m

Je viens de m’abonner à un « twitto » pour le plaisir de son pseudo : « merle teigneux » . Voilà qui fleure bon le scoutisme d’antan. Plus encore qui me rapproche de tous ses congénères dans mon jardin, trouant de leur bec jaune les colonnes de graines mises obligeamment à la disposition de toute la gente volante, piquant le sol, dialoguant et disputant comme débatteurs politique à la télé.

Mon jardin, lui encore, dont paradoxalement la « campagne » me tient presque constamment éloignée alors qu’il était un invité régulier du blog et moi une invitée permanente de ses multiples tâches, dont on sait qu’entre autres bienfaits elles retardent la maladie qui s’appelle du nom de ce médecin prénommé Aloïs. Le jardin est en mauvais état, moi de mauvaise humeur, Hollande a raison  : le changement est urgent.

J’ai à vrai dire un autre grief à moi même : ce new blog, relooké campagne, ne fonctionne pas comme son grand frère et chacun sait que l’écriture ne coule de source que si elle coule avec plaisir. C’est pour cela que la plume gratte délicieusement sur le papier, que les ordinateurs doivent être beaux et leur clavier faire un petit bruit agréable sous les doigts. Pour cela aussi que quand une phrase vient, elle doit s’inscrire sur l’écran sans intermédiaires désobligeants qui en font perdre ces bribes qui faisaient d’elle une phrase dont on ne pouvait rien changer sans l’abîmer. Un de mes commentateurs/contempteurs a saisi ce désagrément dans le billet précédent. Au moins comprendra-t-il j’espère que je fais effort pour m’accoutumer à mon nouveau cahier. La merlesse est teigneuse plus encore que le merle.

Comments 12 comments

  1. 08/04/2012 at 14:58 Maître Capelo

    Intrigué par ce « merle teigneux » dont vous vous sentez si proche et faites le titre de ce billet (personnellement j’aurais préféré « merle moqueur »), je suis allé voir par curiosité l’objet de votre engouement (qu’on espère passager).
    Il semblerait, à première vue, que son ramage ne se rapporte pas vraiment à son plumage.
    Voici ce que l’on peut y lire en date du:

    « MARDI 31 MAI 2011

    Lancement de mon journal en ligne
    Je ance mon nouveau journal en ligne: Le merle teigneux. Retrouvez y mes articles écrit au jour le jour. Je les partagerais via twitter. Ce journal en ligne est le reflet en plus élaboré de mon compte twitter. J’y inscrirais ici mes réflexions, mes coups de gueulles, et vu que je suis un merle teigneux, mes gasouillis. »

    Je vous laisse le soin de corriger les fautes d’orthographe, je n’en ai pas le courage.

    Heureusement, le dénommé Florian tient à préciser qu’il est journaliste amateur!

    Ouf! Nous sommes rassurés.
    Bonne lecture.

  2. 08/04/2012 at 15:37 Michèle Delaunay

    Il n’importe qui est ce merle teigneux. Le choix du nom m’a grandement plu et ne peut être sans connivences. Le merle moqueur, certes est plus connu, célébré dans des rimes qui nous sont chères. Mais la variété teigneuse par les temps qui courent me parait avoir du pain sur la planche.

  3. 08/04/2012 at 15:44 Maître Capelo

    Selon des sources concordantes, il apparaît que Cassandre est décédée depuis plus longtemps encore…
    Rien d’autre à dire?

  4. 08/04/2012 at 15:54 A. Cappella

    @ cassandre

    Merci de nous rappeler que Capelo s’est fait maître dans l’autre monde il y a quelques années déjà. Sinon en enfer, il y est sans doute encore hébergé au purgatoire pour expier entre autres ses fautes d’autographe. S’il venait à Dieu l’idée saugrenue de le renvoyer un jour sur terre, je crains hélas que cet esprit primaire n’y accède jamais au second degré si cher à notre hôte.

  5. 08/04/2012 at 16:35 JUMP

    Voici une variété « teigneuse » et « moqueuse » qui devrait avoir l’heur de vous plaire:
    https://www.u-m-p.org/actualites/a-la-une/revivez-la-reunion-publique-de-nicolas-sarkozy-a-saint-raphael-6060604

    Un vrai régal, non?

  6. 08/04/2012 at 16:57 marie

    Teigneux ou pas, moi, je le trouve très bien ce nouveau blog !

  7. 08/04/2012 at 17:38 Germaine Desprez

    @marie
    Un peu sinistre quand même avec tout ce noir, non? Quelle drôle d’idée!
    Vous me rétorquerez bien sûr l’amour de Stendhal blablabla.
    Certes. Mais il a l’allure d’un faire-part de deuil!
    Madame Delaunay a-t-elle eu tout simplement l’intuition et la prémonition de la perte de son siège de député?
    Je n’ose le croire.

  8. 08/04/2012 at 19:12 Alain

    @ Germaine Desprez

    Où avez-vous jamais vu des faire-part de décès rouges et noirs ?
    Sont-ce les oeillères de votre homme battu qui vous empêchent de voir à droite la colonne des Girondins ? Regardez bien : en haut se trouve le Génie de la Liberté ; il brise ses chaines et brandit les palmes de la victoire !

  9. 09/04/2012 at 08:55 cassandre

    @JUMP (
    Manifestement l’ump est aux abois! Elle doit squatter les blogs socialistes car les leurs sont soit inexistants soit introuvables soit illisibles.
    Ceci étant, merci pour ce reportage sur Sarko qui ne peut que nous servir.

  10. 09/04/2012 at 14:03 Danielle

    Merlesse ??? c’est fait exprès ? sinon le féminin de merle est merlette..

    Il me tarde d’être au soir du 6 et qu’un vrai merle siffle la fin du match ! et que tchoupi fasse ses cartons !

  11. 09/04/2012 at 18:43 Michele Delaunay

    A Danièle. Je dois la faute à ma grand mère qui disait « Merlesse ». Merlette est beaucoup plus joli.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel