m

Aujourd’hui : Mireille Menu, responsable associative

Une nouvelle fois, un lecteur (une lectrice !) manifeste sa volonté de voir le vote blanc pris en compte.

« Pourquoi ? Et, pourquoi pas !

Dans le pourcentage des voix exprimées, il est fait abstraction des bulletins blancs et nuls. Ces votants expriment cependant un refus de l’élection, mais une volonté du droit de vote. Si dans les pourcentages on tenait compte de ceux qui manifestent leur opinion par le vote blanc, la réalité du vote apparaitrait plus clairement.

Cette option demande de revoir le code électoral. Elle mérite qu’on s’interroge à son sujet, spécialement dans la perspective du prochain scrutin.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel