m

Que François Fillon ne soit pas brillant, son discours d’investiture à l’Assemblée ne nous l’a que trop démontré.

Mais sa récidive, dans un discours où il considère que le test ADN n’est qu’un détail de la loi « maîtrise de l’immigration » devrait relever l’autre loi, celle de Rachida Dati sur la prévention de la récidive.

Preuve aussi que les collaborateurs du Premier Ministre sont à l’égal de leur patron. Car ce discours , il l’a lu (comme tous ses discours), il a donc bien été écrit par quelqu’un.

A vrai dire, le test ADN n’est pas en soi l’essentiel de la loi. Mais sa valeur symbolique est immense. La science et, en particulier la génétique, ne peut être utilisée à des fins de contrôle des étrangers sans risquer des égarements.

Cette loi, faite pour donner du grain à moudre à l’opinion publique et fixer le vote de droite en vue des municipales retombe sur les pieds de ses auteurs et pèse lourd.

Comments 23 comments

  1. 08/10/2007 at 10:36 NR

    L’utilisation du mot "détail" est vraiment une gaffe grossière. Peut-être le rédacteur du discours de Fillon ne savait pas quelles associations sont liées à ce mot depuis que Le Pen la sali à tout jamais; cette ignorance serait grave pour ceux qui se considèrent comme l’élite de la nation. Mais peut-être le mot a-t-il été utilisé intentionellement en espérant de faire tilt chez ceux de la clientèle de Le Pen que Sarko/Fillon essaient d’embobiner depuis la campagne présidentielle. Ce serait à ce moment-là une nouvelle manifestation de cette droite "décomplexée" ne connaissant plus de morale ni de tabous.
    Les deux cas sont sidérants.

  2. 08/10/2007 at 10:36 NR

    L’utilisation du mot "détail" est vraiment une gaffe grossière. Peut-être le rédacteur du discours de Fillon ne savait pas quelles associations sont liées à ce mot depuis que Le Pen la sali à tout jamais; cette ignorance serait grave pour ceux qui se considèrent comme l’élite de la nation. Mais peut-être le mot a-t-il été utilisé intentionellement en espérant de faire tilt chez ceux de la clientèle de Le Pen que Sarko/Fillon essaient d’embobiner depuis la campagne présidentielle. Ce serait à ce moment-là une nouvelle manifestation de cette droite "décomplexée" ne connaissant plus de morale ni de tabous.
    Les deux cas sont sidérants.

  3. 08/10/2007 at 13:51 arad

    Même Mrs Balladur et Pasqua, se sont déclarés choqué par le test ADN,
    c’est dire que là, on ne navigue plus à la droite de la droite, mais que nous sommes entrés largement dans l’antichambre de l’extrême-droite

  4. 08/10/2007 at 13:51 arad

    Même Mrs Balladur et Pasqua, se sont déclarés choqué par le test ADN,
    c’est dire que là, on ne navigue plus à la droite de la droite, mais que nous sommes entrés largement dans l’antichambre de l’extrême-droite

  5. 08/10/2007 at 14:30 Eric

    la question est justement de scotcher l’électorat de le pen à l’UMP pour les municipales

  6. 08/10/2007 at 14:30 Eric

    la question est justement de scotcher l’électorat de le pen à l’UMP pour les municipales

  7. 08/10/2007 at 14:41 BB

    Michèle,

    Je reprends l’expression de ton billet "……..Mais sa valeur symbolique est immense". Quelqu’un a comparé, ces derniers jours, le débat sur "l’ADN" au débat sur l’abolition de la peine de mort : l’abolition de la peine de mort a été prononcée en son temps, sans exception aucune, simplement parce que ceçi était conforme aux valeurs de notre pays.

    Dans l’affaire de "l’ADN", il en est (était) de même; notre société par la voie du Comité d’Ethique avait sagement et prudemment réservé l’usage des recherches ADN aux seuls nécéssités médicales et criminelles. Au delà du symbole, dans cette affaire, ce qui n’est en rien un détail ouvre aussi de manière décomplexée, la boite de Pandore à d’autres utilisations douteuses, pernicieuses et contraires à notre démocratie (on l’a vu pour les faucheurs volontaires), tout ceci comme l’a bien rapellé Badinter, à partir des envies nauséabondes d’un petit député du Var qui a besoin des voies de l’extrème droite pour se faire élire.

  8. 08/10/2007 at 14:41 BB

    Michèle,

    Je reprends l’expression de ton billet "……..Mais sa valeur symbolique est immense". Quelqu’un a comparé, ces derniers jours, le débat sur "l’ADN" au débat sur l’abolition de la peine de mort : l’abolition de la peine de mort a été prononcée en son temps, sans exception aucune, simplement parce que ceçi était conforme aux valeurs de notre pays.

    Dans l’affaire de "l’ADN", il en est (était) de même; notre société par la voie du Comité d’Ethique avait sagement et prudemment réservé l’usage des recherches ADN aux seuls nécéssités médicales et criminelles. Au delà du symbole, dans cette affaire, ce qui n’est en rien un détail ouvre aussi de manière décomplexée, la boite de Pandore à d’autres utilisations douteuses, pernicieuses et contraires à notre démocratie (on l’a vu pour les faucheurs volontaires), tout ceci comme l’a bien rapellé Badinter, à partir des envies nauséabondes d’un petit député du Var qui a besoin des voies de l’extrème droite pour se faire élire.

  9. 08/10/2007 at 18:02 F.R.

    Je suis pleinement d’accord avec vous BB, sur ce sujet.

  10. 08/10/2007 at 18:02 F.R.

    Je suis pleinement d’accord avec vous BB, sur ce sujet.

  11. 08/10/2007 at 18:11 michele

    à BB : j’adore la collusion entre les voies et les voix de l’extrème droite. Comme les voix et les voies du Seigneur.

    Hors de cela, BB, je suis en plein accord avec vous et Fillon a été d’une maladresse absolue de remettre le pied dans une flaque qui éclabousse toute la droite.

  12. 08/10/2007 at 18:11 michele

    à BB : j’adore la collusion entre les voies et les voix de l’extrème droite. Comme les voix et les voies du Seigneur.

    Hors de cela, BB, je suis en plein accord avec vous et Fillon a été d’une maladresse absolue de remettre le pied dans une flaque qui éclabousse toute la droite.

  13. 08/10/2007 at 18:20 BB

    Oups , à propos des voix et des voies, que les dieux de la grammaire veuillent bien me pardonner , mon inconscient est passé par là !!!

  14. 08/10/2007 at 18:20 BB

    Oups , à propos des voix et des voies, que les dieux de la grammaire veuillent bien me pardonner , mon inconscient est passé par là !!!

  15. 08/10/2007 at 19:40 Eric

    un autre détail pesant va être EADS. La caisse des dépots (c’est à dire vous et moi, c’est à dire l’Etat) a dépensé et perdu 200 millions dans l’affaire. Un nouveau crédit lyonnais ?

  16. 10/10/2007 at 12:06 BB

    FADELA AMARA, l’ADN DROITE (dans ses bottes) ET GAUCHE

    Le coup de sang salutaire de Fadela Amara doit profondément interpeller ceux qui considérent qu’à gauche, nous devons sortir de la langue de bois si nous voulons retrouver une crédibilité politique. Fadeal Amara, là ou elle a choisi d’être peut crier haut et fort et être entendue de tout le pays, y compris de ceux qui a droite, vomissent son combat et son parcours . Elle pèse avec force sur le débat concernant les lois Hortefeux. Que péserait son discours si elle était resté là ou la gauche l’avait confinée, comme d’autres voix similaires ?
    Au lieu de réclamer sa démission, nous devons nous demander comment aujourd’hui la gauche doit retrouver sa capacité à entendre, et intégrer dans son combat et ses valeurs, celles et ceux qu’elle souhaite et prétend représenter. C’est là, me semble-t-il, le véritable défi .

  17. 10/10/2007 at 12:06 BB

    FADELA AMARA, l’ADN DROITE (dans ses bottes) ET GAUCHE

    Le coup de sang salutaire de Fadela Amara doit profondément interpeller ceux qui considérent qu’à gauche, nous devons sortir de la langue de bois si nous voulons retrouver une crédibilité politique. Fadeal Amara, là ou elle a choisi d’être peut crier haut et fort et être entendue de tout le pays, y compris de ceux qui a droite, vomissent son combat et son parcours . Elle pèse avec force sur le débat concernant les lois Hortefeux. Que péserait son discours si elle était resté là ou la gauche l’avait confinée, comme d’autres voix similaires ?
    Au lieu de réclamer sa démission, nous devons nous demander comment aujourd’hui la gauche doit retrouver sa capacité à entendre, et intégrer dans son combat et ses valeurs, celles et ceux qu’elle souhaite et prétend représenter. C’est là, me semble-t-il, le véritable défi .

  18. 10/10/2007 at 12:24 Quichote

    BB, d’accord. Ce qui est triste, c’est que l’on doit pour être "entendu" = pris en considératio par les médias, il faut appartenir à la Sarkozye institutionnelle, tout en réclamant son apparternance à la gauche, comme Fadela. Si elle avait dit la même chose en tant que présidfene de Ni putes ni soumises, quelle aurait été l’attention accordée à ses mots?

  19. 10/10/2007 at 12:24 Quichote

    BB, d’accord. Ce qui est triste, c’est que l’on doit pour être "entendu" = pris en considératio par les médias, il faut appartenir à la Sarkozye institutionnelle, tout en réclamant son apparternance à la gauche, comme Fadela. Si elle avait dit la même chose en tant que présidfene de Ni putes ni soumises, quelle aurait été l’attention accordée à ses mots?

  20. 10/10/2007 at 17:35 BB

    A Quichote,

    D’accord, sans aucun doute, mais à qui la responsabilité ?

    Comment en sommes nous arrivé là ?

    Trop facile de mettre en cause uniquement les médias.

  21. 10/10/2007 at 17:35 BB

    A Quichote,

    D’accord, sans aucun doute, mais à qui la responsabilité ?

    Comment en sommes nous arrivé là ?

    Trop facile de mettre en cause uniquement les médias.

  22. 10/10/2007 at 21:38 Quichote

    @ BB: je crois c’est largement dû à la stratégie réussie de Sarko qui a fait quasiment disparaitre l’opposition en abreuvant les journaux,radios, chaînes deTV avec ses actions ce com. Suivre son rythme a aussi un peu dépassé la réactivité de l’opposition qui est plus complexe (car plus démocratique) et donc plus lente. Voilà une reflexion pour répondre à la question, mais peut-être pas la seule.

    Une "consolation" : à mon avis, cette stratégie de Sarko va probablement s’user et ralentir dans peu de temps car tout le monde en aura un peu marre et surtout ils veulent voir les effets et résultats et Sarko sera alors dans la défensive ce qui donnera une nouvelle chance à l’opposition.

  23. 10/10/2007 at 21:38 Quichote

    @ BB: je crois c’est largement dû à la stratégie réussie de Sarko qui a fait quasiment disparaitre l’opposition en abreuvant les journaux,radios, chaînes deTV avec ses actions ce com. Suivre son rythme a aussi un peu dépassé la réactivité de l’opposition qui est plus complexe (car plus démocratique) et donc plus lente. Voilà une reflexion pour répondre à la question, mais peut-être pas la seule.

    Une "consolation" : à mon avis, cette stratégie de Sarko va probablement s’user et ralentir dans peu de temps car tout le monde en aura un peu marre et surtout ils veulent voir les effets et résultats et Sarko sera alors dans la défensive ce qui donnera une nouvelle chance à l’opposition.

Répondre à michele Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel