m

Quatre-vingt-six pour cent des Français souhaitent un moratoire sur les OGM. Le gouvernement, si prompt à saisir le moindre fait divers et à coller à la roue de l’opinion, a-t-il manqué cette information? ?

Ce moratoire peut être décidé et mis en oeuvre en appliquant la clause de sauvegarde européenne. Il ne concernera que le maïs Monsanto 810, seul autorisé à la culture. La clause de sauvegarde permet à un pays européenn d’interdire un organisme génétiquement modifié autorisé au plan communautaire, en justifiant cette mesure par un dossier scientifique étayé.

L’engagement de saisir ainsi l’Union Européenne est inscrit en toutes lettres dans les conclusions du Grenelle de l’environnement et a été confirmé devant l’Assemblée par le ministre Jean Louis Borloo.

Voir : https://www.legrenelle-environnement.fr/grenelle-environnement/IMG/pdf/Fiche_7.pdf

Depuis, le Gouvernement a reculé en ne mettant en place qu’un arrêt de la vente des semences jusqu’au 6 février. En un mot : on pourra recommencer à vendre juste à temps pour commencer à semer !

Premier test de sincérité pour le Grenelle de l’environnement : il est malheureusement négatif . José Bové, comme nous tous, a cru en la parole donnée et sa démarche actuelle mérite d’être soutenue et relayée.

J’ai d’ores et déjà, en tant qu’élue et médecin hospitalo-universitaire, signé l’Appel pour la liberté et le droit de consommer et de produire sans OGM (www.stop-ogm.org ) .

Comments 32 comments

  1. 08/01/2008 at 10:46 Oldcola

    Bonjour,

    quel serait le "dossier scientifiquement étayé" à présenter pour évoquer la ‘clause de sauvegarde’ que vous mentionnez ici ?
    Existe-t-il ?

  2. 08/01/2008 at 13:00 superpado

    Bonjour et bonne année à vous et à vos proches, ce matin lors de sa conférence de presse le président à annoncé qu’a la suite des cinclusions de la commission sur les OGM il prendrait sa décision.
    Mais comme il a évoqué la clause de sauvegarde qui lui donne la possibilité de décréter un moratoire on peut penser qu’il est au courant du sondage.
    Sinon pour le reste je n’y ai vu qu’une hypertrophie du moi et un enfumage de l’opinion.
    Le plus triste c’est de constater que le discours puise ses sources chez les penseurs de gauche que la gauche à tenue à l’écart de ses débats.
    Aprés la déception de n’avoir pas été écouté par leur famille politique ils vivront la déception d’être utilisé comme gadget politicien, de quoi vous dégouter d’être un intellectuel!

  3. 08/01/2008 at 13:41 J-Ph. D

    Petite incursion sous ce texte consacré aux OGM, sujet important, mais je souhaite que mes dernières lignes soient lues et je les glisse donc ici.
    Merci à vous Michèle pour vos bons voeux.
    Je crois que les termes de Guillaume ne sont qu’un trait d’humour sur votre méconnaissance des histoires d’Astérix le Gaulois. Je ne suis pas très BD, mais Astérix est un peu à part. L’histoire de l’âne et des figues molles, par exemple, est extraite d’Astérix en Corse. Si vous avez un moment creux dans un train par exemple… Ca ce cache très bien sous « Un Monde » ou tout autre jounal qu’un élu peut (ou doit) arborer en public. 😉
    Pour Reineke : Tu t’enfonces. La formulation que tu as utilisée à propos d’A. J. est bien ad personam, intuitu personae, ne te retracte pas, assure un peu ! Ton recours au latin (souvent de cuisine) et ta dissimulation derrière un pseudo suffisent largement à montrer ton courage (sic). Pour le reste, je maintiens mes propos. Tu as bien dit « détruire » et « exterminer ».
    Si comme Carthage, Bordeaux se redresse et que cela te dépasse et t’ennuie, tu n’est même pas à la hauteur de Caton l’ancien, et on ne te laissera pas détruire Bordeaux. Là, je ne parle que pour toi, ad personam comme tu dis. Pour les non latinistes (comme moi), Caton voulait détruire Carthage parce qu’elle devenait prospère. Jalousie, peur…
    Ton allusion à la troisième langue frise l’insulte (Il s’agirait d’une langue, d’un système de communication qui aurait été créé par les nazis pour mieux diffuser leur propagande), mais venant de toi, on ne peut qu’en sourire.
    Par respect pour tes contemporains laisse tomber le Latin, ton latin. Militant 3 et d’autres te verront ainsi tel que tu es.
    Pour finir, Michèle, je suis sûr que vous, vous ne faites aucune discrimintion à l’encontre de ceux qui n’ont pas le Bac. J’espère., Non, j’en suis sûr !
    PS
    On peut également dissimuler Astérix derrière « Le Fig », mais dans votre cas ce serait… Non, ne faites pas ça, c’est réservé à … ceux d’en face, chez qui, je n’exclus pas que cela soit arrivé…
    Chez vous, Le Monde c’est bien, et c’est sérieux, insoupçonnable !
    😉

    Bon, les OGM donc, Je vous laisse y revenir, c’est un sujet important, Je le crois vraiment !
    Merci.

    Au revoir.
    Cordialement,
    J-Ph. D

  4. 08/01/2008 at 13:45 Le même

    Lire : "Tu n’es même pas"

  5. 08/01/2008 at 13:52 NR

    Comme Superpado. La liste des points évoqués et les projets annoncés contenaient tout un catalogue qui ne peut que réjouir qn de gauche tellement cela correspond à ce qui a été dit, promis, proposé chez nous. Et de tout cela il a dans un fin amalgame préparé un plat nommé "politique de civilisation", en ajoutant ce qu’aurait dit Edgar Morin himself qui aurait déclaré qu’il était d’accord à 75% avec le président. C’était fort de café et très très habilementy présenté. Sur ce plan: chapeau, Sarko! Je pourrais aussi dire, et me contenter de cela avec une certaine abnégation, que la paternité importe peu, l’essentiel est la réalisation des idées.
    Seulement on doit se poser la question comment cet Hercule veut réaliser tout cela, de préférence le tout en même temps et sans avoir -pour beaucoup de projets – les moyens. Là, aucune réponse (malheureusement pas de questions non plus de la part de ces journalistes dans l’ensemble extrèmement sages).
    Pour les élections à venir toutefois je ne pense pas que cela aura grand effet car le problème majeur qui préoccupe les français, le maintien ou l’amélioration de leur pouvoir d’achat, ne sera pas résolu, et ils risquent de lui présenter la facture.

  6. 08/01/2008 at 14:31 dirtydiel

    Un rapport d’un organisme indépendant met en lumière le danger des cultures OGM pour la biodiversité.
    http://www.hns-info.net/article….

    Il me semble avoir entendu récemment que d’autres marques d’OGM étaient cultivées en France. Ici dans le sud-ouest, nous sommes en première ligne. Christian Pées, le directeur d’Euralis, avouerait que plus rien n’est sous contrôle. Il y aurait également 20.000 hectares de cultures transgéniques de trop à l’heure actuelle:
    http://www.greenpeace.org/france...

    Enfin il me semble qu’avec un peu de bon sens, quand on sait comment la flore fonctionne, on peut facilement se passer d’études scientifiques démontrant la nuisibilité des OGM.

    Il faut signer la pétition et interpeller nos élus.

  7. 08/01/2008 at 14:32 michele

    je ne sais si le dossier "scientifique étayé" existe déjà, mais en tout cas il doit être présenté lorsqu’un pays fait recours à la clause de sauvegarde.

  8. 08/01/2008 at 14:40 dirtydiel

    A lire également un article du CRIIGEN qui souligne la dangerosité d’un marqueur dans les OGM Monsanto qui apporte une résistance à un antibiotique, ce qui est reconnu pour être un problème de santé majeur:
    http://www.criigen.org/index.php...

    C’est moins l’absence d’études scientifiques démontrant les dangers des OGM que l’absence tout court de tests avant commercialisation qui fait peur.

  9. 08/01/2008 at 15:17 Gérard ELOI

    @ Michèle,

    J’ai bien entendu signé (et diffusé) la pétition !

    Je te souhaite aussi un heureux anniversaire,…en espérant que le voeu que tu feras ce soir va se réaliser ! (D’après mes analyses, les étoiles te sont favorables ce soir, et tu as donc droit à au-moins un voeu…)

    Amicalement

    @ Oldcola

    "Dossier scientifiquement étayé" :

    Je n’en sais pas beaucoup plus que toi.
    Si ce n’est que les démonstrations par un labo italien de la dangerosité des OGM ont circulé quelques jours sur le net au printemps dernier, puis cette video est devenue, même avec le lien,"indisponible". Hélas, je n’avais pas enregistré.

    Pour se faire une idée, voir les liens proposés par quelques internautes ci-dessus, voir aussi tout ce qu’on dit sur Google en y tapant OGM.

    Mon opinion, après avoir vu la video disparue, puis analysé tout ce qui est paru sur le sujet : dans leur état actuel, les OGM sont dangereux, et, cultivés à l’air libre, peuvent polluer les autres plantes.
    Leur culture à l’air libre est donc en contradiction avec la liberté individuelle : ceux qui ne veulent pas consommer de ces OGM n’ont plus le choix, puisque à cause de la dissémination et contamination des cultures voisines, les plantes dites "bio" sont contaminées sans pouvoir le dire.

    Faut pas rigoler avec la liberté individuelle : ma religion m’interdit de manger des OGM ! Et on veut les faire passer dans mon assiette sous le "label bio" !

    Le pouvoir en place va-t-il avoir le culot de faire croire aux
    -catholiques qui ne mangent pas de viande le vendredi que le poulet a les mêmes gènes (on sait l’importance de l’analyse génétique à l’heure actuelle !) que le poisson ?
    -musulmans, qui ne mangent pas de porc, que les nouveaux "cochons génétiques" ont les qualités de la vache ?
    -hindouïstes,…exactement le contraire ?

    J’espère que non, à un moment où le président, pourtant très intéressé par les analyses génétiques, a été fait chanoine d’honneur, et va bientôt aller en pèlerinage à La Mecque !
    Faut respecter les croyances,…en espérant que ce sera sans dérapages : car on parle déjà, suite aux cérémonies au Vatican, de réformer la loi de 1905 (sur base de "laïcité positive" ). On a déjà exécuté "l’esprit" de mai 68; en bousillant la Sécu, on va en terminer avec l’ Héritage du Conseil de la Résistance;…
    Mais c’est une autre histoire

    Amicalement

    GE

  10. 08/01/2008 at 15:54 JEAN-REMY

    TSUNAMI ROSE AUX MUNICIPALES .Je ne suis pas voyant mais vous verrez les Français se réveillent enfin .

  11. 08/01/2008 at 17:06 M.V.

    On s’est moqué de nous avec le "Grenelle de l’environnement". Qu’il s’agisse des O.G.M., ou du pillage des ressources de la planète, j’ai peur qu’on ne puisse arrêter la folie des hommes qui sont dans une vraie fuite en avant. J’admire ceux qui continuent à lutter.

    @J.Ph.D.
    Je ne peux plus vous lire, j’ai honte.

  12. 08/01/2008 at 18:55 Oldcola

    Salut,

    @ dirtydiel
    Merci pour les liens, mais ils me semblent hors sujet, aucun n’ayant trait au Monsanto 810 qui est ici en cause.
    Ceci dit, je suis contre la présence de gènes de résistance aux antibiotiques dans les cultivars à exploiter en masse. Pas parce que c’est dangereux pour les consommateurs, mais pour des problèmes de multi-résistance aux antibiotiques (un autre sujet).

    @ Gérard
    J’ai vu le documentaire, j’ai lu les publications de la dame (pas ce qui a été dit, ses publis directement), m’est avis que le ramdam est dû au fait qu’elle était gênée d’avoir eu ses crédits coupés; pour ses résultats je me demande qui aurait continué à la financer…
    Enfin, elle ne m’a pas convaincu de ne pas manger de l’OGM 🙂 Ni qu’elle méritait d’obtenir des crédits pour continuer son travail.

    @ Michèle Delaunay
    Maintenant je suis vraiment gêné, moi, avec votre position.
    Vous dites ne pas savoir si un dossier existe permettant de soutenir une demande d’interdiction. Malgré l’ignorance du dossier, vous dites avoir signé la pétition contre le Monsanto 810 en votre qualité de médecin hospitalo-universitaire et d’élue.
    En tant qu’élue qui voudrait ‘caresser dans le sens du poil’ un électorat avant une échéance électorale, je vous approuve. C’est de la politique démagogue, mais tout est bon à prendre par moments.

    En tant que médecin hospitalo-universitaire par contre ! Je trouve inacceptable d’appeler à signer une pétition au sujet de laquelle vous n’êtes pas documentée suffisamment pour pouvoir la soutenir au plan scientifique. A ce jour, je ne connais aucune étude qui montre que Monsanto 810 serait dangereux, pour la santé humaine ou pour les écosystèmes. Ce qui fait que j’ai signé la pétition contre le moratoire : nonaumoratoire.free.fr/in…

    Je suis biologiste moléculaire, je ne travaille pas dans le secteur des plantes OGM (et malheureusement je n’ai pas des actions Monsanto), je me suis tapé quelques milliers de pages sur le Monsanto 810 et je n’ai rien trouvé qui me pousserait à le trouver dangereux.
    Enfin, à part le fait qu’il semble focaliser l’irrationalité sur lui et catalyser les argumentaires ‘ab ignorantia’.

    Je complète ici, surtout pour dirtydiel, que des études de toxicité sont réalisées, elles sont nécessaires pour l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché (AMM pour les intimes). Ce n’est pas un système à risque zéro, mais c’est le même pour tout cultivar. Aucune raison de traiter les OGM à part, tout finira dans les mêmes assiettes.

  13. 08/01/2008 at 18:58 Reineke

    à JPhD: répéter tes c… ne sert à rien. Tu te trompes et tu fausses (caractéristique pour beaucoup de ton camp). Quiconque sait lire observera chez toi ce mélange de bêtise, de haine et de mauvaise foi qui crée chez nous que pitié et dégoût.
    Je te laisse en particulier le monopole de l’utilisation du mot "exterminer" que je n’ai pas utilisé et que je n’utiliserai jamais pour les raisons indiquées(je laisse cela à toi et à ceux de ton camp qui utilisent toujours la LTI).
    Tu peux continuer à polluer ce blog, moi de ma part je t’ignorerai comme tu le mérites.

  14. 08/01/2008 at 19:31 superpado

    Le ministre français de l’Ecologie Jean-Louis Borloo a annoncé mardi devant le Sénat le retrait du projet de loi sur les OGM, qui devait venir en discussion le 15 janvier.
    C’était quoi ce projet de loi?
    Il s’agissait de la première application législative du Grenelle de l’environnement. Le projet de loi sur les Organismes génétiquement modifiés (OGM) visait à donner un cadre précis à la culture des OGM en France et à donner plus de transparence sur le sujet.
    Il créait notamment une Haute autorité indépendante destinée à émettre des avis publics sur les questions liées aux OGM.
    Enfin, tout agriculteur qui mettrait en culture des OGM devrait en outre respecter des conditions techniques strictes pour éviter les risques de dissémination des OGM sur d’autres cultures "propres".

    Pourquoi un tel revirement?
    Selon le rapporteur du texte Jean Bizet (UMP), qui s’est déclaré "surpris et déçu", le projet de loi est retiré "en attendant l’avis du Comité de préfiguration de la Haute autorité sur les OGM", qui doit se prononcer mercredi ou jeudi sur le Mon810, seul OGM cultivé en France.

    Le rapporteur estime également que le minstre a cédé aux pressions de José Bové, actuellement en grève de la faim.
    Le projet de loi avait été vivement critiqué par les écologistes et altermondialistes anti-OGM qui lui reprochaient d’être trop timide.

    Que doit décider le comité?
    L’avis du Comité de préfiguration (qui est une instance d’experts créée en attendant la création de la future Haute autorité sur les OGM) devrait déboucher sur une décision du gouvernement de faire jouer la "clause de sauvegarde".

    Qu’est-ce la clause de sauvegarde?
    Elle permet à un pays européen d’interdire la culture d’un OGM autorisé sur le plan communautaire.

    Quelles en seront les conséquences?
    Avec cette clause de sauvegarde, la France ne pourra pas cultiver de maïs transgénique mais pourra continuer à en importer.
    L’adoption de cette clause retirerait toute urgence au projet de loi, estime M.Bizet.

    Au cours de sa conférence de presse de mardi à l’Elysée, le président Nicolas Sarkozy s’était déclaré prêt à "recourir à la clause de sauvegarde" sur les OGM, s’il y avait des "doutes sérieux" sur ceux qui sont cultivés en France.
    Par La rédaction du Post , le 08/01/2008
    http://www.lepost.fr/article/200...

  15. 08/01/2008 at 20:01 Gérard ELOI

    @ Oldcola

    Michèle est bien capable de défendre ses positions toute seule, mais enfin, je me permets de réagir à ton commentaire.

    Elle est scientifique, donc, avant de signer la pétition, elle aurait dû tout connaître du dossier OGM ?

    On ne peut demander à personne de tout connaître sur tous les sujets, mais tu dois bien admettre (étant toi même scientifique) que tant que la non dangerosité des OGM n’a pas été prouvée scientifiquement, on peut avoir un doute ?
    Et un doute quant à la santé des gens, çà compte…

    Amicalement

    GE

  16. 08/01/2008 at 20:46 Oldcola

    Salut Gérard,

    Tu sembles ne pas avoir lu le dernier paragraphe de mon commentaire :

    Je complète ici, surtout pour dirtydiel, que des études de toxicité sont réalisées, elles sont nécessaires pour l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché (AMM pour les intimes). Ce n’est pas un système à risque zéro, mais c’est le même pour tout cultivar. Aucune raison de traiter les OGM à part, tout finira dans les mêmes assiettes.

    Il y a un dossier pour tout cultivar mis sur le marché qui est déposé pour l’obtention d’une AMM. Et il y a un doute pour tout cultivar qui persiste, qu’il soit OGM ou non.

    Ca compte la santé des gens, c’est vrai, à ton avis au point de supprimer toute nouvelle culture ? Parce que ton raisonnement va dans ce sens, y compris pour les cultivars qui bénéficient du label "bio".
    S’il faudrait demander un moratoire, pensant que la loi n’est pas suffisante pour qualifier les nouvelles variétés mises sur le marché de façon sûre, il faudrait, pour rester rationnel, ne pas se limiter aux OGM mais inclure tout nouveau cultivar depuis que la loi (et donc les modalités de validation) existe. Non ?

    Ceci dit, tu as raison, je pense que Michèle Delaunay donnera sa version et j’aimerais l’entendre/lire. J’attends en fait de sa part un avis informé, non pas en tant que politique (je désespère des politiques) mais en tant que médecin hospitalo-universitaire qui ne fait pas confiance à la loi en place. Et en tant que telle je l’espère suffisamment informée quand elle signe une pétition. Qui sait, elle pourrait me faire changer d’avis.

  17. 08/01/2008 at 20:53 michele, plus tard

    à oldcola. Vous avez plutôt raison. J’ai pondu ce billet ce matin dans le train. Il arrivait en gare, et j’ai écrit un peu hâtivement et tout à fait maladroitement "en tant que médecin hospitalo universitaire"

    non pour la raison que vous avez dite : il me suffit de savoir que nous n’avons aucune preuve de l’innocuité des ogm, pour n’avoir pas envie de les voir plantés en plein champ. Non , ce n’est pas de la démagogie : ça c’est pas trop mon truc.

    Les OGM pour l’instant me suffisent dans le champ médical. Mais, je répète, en tant que médecin et citoyen, je n’ai pas trop envie de les voir dans l’alimentation sans preuve de leur innocuité.

    C’est tout.

  18. 08/01/2008 at 20:53 michele, plus tard

    à oldcola. Vous avez plutôt raison. J’ai pondu ce billet ce matin dans le train. Il arrivait en gare, et j’ai écrit un peu hâtivement et tout à fait maladroitement "en tant que médecin hospitalo universitaire"

    non pour la raison que vous avez dite : il me suffit de savoir que nous n’avons aucune preuve de l’innocuité des ogm, pour n’avoir pas envie de les voir plantés en plein champ. Non , ce n’est pas de la démagogie : ça c’est pas trop mon truc.

    Les OGM pour l’instant me suffisent dans le champ médical. Mais, je répète, en tant que médecin et citoyen, je n’ai pas trop envie de les voir dans l’alimentation sans preuve de leur innocuité.

    C’est tout.

  19. 08/01/2008 at 20:56 michele

    C’est malin, maintenant je ne peux plus enlever ce médecin "hospitalo universitaire" comme je voulais le faire en relisant ce soir le billet…

  20. 08/01/2008 at 20:56 michele

    C’est malin, maintenant je ne peux plus enlever ce médecin "hospitalo universitaire" comme je voulais le faire en relisant ce soir le billet…

  21. 08/01/2008 at 21:44 dirtydiel

    @oldcola:

    Si vous ne voyez pas de rapport entre mes liens et le 810, vous avez mal lu. Concernant les résultats d’une expérience de 90 jours sur des rats:
    "Les effets significatifs comparés aux contrôles sont aussi observés avec d’autres OGM tolérants au Roundup, avec en tout au moins quatre OGM pour lesquels ces tests ont été faits et où l’on a retrouvé des ressemblances classiques avec les effets des pesticides en toxicologie. Cela a été aussi observé avec le maïs MON 810 qui produit un autre insecticide. : " avec les rats nourris à 33% avec du maïs MON 810, une baisse significative du rapport d’albumine/globuline a été observée par comparaison avec les contrôles et les groupes références à la fin de l’étude."

    "effets classiques des pesticides en toxicologie"; et quels sont-ils: les reins rétrécissent et la composition du sang change.

    Si pour vous manger des pesticides est une "culture nouvelle", vous ignorez comment poussent les tomates que l’on trouve dans les supermarchés depuis que le culture intensive existe.

    Enfin je ne suis pas biologiste mais je m’y connais en labels bio. Qu’un plan transgénique puisse bénéficier de ce genre de certification ne me convainc pas plus que le joli mot "bio" qui orne les pots de Yves Rocher.

  22. 08/01/2008 at 21:44 dirtydiel

    @oldcola:

    Si vous ne voyez pas de rapport entre mes liens et le 810, vous avez mal lu. Concernant les résultats d’une expérience de 90 jours sur des rats:
    "Les effets significatifs comparés aux contrôles sont aussi observés avec d’autres OGM tolérants au Roundup, avec en tout au moins quatre OGM pour lesquels ces tests ont été faits et où l’on a retrouvé des ressemblances classiques avec les effets des pesticides en toxicologie. Cela a été aussi observé avec le maïs MON 810 qui produit un autre insecticide. : " avec les rats nourris à 33% avec du maïs MON 810, une baisse significative du rapport d’albumine/globuline a été observée par comparaison avec les contrôles et les groupes références à la fin de l’étude."

    "effets classiques des pesticides en toxicologie"; et quels sont-ils: les reins rétrécissent et la composition du sang change.

    Si pour vous manger des pesticides est une "culture nouvelle", vous ignorez comment poussent les tomates que l’on trouve dans les supermarchés depuis que le culture intensive existe.

    Enfin je ne suis pas biologiste mais je m’y connais en labels bio. Qu’un plan transgénique puisse bénéficier de ce genre de certification ne me convainc pas plus que le joli mot "bio" qui orne les pots de Yves Rocher.

  23. 08/01/2008 at 22:11 Petit Clos

    Je suis un paysan que ses parents ont mis "aux écoles" où j’ai appris un peu de culture scientifique, mais sans doute pour avoir fréquenté assez tôt Ellul et ses amis j’ai aussi acquis un esprit critique sur la notion de progrès
    Dans les années 70 je n’étais pas favorable au choix du tout nucléaire fait par notre pays (devenir de déchets non solutionné, accidents possibles………..)
    Sur les OGM, je suis favorable au moratoire , simplement parce qu’il n’y a pas urgence à les utiliser.Les variétés hybrides de maïs et autres plantes obtenues par les manipulations génétiques classiques ont des rendements suffisamment performants dans toutes les zones de culture pour que l’on puisse se donner beaucoup de temps d’observations et vérifier si des effets pervers risquent ou non d’apparaître
    Je dois dire que l’aspect "obscurantiste" de certains anti OGM me gêne quand même un peu. Ce n’est d’ailleurs pas le cas de José Bové que je préfère d’ailleurs dans son action que je soutiens de grêve de la faim que lorsque il se coupait du peuple avec ses actions élitistes de faucheur volontaire. N’est il pas en effet plus utile pour faire passer son message d’être majoritaire dans les urnes comme une certaine Ségolène en Poitou Charentes où elle a pu imposer le moratoire après sa victoire contre Raffarin
    Je terminerai par une note sans doute pessimiste car peut être nous imposera ton les OGM malgré tout car un autre risque important se profile à l’horizon : celui de la contamination des nappes phréatiques par les produits antiparasitaires à usage agricole (les "pesticides").
    Et si nous ne sommes pas capables d’en avoir un usage maitrisé pour la protection des végétaux sensibles aux maladies on nous dira que la seule alternative pour leur conférer des résistances à ces maladies ce sont les OGM !

  24. 08/01/2008 at 22:11 Petit Clos

    Je suis un paysan que ses parents ont mis "aux écoles" où j’ai appris un peu de culture scientifique, mais sans doute pour avoir fréquenté assez tôt Ellul et ses amis j’ai aussi acquis un esprit critique sur la notion de progrès
    Dans les années 70 je n’étais pas favorable au choix du tout nucléaire fait par notre pays (devenir de déchets non solutionné, accidents possibles………..)
    Sur les OGM, je suis favorable au moratoire , simplement parce qu’il n’y a pas urgence à les utiliser.Les variétés hybrides de maïs et autres plantes obtenues par les manipulations génétiques classiques ont des rendements suffisamment performants dans toutes les zones de culture pour que l’on puisse se donner beaucoup de temps d’observations et vérifier si des effets pervers risquent ou non d’apparaître
    Je dois dire que l’aspect "obscurantiste" de certains anti OGM me gêne quand même un peu. Ce n’est d’ailleurs pas le cas de José Bové que je préfère d’ailleurs dans son action que je soutiens de grêve de la faim que lorsque il se coupait du peuple avec ses actions élitistes de faucheur volontaire. N’est il pas en effet plus utile pour faire passer son message d’être majoritaire dans les urnes comme une certaine Ségolène en Poitou Charentes où elle a pu imposer le moratoire après sa victoire contre Raffarin
    Je terminerai par une note sans doute pessimiste car peut être nous imposera ton les OGM malgré tout car un autre risque important se profile à l’horizon : celui de la contamination des nappes phréatiques par les produits antiparasitaires à usage agricole (les "pesticides").
    Et si nous ne sommes pas capables d’en avoir un usage maitrisé pour la protection des végétaux sensibles aux maladies on nous dira que la seule alternative pour leur conférer des résistances à ces maladies ce sont les OGM !

  25. 08/01/2008 at 22:40 M.V.

    Les OGM ,c’était bien pour pallier le déficit de produits alimentaires?
    comment va-t-on nourrir les gens? et si en plus on empoisonne les nappes phréatiques? vous voyez bien que le monde est fou et pris dans une fuite en avant.
    Je lisais il y a peu que des "chercheurs" imaginatifs pensaient devoir jeter des tonnes de fer dans les océans pour régler le problème de CO2…

  26. 08/01/2008 at 22:40 M.V.

    Les OGM ,c’était bien pour pallier le déficit de produits alimentaires?
    comment va-t-on nourrir les gens? et si en plus on empoisonne les nappes phréatiques? vous voyez bien que le monde est fou et pris dans une fuite en avant.
    Je lisais il y a peu que des "chercheurs" imaginatifs pensaient devoir jeter des tonnes de fer dans les océans pour régler le problème de CO2…

  27. 09/01/2008 at 18:07 Oldcola

    @ Michèle Delaunay
    Désolé d’avoir ‘verrouillé’ le changement que vous projetiez. Ravi que vous l’ayez envisagé.
    J’accepte volontiers votre position de ne pas vouloir des OGM dans votre assiette, moi, entre autres, ce sont les aubergines qui m’incommodent. Mais je n’aurais pas idée de vouloir interdire leur culture ou l’illusion que mes desiderata puissent être pris pour un ‘dossier scientifique’.

    @ dirtydiel
    Merci ! Je n’avais pas lu le rapport sur le MON 863 (http://www.criigen.org/index.php... duquel est extrait la citation (michele-delaunay.net/blog…
    Et le fait est que je ne trouve pas les références bibliographiques de ladite étude. Un coup de main ?

  28. 09/01/2008 at 20:01 superpado

    La Haute autorité provisoire sur les OGM a "relevé un certain nombre de faits scientifiques nouveaux négatifs impactant notamment la flore et la faune" dans son avis sur le maïs OGM MON 810, a indiqué mercredi son président Jean-François Legrand.

  29. 10/01/2008 at 19:14 Bruno

    En renouvelant mes voeux "courrielés" à Michèle, juste deux mots :

    @ Oldcola : sur mon blog, depuis 17 mois, j’ai plusieurs fois abordé le problème des PGM (plantes OGM cultivées). Ces tous derniers jours, j’y suis venu 3 fois. Il y a des incertitudes (en réalité polémique) sur les distances parcourues par le pollen du maïs, il y a un problème d’hétérogénéité de la concentration en endotoxine Bt (Bacillus thuringiensis) spécifique des lépidoptères (chenilles foreuses visées) et non des insectes en général, avec une question sur l’accumulation de la toxine dans les sols via les racines et chaumes, il y a un risque réel d’acquisition de résistance dans les populations de lépido foreurs (pyrale et sésamie), il y a encore à démontrer que la protéine Bt n’est pas allergènique… Effectivement, ces questions doivent être affrontées et documentées, seule façon de lever éventuellement les obstacles à une acceptation future par les consommateurs, le grand public.
    Cela dit, il faut répondre à une première question : peut-on s’en passer ? Ou mieux : peut-on éviter la trangénèse dans la création variétale (et donc ne pas prendre le risque de passer la barrière des espèces) ?

    @ Dirtydiel : j’ai peur qu’à l’inverse des "pro-OGM" à tout crin, et du "lobby" semencier et agropharmaceutique, vous soyez trop sensible aux manips "anti-OGM" et à un vrai lobby d’opinion. Vous citez une reprise statistique d’études (celles de Séralini entre autres), en mélangeant en outre les genres puisque vous parlez des maïs résistants au glyphosate (Roundup) aussi bien que du Mon 810… Des confrères de Séralini, indépendants, avec le même dossier contestent ses interprétations. L’intérêt, d’ailleurs, d’une suspension (moratoire) par activation de la clause de sauvegarde, est entre autres de reprendre sérieusement tout cela, et en dehors de toute polémique.

    Amitiés à Michèle.

  30. 10/01/2008 at 19:56 Hélène

    je dis non au OGM et je me bas pour avoir le droit de manger sain et sans OGM.
    OGM non merci dans mon assiète
    OGN non tout cour

    PS merci de m’avoir répondu à mon mail et d’y avoir fait attention
    Bonne année 2008sans OGM et que le gouvernement tienne ses promesses LA TERRE N’EST PAS UN JOUé

  31. 10/01/2008 at 20:43 Oldcola

    Salut à tous,

    @ Bruno
    Je connais un peu les différentes questions au sujet des toxines Bt et je suis (de loin) la littérature scientifique du sujet. Ce que je comprends pas c’est pourquoi il faudrait un traitement spécial pour les OGM. Le même type de questions n’est pas posé pour d’autres types de cultivars (en association avec les adjuvants chimiques qui leur sont nécessaires). Pourquoi singulariser les OGM ?
    Mon avis : par superstition pour le grand public, par calcul politicien pour les politiques (pure démagogie), par catastrophisme pro-média pour certains.
    Le débat citoyen pour les questions techniques est une notion qui me paraît absurde. Je l’accepterais volontiers si, par exemple, il concernait aussi l’autorisation de mise sur le marché des vaccins obligatoires. Tant que ce n’est pas le cas je me limite à l’avis des experts. Je doute que Michèle Delaunay cautionne les débats citoyens au sujet des vaccins, j’espère que ce n’est pas ton cas non plus.

    La question que tu poses, "peut-on éviter la trangénèse dans la création variétale (et donc ne pas prendre le risque de passer la barrière des espèces) ?" est intéressante. La réponse est probablement oui, en dépensant beaucoup plus. Il n’y a qu’à voir ce qu’on a fait du maïs par hybridation/sélection, pas la peine d’aller plus loin.
    Mais elle appelle une autre question : pourquoi éviter la transgenèse qui s’apparente au transfert horizontal des gènes, processus naturel et apparemment assez répandu ?
    Et en admettant que l’on décide de garder les ‘barrières des espèces’, quid des hybrides interespèce qui garnissent les étals des fruits et légumes ? Faudrait-il les interdire également ?
    Il n’y a pas que par des techniques de biomol qu’on fait du transfert de gènes 😉 C’est une technique millénaire, la biomol permet simplement de savoir quel gène on transfert et de s’en limiter à celui-ci. La technique a limité les risques, elle ne les a pas augmentés; pourquoi cet aspect n’est pas pris en compte par les anti-OGM ?

    Ce qui me semble assez ‘amusant’ est que les résistances aux toxines Bt semble se développer assez rapidement, pour que, dans quelques années de culture, elles deviennent inutiles (ou peu utiles), par simple sélection des résistants 🙂
    Aussi bien chez la cible primaire que dans le reste de l’écosystème dans lequel elles évoluent probablement. Cette question, non plus, n’est jamais prise en compte par des ‘écologistes’. Les médecins, eux, en savent long sur les multi-résistants (aux antibiotiques et chez les bactéries).
    Au moins je ne l’ai pas vue posée, ailleurs que dans la littérature scientifique. Monsanto doit se mordre les doigts en espérant qu’elle aura le temps d’amortir ses investissements avant que les ‘cibles’ ne se délectent de leur maïs, une nouvelle niche écologique. Et elle est certainement en train de préparer les prochains cultivars.
    Ca poserait la question : combien de temps cet OGM spécifique pourrait être cultivé et ainsi se retrouver dans notre alimentation ?

    J’ai adoré le dernier paragraphe de ton post ( caquedrole.blogs.nouvelob… ) !

    Ravi d’avoir fait ta ‘connaissance’.

  32. 11/01/2008 at 10:39 Bruno

    Merci à Michèle qui a permis, partant de cet espace, que la "conversation" se poursuive sur mon blog. Le débat élargi ? je l’ai dit à Oldcola : parce que les OGM font l’objet d’un "rejet", parfois documenté, souvent irrationnel, des consommateurs et du grand public, qu’ils touchent à la "biodiversité", sujet ENFIN devenu sensible, et parce qu’ils posent une question politique essentielle, notamment en direction des pays du sud, de l’accès à la semence nourricière (et non d’un commerce avec retour sur investissements et profit primant sur toute autre considération). Il y a d’autres choses à évoquer (dont le brevetage du vivant)…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel