m

Près de sept heures de train entre Bordeaux et Paris, dont 4 en cale à Chatellerault, sous une fine pluie glacée… Encore un coup d’un vague commando nihilo-négativiste, sorti de je ne sais quel fagot connu de la seule Ministre de l’Intérieur.

Tant et si bien que j’ai commencé ma journée opérative au moment des questions d’actualité au gouvernement. L’actualité principale à l’Assemblée c’est la quasi-certain report du texte sur le travail du dimanche en janvier.

Pour mémoire, ce même texte devait passer en juin dernier. On ne peut pas ignorer qu’il constitue un caillou très irritant dans la chaussure UMP. Le prétexte assez commode est cette fois de dire que les débats autour de la réforme audiovisuelle traînent trop en longueur. Et reconnaissons que nos collègues de gauche font une très belle résistance contre ce texte dont le coeur est, en fait, de transférer au privé 800 millions d’euros de recettes publicitaires et de museler la télévision publique en vue de 2012.

Voilà, les petits échos de l’Assemblée. Je cours à une audition en vue de la loi HPST, qui vient d’ailleurs de changer de nom : « loi de réforme hospitalière » au lieu de « loi Hôpital Santé Territoires. Cela démontre qu’il n’y est pratiquement question que de gouvernance et point de santé.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel