m

Extrait LeMonde.fr? le 2 novembre 2009

« Michèle Delaunay, cancérologue et députée socialiste, applaudit le « thème dominant de ce deuxième plan cancer : la réduction des inégalités » mais estime néanmoins que le meilleur moyen de lutter contre le cancer est de rendre le dépistage obligatoire. Cela permettrait « de franchir la barrière qui veut qu’on ne puisse actuellement rendre obligatoire que les vaccins et les mesures concernant des maladies contagieuses ».

LE SUIVI DES ANCIENS MALADES

Mme Delaunay rappelle en outre que ce deuxième plan cancer est annoncé alors qu’une disposition du plan de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2010 met à mal, selon elle, le suivi des anciens malades. L’article 29 du PLFSS, dans un souci d’économie, prévoit que les malades d’affections longues et coûteuses (ALD), comme le cancer, sortiront de ce cadre après cinq ans de suivi. Les députés socialistes ont demandé la suppression de cet article, proposition rejetée le gouvernement. Le vote solennel du PLFSS par l’Assemblée nationale est prévu mardi. »

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel