m

Brochette de dames sur un des bancs capitonné de rouge de l’Assemblée : Martine Faure, Pascale Got, Conchita Lacuey et moi. Martine Lignères-Cassou nous rejoint, attendant elle aussi de voter dans une des grandes urnes placées dans les antichambres.

François Hollande passe devant nous : « Mais, Mesdames, puis-je vous signaler qu’il y a aussi des hommes dans cette Assemblée ! »

Au regard de nombre où les femmes sont encore, la remarque ne manquait pas de saveur. Tout notre premier secrétaire est dans cette forme d’humour affable.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel