces extraits de l’Utopie, de Thomas More. ça fait du bien…
    Bon vote, et plein d’espoir. Que la chape de plomb de l’ère Sarko commence à se lever demain, ici, à Bordeaux !

  28. 09/03/2008 at 23:18 pticom

    je vois que vous ne tardez pas a faire les vautours;comme l’a fait A Rousset ce soir, nous félicitons sportivement AJ pour sa victoire à Bordeaux en espérant un peu plus de pluralisme, de démocratie participative et un rajeunissement de ses adjoints, meme s’il ne veut plus employer le terme.
    sur une analyse départementale, quid des candidats sans étiquettes ump aux cantonales ???

    vous etes toujours les bienvenues sur ce blog sauf ceux mettant des messages porno ou utilisant 36 pseudos pour faire du faux nombre.Vous pourrez d’ailleurs demander à notre ancien et nouveau maire de faire un site et un blog un peu plus ouvert à l’expression populaire.

    Nous restons fières de notre liste, Rodez est tombé après 65 ans à droit donc "tout est possible", meme à Bordeaux….

  29. 10/03/2008 at 00:30 mirabelle

    Bien triste pour vous ce soir, et pour votre équipe, Michèle.
    La concorde, oui, mais ne pas lâcher la défense de vos/nos valeurs.
    S’il vous plaît.
    Courage.

Répondre à Michele Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel