m

Il devait être déposé en juin, puis en décembre la semaine dernière, puis en janvier, puis de nouveau en décembre, demain soir mardi… On apprend aujourd’hui que ce sera sans doute mercredi soir.

Le Président a dit « je veux » et refuse de reculer contre l’évidence. Un rapport chiffré vient d’être publié. Extrait : si 20 % des commerces non alimentaires, représentant un effectif de 190 000 salariés, décidaient d’ouvrir le dimanche, les embauches potentielles seraient de l’ordre de 17 200 emplois. Dans le même temps, les pertes d’emplois dans les commerces non concernés seraient de 22 600, soit un un solde négatif de 5400 emplois .

Le constat est malheureusement sans appel.

Mais non sans réponse : notre groupe a déposé 4340 amendements au texte.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel