m

Je ne supporte pas les mensonges en politique. Hier en Conseil de quartier, Chantal Bourragué, robe à fleurs, casaque bleue, prétend que le Conseil Général a proposé d’acheter la salle des fêtes du Grand Parc pour l’euro symbolique. Et en rajoute en affirmant que c’est pour cet euro que nous avons acheté le centre social.

La vérité : aucune négociation n’a été menée, ni aucun chiffre avancé pour la salle des fêtes, le Maire ayant dit « non ».

Et pour le centre social : nous n’avons acheté que parce que la Mairie ne voulait pas le faire, comme c’est pourtant son devoir dans toutes les villes de France. La somme était de 99 000 euros. Réhabilitation en sus, évidemment!

La Mairie de Bordeaux, c’est L’Oréal en politique : une multinationale du maquillage.

Nous valons mieux.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel