m

Députée et conseillère générale de Bordeaux (mes deux fonctions couvrent un large territoire de la ville), j’ai à coeur de contribuer à la qualité de vie des Bordelais. Je ne peux le faire par le biais du Conseil Municipal où je ne siège plus et je le ferai désormais directement auprès du Maire s’il veut bien me recevoir, mais aussi par voie de médias et par l’intermédiaire de ce blog sous la forme d’une proposition mensuelle.

Cette proposition sera quelquefois modeste, quelquefois plus ambitieuse, mais toujours positive et en direction des Bordelais. Je serais très heureuse qu’elle reçoive, quelquefois au moins, un accueil favorable de la part de la Municipalité.

Première de cette série, l’idée d’une journée mensuelle, culturelle, sportive, et surtout populaire, avec la gratuité des musées, des expositions et de l’accès à des équipements sportifs tels que les piscines.

Ci-après le communiqué adressé à la presse. Vos réactions sur cette proposition me sont précieuses.

J’ inaugure aujourd’hui, à propos de la Nuit des Musées, la série de propositions que je ferai mensuellement au Maire de Bordeaux en faveur des Bordelais et de leur qualité de vie.

La fréquentation des musées est actuellement en baisse, alors que dans bien des villes, elle grimpe de manière très encourageante. La gratuité des expositions permanentes n’a pas enrayé cette évolution fâcheuse. Ne s’adressant qu’aux expositions permanentes que l’on ne voit qu’une fois, l’initiative d’ Hugues MARTIN, alors Maire de Bordeaux, n’a pu susciter un renouvellement de cette fréquentation. A l’inverse, des expositions temporaires, inédites, peuvent être à l’origine d’une vraie découverte et d’un engouement véritable.

Ma proposition au Maire de Bordeaux est donc la suivante : rendre tous les musées, expositions et événements municipaux gratuits, le premier dimanche de chaque mois. Ce premier dimanche est « sans voitures » dans le centre de la ville. Pourquoi ne pas en faire bien davantage : un moment de découverte, d’échange et de rencontre.

Je propose d’associer à cette ouverture au public des événements culturels de rue (arts de la rue, expositions, musique…) qui participeront de cette journée populaire.

Enfin, le sport doit également avoir sa place dans ce premier dimanche du mois avec la mise à disposition d’équipements sportifs à titre gratuit comme par exemple les piscines, la proposition d’initiation à des sports variés, de démonstrations… en s’appuyant sur des associations locales comme Roller Air.

Cette initiative permettra de faire du « dimanche sans voiture » une véritable journée populaire, culturelle et festive. Les publics pourront se mélanger dans diverses manifestations et ceci pourra donner une nouvelle dimension à ce qui n’est aujourd’hui qu’une journée de promenade.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel