m

On peut se poser la question à Bordeaux : où est donc la feuille de papier à cigarettes qui sépare le « modem » du « nouveau centre » ? Plus exactement, l’appareil politique du modem.

Pour ceux qui auraient manqué quelques épisodes de l’histoire, la vie et les moeurs du « centre » après les élections présidentielles, le « nouveau centre », dont le leader et la figure charismatique est François Sauvadet (…), est un nouveau parti, constitué par les élus de l’UDF qui ont rallié l’UMP au moment des législatives pour avoir des chances d’être élus.

Quinze ont survécu et son présents avec nous à l’Assemblée. L’UMP a bien cherché, par un tour de passe passe, a les faire bénéficier d’un financement national, mais la ficelle était tellement grosse que l’affaire a été prudemment enterrée en attendant des auspices plus favorables..

Je m’égare un peu, je l’avoue. Le nouveau centre à l’Assemblée émet quelquefois de timides critiques sur la politique de Nicolas Sarkozy mais vote toujours comme un seul homme même les lois les plus iniques. Charles Amédée de Courson, député fort estimable dans ses analyses, a ainsi montré que le bouclier fiscal n’était pas, pour les plus riches, à 50% mais à 30… Il n’en a pas moins voté avec son groupe pour le remboursement, à ce titre, d’un supposé trop payé, aux plus gros patrimoines du pays.

Je continue de m’égarer, je voulais seulement situer le nouveau centre et le mettre « en situation », comme disaient les philosophes dans les années 50.

Retour aux événements locaux. L’appareil du modem bordelais a manifesté en salves ces derniers jours son ralliement à Alain Juppé. Démarche précipitée dont on peut s’interroger si la base des militants (le mot « base » est peut être généraux par ce qu’il suppose de largeur) la partage. Véronique Fayet a eu un mot malheureux, évoquant la tentative de « débauchage » qu’aurait eu à son endroit Alain Rousset. A ma connaissance, ne peut être débauché que quelqu’un qui a été préalablement « embauché ». C’est en effet sans doute le cas..

Ralliement « de conviction » qui ressemble fort à un accord d’appareil, et presque à une marchandage de places. « Nous voulons 15 places en positions éligible… « . L’opposé de la démarche de Rousset : travaillons ensemble, voyons ce que nous pouvons faire, et ensuite nous verrons qui peut incarner ces actions ». Aucune négociation de place. Un projet que l’on construit.

Pourquoi ? Parce qu’à Bordeaux comme à Pau, l’enjeu municipal est d’importance pour deux des protagonistes principaux. A Pau, Bayrou a besoin de la mairie pour faire contrepoids au délitement du modem. A Bordeaux, Alain Juppé « fait de nécessité vertu » et joue gros sur son mandat unique. « Bordeaux et Pau valent bien une messe », dirait le bon roi Henri dont Bayrou est le biographe et dont il a retenu les enseignements.

Les adhérents, les proches du modem, se sentiront-ils à l’aise dans cette démarche de stratégie politique qui va à l’encontre de l’esprit de liberté exprimé par Bayrou pendant la campagne présidentielle ?

Comments 22 comments

  1. 03/12/2007 at 17:56 Gérard ELOI

    Bonsoir Michèle,

    Les adversaires sont donc connus, et les élections se joueront donc contre deux adversaires. Mais le PS n’est pas seul : il y a les Verts et divers gauches…

    Je ne vais pas avoir la prétention de te "donner des conseils", j’espère simplement que la valeur du programme présenté par Alain Rousset sera suffisamment évidente dans l’esprit des électrices et électeurs.

    Il "suffit" (euphémisme !) de démontrer clairement nos qualités (humanisme, respect de l’environnement,…) face à une droite qui arrive en déliquescence : il y a eu déjà tant de dérives et mensonges là-bas que je pense qu’ une majorité de personnes a aujourd’hui compris . Les manipulations incessantes (medias, discours lénifiants,…) n’ont quand même pas transformé tout le monde en zombie ?

    Bon courage, et tous mes voeux…

    Amicalement

    GE

  2. 03/12/2007 at 18:40 juppé fayet : l'orange bleu !!

    allez un peu d’humour, juppé va pouvoir ressortir son beauf de service avec son 33 tonnes Bleu qui avait bloqué la circulation à Gambetta au moment des présidentielles et celle que surnomme affectueusement les amis d’Alain Juppé : LA GRANDE SAUCISSE pourra toujours preter son petit camion orange qui arpentait, le Bouscat et les Quais pendant toute la campagne…..
    plus sérieusement, la base du modem ne peut pas blairer sarko et sa clique et pour Bordeaux lors des législatives, on a vu le transfert de voix pour Juppé donc les électeurs , surtout du modem, sont des gens suffisamment intelligents pour savoir à qui associer leurs idées, les premieres réunions du modem en septembre et octobre ayant d’ailleurs marqué de larges dissensions entre les" cadres bordelais".
    a nous de récupérer nos ouailles partis naviguer au centre, Cavada nous ayant fait le coup inverse pour conquérir la mairie du 12 ème….

    sinon la plupart des militants commencent à préparer 2 paires de basket pour bientot car pour le tractage et le collage, on piaffe que diable : ca sent le Rousset…

  3. 03/12/2007 at 21:55 Alain

    à Michèle

    un peu tard, je viens de répondre à votre commentaire n°10 suite à votre blog du 28 "violences…" mon commentaire est le n°17

  4. 04/12/2007 at 00:47 Asse42

    Ah le Modem! Quelle étrange bête orange créée de toutes piéces par Bayrou et à son exclusive usage. On voit bien que son ni gauche, ni-droite n’est pas crédible. En fait il essaye le gauche ET droite! En plus il se voit comme le futur pôle d’opposition au sarkosysme… bref il veut la mort ou l’éclatement du PS pour en ramasser les bouts.
    Ceci sur Bayrou étant dit, je n’assimile pas ses militants à Bayrou. Je crois que chez eux il y a une vraie aspiration démocratique. Et cette volonté de justice et de liberté fait qu’ils doivent majoritairement se retourner vers nous. Indépendamment même de leurs élus qui fricoteraient avec l’UMP. J’ai l’impression qu’il existe une vraie liberté de vote chez eux et qu’ils seraient même capable de voter contre leurs dirigeants alliés à l’UMP!
    Enfin c’est ce que j’en dis…

  5. 04/12/2007 at 11:01 JEAN-REMY

    Je pense qu ils vont perdre beaucoup d’ électeurs en jouant MODEM=UMP SUR BORDEAUX car ce n est pas dans l ‘esprit Bayrou . De plus Alain Rousset est un homme qui va rassembler pour toutes ses qualités et surtout sa franchise en dehors de tous clivages politique .

  6. 04/12/2007 at 12:15 NR

    C’est quoi , "l’esprit Bayrou"? Relisez ce que Michèle a écrit sur le pacte Juppé/Bayrou: "tu me soutiens à Bordeaux, je te soutiendrai à Pau". Les deux larrons jouent leur survie politique et Bayrou essaie d’utiliser les électeurs Modem pour cette opération. Et Mme Fayet et M. Cazabonne ya apportent leur contribution en méconnaissant "l’esprit base du Modem". Le vieux jeu des apparatchiks, quoi.Mais contrôleront-ils cette base? Les électeurs Modem -si je peux les appeler ainsi sur la base des dernières élections – joueront-ils ce jeu du type "nouveau centre"? L’heure de vérité approche.

  7. 04/12/2007 at 18:36 douce-amère

    Je suis étonnée que le Modem vous préoccupe autant. Pour moi, aucune surprise. Je n’aime pas l’ ambiguïté de cet ancien-nouveau parti qui vous fait penser que leurs électeurs pourraient rejoindre le PS alors que leurs dirigeants… Que de stratégies qui échappent à mon esprit "au ras des pâquerettes" ! Il ne me viendrait pas à l’idée de qualifier de "grande saucisse" une personne dont je ne partage pas le point de vue. Au ras des pâquerettes et de la gadoue, il y a tellement de matins brumeux pour ne pas dire plus, il y a tellement de problèmes dont personne ne parle, peut-être parceque personne ou presque n’a de solutions à proposer… Alors je vais aller voir sur d’autres blogs si j’y suis. Douce-amère des quartiers nord de Caudéran.

  8. 04/12/2007 at 19:01 mine de rien

    Grand merci à toi Michèle pour cette analyse fine. J’ai regardé par hasard la semaine dernière F. Bayrou, à l’émission de L. Ruquier : quelle pauvreté du discours, malgré les questions pertinentes qui lui ont été posées, en guise de perches tendues. On sentait un gène notoire en lui, à l’idée de voir comme le nez au milieu de la figure, le clivage gauche / Droite qu’il s’évertue, comme une âme engluée dans les sables mouvants à vouloir effacer. Reliquat de judéo-christianisme en pensant à la ville de Lourdes ? sans doute un peu. Découverte des paradoxes de l’Europe économique et de l’Europe sociale, exacerbée par la valeur de l’euro face au dollar. En tout cas, grand méli-mélo duquel il lui est difficile de sortir. Je suis partagé entre une grande candeur de sa part, sorte d’appel "mystique", quant à son projet de société qui reste somme toute assez vague et un peu maigrichon, et le savant pragmatisme électoraliste face à au compte à rebours des municipales, et son cortège de bas calculs. Et si son capital crédibilité, qu’il soigne comme il peut, n’était qu’un mythe, qui se perpétue au long des années un peu comme dans une secte et ses structures. L’avenir nous le dira. Il n’empêche que "l’apartheid gauche-droite" (comme il le disait durant la campagne présidentielle) qu’il dénonçait comme le grand coupable, des maux de la société française, semble en prendre pour son grade. J’espère que les hommes et les femmes électeurs (avec une pensée pour ceux qui auraient pu y avoir droit, s’agissant d’élections locales) seront de plus en plus clairvoyants, et saurons reconnaître que la "gauche" et la "droite", c’est pas pareil… . Si je peux me le permettre Michèle, en pensant à F. Bayrou et "son bon roi Henri IV » : effeuiller la marguerite devant la poule au pot, c’est pas ma tasse de thé. Pensées aussi à Augustin Legrand (droit opposable au logement; loi SRU), et son courage, pour la cause qu’il défend. Mais que font les ministres ? Quelle hypocrisie, quel humanisme (?) aussi, Madame Boutin ! A quoi vous sert votre bible ? Peut-être est-elle écrite en hébreux ? Et sa traduction en latin parlé, dans le texte, est pour vous de l’hébreux, au propre comme au figuré … ?

  9. 04/12/2007 at 21:43 Pascal PILET

    Le ralliement du MODEM à Alain Juppé me paraît dans l’ordre des choses. Il est plutôt positif que les choses soient dites dès maintenant. Le débat y gagne en clarté. Les illusions de certains quant à une idylle centriste avec la liste d’Alain ROUSSET tombent, cela conduit naturellement à rechercher des synergies renforcées à gauche, car c’est la seule voie possible.

  10. 04/12/2007 at 22:44 NR

    Je ne vois pas d’"idylle centriste avec la liste d’AR", mais la nécessité de la main tendue aux ELECTEURS. Les gens de l’appareil (Cazabonne, Fayet et maintenant apparemment aussi Guinard – réécoutez son interview sur Radio France bleu Gironde (sur internet)! -) ont pris leur décision, tout comme probablement quelques-uns des militants qui ont travaillé avec eux, mais ceux-là ne sont pas les ELECTEURS qui ont massivement voté pour MD contre UMP/Juppé. C’est sur ceux là qu’il faut concentrer nos efforts et leur présenter un projet et des personnes crédibles, comme lors de la législative. La devise "résolument à gauche" avec un langage rébarbatif pour cet électorat serait certainement bonne pour déclencher la machine à perdre.

  11. 04/12/2007 at 23:53 docadam

    j’ai participé à quelques rencontres du Modem local et à la préparation de son projet. C’était ma 1ère participation à ce type de réflexions. Beaucoup d’enthousiasme et de spontanéité, de désir de se réapproprier le débat, loin des partis ou de jeux d’appareil, sans députés ni élus, sans référence au pouvoir : c’est déjà une victoire de mobiliser des gens qui jusqu’à présents n’ont jamais été militants, cela donne de l’air !
    J’ai voté Guinard au 1er tour et Michéle Delaunay au 2ème.
    Et aujourd’hui ?
    Je regarde sans état d’âme les responsables du Modem se rapprocher d’Alain Juppé, ayant accepté l’incapacité du modem a présenté, aujourd’hui, une liste indépendante pour Bordeaux. Sans état d’âme car le jeu politique n’a rien d’une partie de plaisir et cela fait bien longtemps que les grands appareils politiques de droite comme de gauche, jouent plus la stratégie que les idéaux… Le modem bordelais a besoin de s’associer avec une autre force politique pour porter ses idées.
    Alain Rousset a-t-il fait des propositions à Cazabonne et Véronique fayet ? Le PS serait-il prêt à travailler ouvertement demain avec eux ? La réponse n’est pas si évidente…
    car le débat se situe, je crois à un autre niveau : la sociale démocratie, sera-t-elle représentée, un jour en France, par un mouvement unique et puissant ? Je crois que nous sommes nombreux à l’espèrer car depuis quelques années l’idée de solidarité a été mise à mal, attaquée par des libéraux individualistes et efficaces et non défendue par le poids des archaïsmes…
    Si le modem bordelais gagne au moins cette bataille de l’affirmation de ses valeurs et d’une image de socio-démocrates convaincus, cela sera déjà une belle victoire.
    amicalement

  12. 05/12/2007 at 08:57 michele

    merci à docadam de ce commentaire dont la sincérité est évidente. Est ce que l’image -et la réalité- de "socio-démocrates convaincus", les électeurs du centre les percevront mieux auprès de Juppé qui représente pour moi l’opposé que près de Rousset, c’est une interrogation véritable. Pour ma part, très simplement dit, je ne le crois pas.

  13. 05/12/2007 at 09:41 NR

    Même s’il n’y a pas de brevet pour le terme "socialdémocratie" je suis tout de même légèrement agacé par l’usurpation de ce nom que docadam comme d’autres du modem souhaiteraient faire. Tenez vous au terme de social-économie inventé par Bayrou et n’essayez pas de faire le coucou. La socialdémocratie est de gauche depuis toujours, vous êtes au maximum au centre; votre tropisme projuppéiste tel que manifesté par Fayet dans SO d’aujourd’hui le montre. Elle l’avait d’ailleurs déjà montré avant la législative en prenant ouvertement position pour le candidat UMP. LEs ELECTEURS du modem l’ont pas suivie et je compte sur ces électeurs pour réagir de la même façon cette fois-ci.
    Au sujet de cet article je dirais que le reproche de Fayet de ne pas avoir tout de suite une réaction favorable d’Alain Rousset après la publication de votre programme n’est pas justifié: on ne peut réagir qu’à partir du moment où le propre programme ou projet existe. Or, comme vous le savez, le PS est en train de faire un très grand travail de fond dans ce sens dont les résultats seront connus d’ici quelques semaines. Ce sera sur cette base qu’on pourra examiner la compatibilité avec le projet du modem. Au PS ce n’est pas une seule personne qui décide de façon autoritaire à l’instar de Juppé.
    En plus, je répète que le PS a clairement plaidé contre ce jeu d’appareils choisi par Juppé et Fayet/Cazabonne qui a déplu lors de la législative. Fayet élude aussi le marchandage Juppé-Bayrou de soutien réciproque pour gagner Bordeaux et Pau en montrant le vrai choix de l’appareil Modem: un choix d’alliance avec l’UMP.

  14. 05/12/2007 at 13:56 MYOS

    Merci pour ce billet qui éclaire la situation du Modem à Bordeaux.
    J’ai écouté François Bayrou depuis une semaine et notamment lors de son Congrès Fondateur. Il m’apparait qu’il cherche à se faire passer pour le nouveau De Gaulle (il y fait une référence explicite dans diverses interviews et dans son discours de cloture, par exemple, mais aussi pour expliquer que sa traversée du désert est en fait uen reconquête et jusqu’à l’expression que le modem doit représenter ‘l’esprit de résistance’.)
    A mon avis, François Bayrou veut surtout reprendre le flambeau gaulliste, sachant que les gaullistes et chiraquiens de l’UMP peuvent de moins en moins supporter Nicolas Sarkozy. Il veut donc incarner un pôle où ceux-ci pourraient venir: d’où la nécessité de faire des accords avec l’UMP là où ce parti présente des gaullistes/chiraquiens (comme Juppé à Bordeaux).
    Les militants du Modem, qui sont eux sincères et exècrent Nicolas Sarkozy, vont devoir décider si Alain Juppé représente une vraie ‘résistance’ au sarkozysme, ou pas…

  15. 05/12/2007 at 13:56 MYOS

    Merci pour ce billet qui éclaire la situation du Modem à Bordeaux.
    J’ai écouté François Bayrou depuis une semaine et notamment lors de son Congrès Fondateur. Il m’apparait qu’il cherche à se faire passer pour le nouveau De Gaulle (il y fait une référence explicite dans diverses interviews et dans son discours de cloture, par exemple, mais aussi pour expliquer que sa traversée du désert est en fait uen reconquête et jusqu’à l’expression que le modem doit représenter ‘l’esprit de résistance’.)
    A mon avis, François Bayrou veut surtout reprendre le flambeau gaulliste, sachant que les gaullistes et chiraquiens de l’UMP peuvent de moins en moins supporter Nicolas Sarkozy. Il veut donc incarner un pôle où ceux-ci pourraient venir: d’où la nécessité de faire des accords avec l’UMP là où ce parti présente des gaullistes/chiraquiens (comme Juppé à Bordeaux).
    Les militants du Modem, qui sont eux sincères et exècrent Nicolas Sarkozy, vont devoir décider si Alain Juppé représente une vraie ‘résistance’ au sarkozysme, ou pas…

  16. 05/12/2007 at 19:40 militant 3

    La logique du commentaire de MYOS me trouble un peu: il faudrait donc que le modem se lie à l’UMP pour faire opposition à Sarko? C’est en attirant les chiiraquiens et les gaullistes qui détestent Sarko pour ensuite soutenir par une alliance sa politique?
    Si j’étais gaulliste ou chiraquien, je m’abstiendrais peut-être ou voterais carrément PS, ne serait-ce que pour agacer Sarko!

  17. 05/12/2007 at 19:40 militant 3

    La logique du commentaire de MYOS me trouble un peu: il faudrait donc que le modem se lie à l’UMP pour faire opposition à Sarko? C’est en attirant les chiiraquiens et les gaullistes qui détestent Sarko pour ensuite soutenir par une alliance sa politique?
    Si j’étais gaulliste ou chiraquien, je m’abstiendrais peut-être ou voterais carrément PS, ne serait-ce que pour agacer Sarko!

  18. 14/12/2007 at 16:35 mom

    intéressants vos débats, je suis militant Modem impliqué et déçu du processus de décision qui nous conduit à nous précipiter dans les bras de Juppé.

    Tenant du principe de liste Modem indépendante à Bordeaux il est vrai que Mr Roussey ne nous a pas beaucoup donné non plus de signes encourageants pour exister à ses côtés !

    Bref, cette élection risque d’être très étriquée et effectivement les socialistes s’ils ne se radicalisent pas à gauche pourront attirer des électeurs voire des sympathisants Modem

    Cordialement

  19. 14/12/2007 at 16:35 mom

    intéressants vos débats, je suis militant Modem impliqué et déçu du processus de décision qui nous conduit à nous précipiter dans les bras de Juppé.

    Tenant du principe de liste Modem indépendante à Bordeaux il est vrai que Mr Roussey ne nous a pas beaucoup donné non plus de signes encourageants pour exister à ses côtés !

    Bref, cette élection risque d’être très étriquée et effectivement les socialistes s’ils ne se radicalisent pas à gauche pourront attirer des électeurs voire des sympathisants Modem

    Cordialement

  20. 16/12/2007 at 13:30 docadam

    petite remarque à mom, sur ce blog qui devient un blog modem preuve que cette question du positionnement du Mode est importante.
    Michéle Delaunay a raison quand elle s’interroge sur qui sera demain, à Bordeaux, le meilleur porteur des idées sociales démocrates (qui ne sont pas propriété de la gauche d’ailleurs…pour répondre en passant à NR) ? Rousset ou Juppé ? Personnellement, lorsqu’on analyse les déclarations récentes, on s’apperçoit bien que la question n’est vraiment pas (ou plutot plus) là : le modem pourrait très bien, je crois s’allier demain avec Juppé ou Rousset. La solution a cette question ne se trouve pas dans le champ des idées, mais dans celui des fonctionnements d’appareil, de l’histoire et des rivalités humaines. Mais la question qui se pose aujourd’hui, d’après moi, pour le modem bordelais est plutot la suivante : aura-t-il la force et la visibilité de porter ses idées dans le futur débat municipal. Et cette question c’est aussi celle du PS bordelais : sera-t-il social démocrate, Royaliste, Strauss Kahnien, ou issue d’une autre mouvance légitime et belle, mais… historique
    amicalement

  21. 02/01/2008 at 12:24 Démocrate durable

    Pour ne pas mourir idiot, puisque c’est l’avenir du MoDem selon vous, je suis allé voir le site du PS pour y trouver vos valeurs… sait-on jamais, nous avons peut-être les mêmes ? Hormis la Charte de la rénovation dans laquelle on peut lire l’objectif suivant "Réaffirmer les valeurs fondatrices de l’engagement socialiste", point de valeurs formellement mises en avant.
    Sur le site du MoDem, sont accessibles les chartes éthique et des valeurs dont se revendiquent les adhérents MoDem.
    Et je vous rappelle que ce sont les adhérents qui constituent un parti politique, et non son président… sinon le PS serait déjà enterré, n’est-ce pas ?
    Il en va de même pour le MoDem : ce parti deviendra ce que les adhérents en feront… je parle évidemment des adhérents convaincus, pas des adhérents zappeurs.
    Affichez donc haut et fort vos valeurs, et nous pourrons discuter intelligemment plutôt que de faire des commentaires "jeux de mot" sur les tentatives de "débauchage" qu’a commis Alain Rousset… dont tout le monde saisit bien le sens, et que Michèle Delaunay ne tente même pas de réfuter, préférant à cet exercice difficile une simple pirouette verbale qui, frollant la diffamation, manque d’ailleurs de respect pour Véronique Fayet ! Est-ce cela faire de la politique "rénovée" ?
    Il en va de même de la tentative de "désinformation et manipulation" d’Alain Rousset à propos d’une soit-disant "déclaration publique" relative à sa volonté d’accord avec le MoDem (chat du 20 décembre publié sur le site du journal Metro). Etonnant que la presse ne se soit pas fait l’écho de cette "déclaration publique"… à moins qu’il ne s’agisse d’un gros mensonge de votre candidat ?… ce qui ne ferait pas propre sur le CV d’un postulant-Maire de Bordeaux !

  22. 02/01/2008 at 12:24 Démocrate durable

    Pour ne pas mourir idiot, puisque c’est l’avenir du MoDem selon vous, je suis allé voir le site du PS pour y trouver vos valeurs… sait-on jamais, nous avons peut-être les mêmes ? Hormis la Charte de la rénovation dans laquelle on peut lire l’objectif suivant "Réaffirmer les valeurs fondatrices de l’engagement socialiste", point de valeurs formellement mises en avant.
    Sur le site du MoDem, sont accessibles les chartes éthique et des valeurs dont se revendiquent les adhérents MoDem.
    Et je vous rappelle que ce sont les adhérents qui constituent un parti politique, et non son président… sinon le PS serait déjà enterré, n’est-ce pas ?
    Il en va de même pour le MoDem : ce parti deviendra ce que les adhérents en feront… je parle évidemment des adhérents convaincus, pas des adhérents zappeurs.
    Affichez donc haut et fort vos valeurs, et nous pourrons discuter intelligemment plutôt que de faire des commentaires "jeux de mot" sur les tentatives de "débauchage" qu’a commis Alain Rousset… dont tout le monde saisit bien le sens, et que Michèle Delaunay ne tente même pas de réfuter, préférant à cet exercice difficile une simple pirouette verbale qui, frollant la diffamation, manque d’ailleurs de respect pour Véronique Fayet ! Est-ce cela faire de la politique "rénovée" ?
    Il en va de même de la tentative de "désinformation et manipulation" d’Alain Rousset à propos d’une soit-disant "déclaration publique" relative à sa volonté d’accord avec le MoDem (chat du 20 décembre publié sur le site du journal Metro). Etonnant que la presse ne se soit pas fait l’écho de cette "déclaration publique"… à moins qu’il ne s’agisse d’un gros mensonge de votre candidat ?… ce qui ne ferait pas propre sur le CV d’un postulant-Maire de Bordeaux !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel