m

Nicolas Sarkozy annonce ce matin que, s’il est élu, il abrogera le décret de Robien sur l’enseignement qui vient d’être pris par son gouvernement. Un gouvernement où contre toute éthique il est toujours ministre de l’intérieur.

Le courage et la loyauté sont les premières d’un homme politique. Cette seule annonce disqualifie Nicolas Sarkozy. Que fait-il dans un gouvernement dont il se désolidarise ? Qui est-il pour désavouer Gilles de Robien, membre UDF de ce gouvernement, s’étant engagé quant à lui en faveur du candidat de l’UMP.

L’intelligence n’est qu’un outil. Tous les candidats en sont raisonnablement pourvus et c’est bien le minimum exigible. Le caractère au contraire est essentiel pour qualifier ou disqualifier quelqu’un pour une fonction qui, obligatoirement, comprendra plus d’épreuves que de facilités.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel