m

Les affiches de Michel Duchène, candidat aux élections cantonales, mélangent sciemment les scrutins et, au passage, font bien peu de cas de sa suppléante, Laurence Déssertine.

Je reviendrai sur le deuxième point : la place des élues et des candidates à l’UMP.

C’est aujourd’hui le mélange des scrutins qu’il me parait indispensable de dénoncer.

L’affiche de Michel Duchène est porteuse d’un très gros titre : « Michel Duchène, candidat aux élections cantonales, avec Alain Juppé

Qu’est-ce que c’est que ça ? Michel Duchène, qui a passé toute sa vie en politique, n’est-il pas capable de se présenter en son nom propre ? S’il est élu, son Papa Alain Juppé devra-t-il l’accompagner par la main pour siéger en séance (où il est d’ailleurs très absent) ?

Et surtout : établir une confusion entre le scrutin municipal et le scrutin cantonal est très coupable.

Combien d’électeurs en effet savent clairement ce qu’est une élection cantonale, qu’elle a lieu le même jour que l’élection municipale mais qu’elle est strictement différente d’elle, et surtout que les fonctions d’un Conseiller général sont différentes et indépendantes des fonctions municipales ?

Les électeurs ont suffisamment de difficultés à comprendre la complexité de notre système politique (par exemple, que le troisième canton où se présente M Duchène, est dans la deuxième circonscription dont je suis l’élue) : il faut tout faire pour rendre les scrutins lisibles, les enjeux compréhensibles et non pas faire de la politique du Prince, en présentant le Conseiller général comme une sorte de vassal du candidat maire.

Quand en finirons-nous avec ces pratiques politiques ?

L’affaire est d’autant plus déplaisante que sur l’affiche, le nom d’Alain Juppé se situe juste au dessus de la photographie de Laurence Déssertine qui mérite mieux.

Elle tourne franchement au ridicule à la lecture du document électoral de Michel Duchène, presque totalement occupé par les lettres de soutien d’Alain Juppé et de Madeleine et Hugues Martin.

Est-ce que, s’il est élu, Alain, Madeleine et Hugues excuseront ses nombreuses absences aux séances par un mot « Le petit Michel n’a pu se rendre aujourd’hui au Conseil Général car il avait mal au ventre… »

En réalité, tout cela n’est pas drôle du tout. J’espère que les électeurs du troisième canton apprécieront par contraste la campagne et le programme de notre jeune et rayonnante candidate Florence Lamarque, qui n’a besoin ni de mentor, ni de parapluie bien qu’il s’agisse de sa première campagne.

Comments 24 comments

  1. 29/02/2008 at 12:12 Francois Magenard

    Madame Delaunay,
    Si vous avez un tant soit peu d’estime pour les bordelais, vous ne les considéreriez pas pour des imbéciles :
    Quand on se permet d’appeler "Au secours" Madame Royale (sans dire que c’en est un bien sur), on ne se permet pas de juger une affiche sur le simple fait qu’elle porte le nom d’Alain Juppé.
    Quand vous dites et je cite "le petit Michel n’a pas pu" blablabla… Je vois l’hopital qui se fout de la charité !
    ALLO MAMAN BOBO, n’est-ce pas ce que vous avez dit vous et M. Rousset lorsque vous avez convenu avec Ségolène Royal de sa venue à Bordeaux ?!

  2. 29/02/2008 at 12:42 jakin

    Monsieur Magenard, je trouve déplaisant vos propos envers l’élue du peuple qu’est Michèle Delaunay. Vos propos sont comme ceux de votre idole (Juppé et autres trolls) méprisants envers vos opposants, méprisants envers les bordelais .C’est votre conception de la vie publique. Méprisez les gens en leur vendant une savonnette comme du marketing.
    Ce fut avec Sarkozy avec succés, ce ne fut pas avec Juppé en 2007 et je suis sur que cela ne sera pas avec Duchesne qui a l’art de mépriser les bordelais . Son "tournage de veste" est qu’en même dans les mémoires des bordelais.
    Allez comme je le dirais à mon animal favori: A la niche.

  3. 29/02/2008 at 12:56 BabyBen

    " l’action conjuguée de la ville et du département constituent une force de frappe énorme ", Marie Récalde, candidate PS aux elections cantonales a Merignac dans Sud Ouest d’hier.
    Pourquoi un argument valable a Merignac ne le serait il pas a Bordeaux ?

  4. 29/02/2008 at 13:27 chris

    à Karcher :
    il me semble plus que souhaitable que Michèle porte plainte contre X (c’est hélas le cas de dire…) pour les innombrables intrusions dont son blog fait l’objet.
    Par ailleurs, le fournisseur d’accés du blog a, je crois, obligation de garantir le bon fonctionnement du blog et de le protéger contre les agressions malveillantes. Il faut évidemment le mettre devant ses obligations de façon formelle.
    Avec tous les gendarmes du net empoisonnant la vie du moindre ado téléchargeant gratuitement de la musique, ça ne doit pas être herculéen de retrouver la source (même s’il s’agit d’un robot) mais pour cela il faut probablement une procédure officielle, donc une plainte.
    Amicalement,

  5. 29/02/2008 at 14:29 mélody nelson

    à piéton :

    Ce n’est pas en assénant des propos de manière péremptoire que ceux-ci deviennent vérités. C’est du pur sophisme !
    Dire que le programme a été fait à la va-vite, on croit réver ! C’est justement parce que le temps nécessaire a été pris pour réunir (avec succès) les différents ateliers de travail sur l’ensemble des thématiques du programme que certains "observateurs" ont voulu y voir une hésitation à concourir ou un démarrage à la tortue.Alors il faudrait savoir…ça va trop vite ou c’est trop lent ?
    Quant à affirmer que le blog " bordeaux.avance " est en plein brouillard… Il essaye justement de dissiper la brume dans laquelle certains se complaisent.Vous avez parfaitement le droit de ne pas partager nos valeurs mais vous devriez cultiver le devoir d’être intellectuellement honnête !
    Pour ceux qui voudraient "juger" sur pièces des allégations du piéton :
    bordeaux.avance.over-blog.com

  6. 29/02/2008 at 14:34 asse42

    Et oui Michèle nous sommes en pleine déliquescence des conceptions démocratiques et le respect se perd. L’UMP est tellement à la ramasse qu’il essaye de brouiller les pistes, d’insulter pour parvenir à ses fins.
    C’est symptomatique de cette droite décomplexée qui s’est installée depuis 2007. Mais cette droite qui va se torpiller elle-même par sa propre outrance.

    Quand on lit le commentaire pitoyable de François Magenard qui essaye de faire le rapprochement entre le soutien d’un leader national et une affiche de campagne locale… On se rend compte qu’ils ont perdu tout sens commun, tout sens critique. Ils en sont à essayer de justifier l’injustifiable en assistant impuissants à la chute de leurs illusions sarkosystes…
    Quand on lit que Piéton veut nous faire croire que ce maire condamné par la justice pour malversation est synonyme d’intégrité et sera meilleur pour Bordeaux… On se rend compte qu’ils sont prêts à tout pour cautionner leur Balkany, leur sarkosy,leur Gaudin,leur Perben, leur santini, leur vanneste, leur Juppé,… Tous ces représentants de cette droite arrogante qui méprise le peuple. Ca ils savent faire de l’esbrouffe, des grandes réalisations visibles mais après rien pour le lien social, rien pour aider à la solidarité, rien pour les jeunes, rien pour la vie quoi.

    Cette droite ne représente que la pierre, le fric, le mépris, la corruption. Cette droite on va lui mettre une bonne gauche.

  7. 29/02/2008 at 16:28 Guillaume

    Polémique il y avait!! Polémique il n’y a plus…

    Unesco : le pont figurait bien dans le rapport de l’Icomos Alvaro Gomez-Ferrer, l’expert de l’ICOMOS chargé de l’évaluation du dossier
    de Bordeaux pour l’Unesco, a envoyé hier un courriel à Alain Juppé, maire de Bordeaux, pour apporter des précisions sur l’intégration du pont Bacalan Bastide dans son rapport. Vous trouverez ci-après l’intégralité de son message du 28 février 2008 :

    « Je réponds à votre demande pour éclaircir le sujet qui nous occupe. Pendant l’étude du dossier de la candidature de la ville de Bordeaux pour inclusion à la Liste du Patrimoine Mondial, j’ai bien reçu des renseignements sur le nouveau pont, et dans ma visite j’ai pu connaître avec plus de précision de quoi s’agissait-il.
    Dans mon rapport à l’Icomos, qui comme vous le savez bien reste confidentiel, ma réflexion sur le nouveau pont a eu aussi sa place.
    En attente de vous avoir rassuré, je vous envoie M. le Maire mes meilleures salutations ».

    Pour rappel:
    La mission de M. Alvaro Gomez-Ferrer s’est déroulée du 29 novembre au 3 décembre 2006. Au cours de cette mission il a rencontré tous les interlocuteurs nécessaires et s’est rendu dans de nombreux quartiers, notamment aux Bassins à flot.

    Il a en particulier rencontré le président de la Communauté Urbaine, en présence de l’adjointe au maire déléguée au patrimoine, le 1er décembre 2006. A cette occasion le projet de pont lui a été présenté. Il a pu observer la maquette réalisée et un document de présentation du futur pont lui a été remis.

    Au cours de ses réunions, comme à la fin de sa mission, il a affirmé que le projet de pont lui paraissait compatible avec le classement au Patrimoine mondial et qu’il conclurait en ce sens. Il a demandé par ailleurs que le plan de gestion du Bien, en cours de réécriture finale, pour être remis aux membres du Comité du patrimoine mondial, en fasse état.

    Le plan de gestion définitif, qui regroupe l’ensemble des mesures mises en oeuvre par l’État, la Ville et les autres collectivités, décrit ainsi de façon très précise le projet de pont. A cet égard, les associations qui viennent à nouveau de s’exprimer se trompent totalement en prétendant que l’information sur les caractéristiques du pont n’ont pas
    été intégrées dans le dossier.

    En conclusion, l’Unesco a pris sa décision en toute connaissance de cause, pleinement informée du projet des collectivités auquel l’expert mandaté par ses soins n’a rien trouvé à redire.

  8. 29/02/2008 at 16:52 Gérard ELOI

    @ Guillaume,

    Si c’est bien l’intégralité du message envoyé, je me pose des questions :

    l’expert aurait écrit :

    " J’ai pu connaître avec plus de précision de quoi sagissait-il" (au lieu de "il s’agissait) ;
    -si le rapport transmis à l’ UNESCO contient de telles approximations, tout est à craindre.

    et aussi :

    " En attente de vous avoir rassuré…"
    S’il était sûr de lui, il n’attendrait pas d’avoir rassuré !

    En résumé, l’expert affirme qu’il a mis dans son rapport que "le projet du pont lui PARAISSAIT compatible avec le classement…"

    Et, d’après ce qu’on sait, ce qui paraissait compatible en décembre 2006 n’a toujours pas été officiellement déclaré compatible aujourd’hui.

    C’est donc inquiétant.

    Cordialement

    GE

  9. 29/02/2008 at 17:00 collab' aux 2 boules

    Michèle, je vous sais moins agressive que cela et plus fine que les colistiers de Juppé , restez sereine.

  10. 29/02/2008 at 17:44 NR

    Juppé sait que son calcul visant un scoop avant la législative partielle a lamentablement échoué et que la bourde commise lui collera, malgré les tentatives de diversion de ses propagandistes, contredit par les documents figurant noir sur blanc dans SO. Une lettre du plus haut fonctionnaire UNESCO en charge du patrimoine mondial, adréssée au Représentant permanent de la France auprès de l’UNESCO et les réponses données aux organisations TransCUb et Garonne-Avenir priment tous les pseudo-arguments mal ficélés par les "Guillaume" et companie.
    Et le réveil sera terrible: il faudra revoir totalement le dossier du pont ou renoncer à la décoration donnée à la Ville par l’UNESCO.

  11. 29/02/2008 at 21:03 Gérard ELOI

    Aux ami(e)s de ce blog :

    On aura tout vu, tout lu. Il y a un type qui signe James Bond (si on était procédurier, on pourrait demander aux RG de faire une enquête pour vérifier s’il a payé des droits d’auteur pour utiliser ce pseudo !).

    Il m’ a l’air un peu… illuminé (soit dit sans vouloir offenser a mémoire de Nerval), car il commence un message destiné à un blog politique en pleine campagne en disant qu’il " exalte de joie".

    J’aurais dû dire "exalte" au lieu d’ "illuminé" !

    Aller vite voir ce chef d’oeuvre de politique tacticienne…parce que comme le type signe James Bond, le message va peut-être s’auto-détruire…Et vous auriez perdu un épisode de cette campagne. Mais pas perdu grand chose…

    Amicalement

    GE

  12. 29/02/2008 at 21:52 martine

    quel dommage que Michel Duchène n’affiche pas aussi Sarkozizi "super mantor"… ce serait plus complet !!!

  13. 29/02/2008 at 21:53 Gérard ELOI

    @ Caro, "Ah, la politique…"

    En parlant des "grands élus de l’ UMP", tu me donnes l’idée de publier sur le blog de Michèle le messatge "fissures à droite" que je viens de publier sur mon blog.

    Ce "pauvre monsieur" dont tu parles, a-t-il choisi le "bon camp" ?

    J’observe çà comme le Hussard sur le toit…

    Voici donc mon "copié-collé".

    Un Ami, qui signe dussapt, a posté aujourd’hui deux messages importants sur Désirs d’Avenir, messages relatifs à de visibles « fissures » dans le « mur de droite ».
    Voici ce que je lui ai répondu : (pour voir ses messages, RV sur DA, ou me demander plus d’infos)

    @ Dussapt,

    Mais tes informations sont d’une importance capitale :

    -Devedjian qui se "rebelle",
    -Villepin " à la rescousse " de Ségolène,…

    Et tout çà après Fillon et d’autres qui commencent à se "démarquer" de leur "chef naturel" (voir le Canard de cette semaine).

    On s’est gaussé des "courants" à gauche…On peut remarquer qu’avec son " Tour de France" (voir son journal de campagne sur DA), Ségolène aura eu le mérite de porter quasiment toute seule ces campagnes municipales et cantonales, en allant appuyer tous les candidats de gauche qui le souhaitaient, quel que soit leur "courant".

    On peut se demander aujourd’hui combien il y a de courants à l’ UMP?

    On avait, avec cette "ouverture" (qui nous a débarrassé des branches opportunistes) un moment craint un éclatement de la gauche.
    Ségolène, patiemment, aura "recollé les morceaux".

    Et, en partie grâce à cette ouverture (et autres dérapages), on assiste au contraire à un éclatement de l’ UMP !

    On dit dans le Nord que "le bac s’est retourné sur le pourceau".
    Je regrette que cette formulation imagée aient une connotation péjorative pour les "pourceaux", qui ne méritent pas cette réputation. Mais je n’ai pas d’autre citation aussi explicite. Et je le regrette.

    Amicalement

    GE

  14. 29/02/2008 at 22:33 Gérard ELOI

    @ Vieux Château,

    Mon copié/collé se trouve dans mon message, juste après la phrase

    "Voici donc mon…".

    Et commence par :

    "Un Ami, qui signe dussapt…"

    D’accord, j’avais oublié de mettre entre guillemets !

    @ Bordelais

    " Des grands élus…"
    Le fait d’avoir mis entre guillemets la citation de Caro ne signifiait pas que je mettais en doute le fait qu’il y ait de grands élus à droite. Je me rappelle par exemple De Gaulle !

    J’oublie les guillemets, …et on ne trouve pas mon message !
    Je ne les oublie pas, et on interprète mal mes paroles…

    Cordialement

    GE

  15. 29/02/2008 at 23:00 Gérard ELOI

    @ Gazin,

    Au commentaire 17 de son billet " Sarko-Juppé…", du 25 février, Michèle explique très clairement pourquoi elle a décidé de censurer certains commentaires.

    Et ces histoires de "censure"…, çà commence à nous faire rigoler !

    Tu écris sur un des très rares blogs politiques où le message est édité immédiatement. Certains ont voulu en profiter de manière malhonnête. Censure, ici ? Sur le blog de Juppé, si on poste, un message apparaît : " Votre commentaire a bien été enregistré. Il sera publié après…". C’ est pas aussi de la censure ? Tu crois que si j’allais poster " Voter Alain Rousset, parce que…", je serais édité sur le blog de Juppé ?

    Soyons sérieux !

    Cordialement

    GE

  16. 29/02/2008 at 23:01 M.V.

    Je trouve N.Sarkozy bien fatigué, une mine de papier mâché, et une difficulté certaine à prononcer son discours, en Afrique.
    Par contre, Fillon , en pleine forme! ATTENTION!

  17. 01/03/2008 at 10:27 F.R.

    Il suffit de transmettre le commentaire de Guillaume à Alvaro Gomez Ferrer, à l’Icomos. il reconnaîtra ou non sa prose, appréciera la chose.

  18. 01/03/2008 at 13:14 Alain 1

    Autrement dit ce blog n’est intéressant qu’à condition d’être le porteur de vos attaques, la plupart tirant dans tous les sens y compris reprocher à notre hôte de ne pas empêcher les messages porno que vos petits copains lui envoient. Ce que vous voulez, c’est le blog de Michèle Delaunay sans Michèle Delaunay, votre seul but : la faire taire, nous faire taire. Ne vous en déplaise, ce blog était moins chahuté avant vos venues, bien plus riche et humaniste, et il retrouvera son plein intérêt dans quelques temps. Je n’ai aucun souci : après les élections les pro-Juppé partiront comme ils sont venus. Le blog retrouvera son bon ton.
    Quant à moi, et nombre de lecteurs, j’ai pu ici constater par moi-même très directement vos méthodes, le niveau de la politique de la droite bordelaise. Le plus souvent, chaque contradicteur n’est ici dans ses interventions que "la voix de son maître", en observant un peu on retrouve des méthodes d’attaque employées au niveau national. Vous êtes de bons petits exécutants. Ce n’est ni "pitoyable" ni "pathétique", pour reprendre les mots tellement galvaudés par des militants au vocabulaire de 400 mots mal orthographiés, mais simplement malodorant et vulgaire. Cela entache durablement votre cuisine, qui n’est plus une cause. C’est moche, dans ce contexte là, la politique. Vous êtes responsables, pleinement, de l’éloignement des citoyens, de leur dégoût, de leur manque d’intérêt pour les urnes. Cela vous fait sûrement rire, cet éloignement des petites gens bien manipulés, cela vous donne de la marge. Bravo, monsieur Juppé, pour ce travail de sappe des valeurs républicaines.

  19. 01/03/2008 at 14:55 confidentiel

    1er: 48 – 44

  20. 01/03/2008 at 17:54 M.V.

    LES REGRETS DE FILLON: "Etonnant aveu de François Fillon alors que les Français s’inquiètent de leur pouvoir d’achat. Le Premier ministre a regretté, vendredi à Blois, d’avoir augmenté le salaire minimum de 17% en trois ans sous le gouvernement Raffarin, ce qui a conduit selon lui à "l’écrasement des salaires" et à "la dévalorisation du travail". Venu soutenir le maire Nicolas Rerruchot(NC), François Fillon a demandé: "Est-ce que ça a réglé le problème du pouvoir d’achat des Français? Non." (Libé-01/03/08).

  21. 01/03/2008 at 23:36 Karcher

    Il existe des clowns qui depuis quelques semaines "s’amusent" à placer sur ce blog des "commentaires" dont le seul but est de salir ce blog. Le principal salisseur est "le piéton", son adresse ip se termine par 75.75 ou aussi 161. Il utilise une vingtaine de pseudos. Il en existe d’autres dont les adresses sont également connues qui poursuivent le même but. Il veulent détruire le caractère d’un des très rares blogs libres à Bordeaux; libres dans ce sens qu’on y a directement accès, sans filtrage préalable (à la différence d’autres blogs, à commencer par celui de Juppé et les autres blogs de la droite, mais aussi certains blogs de gauche). Les « blogueurs »(ne devrait-on pas dire plutôt souillons?) en question appartiennent presque exclusivement au camp de Juppé, il sont en partie en relation directe avec lui et/ou son équipe (p.ex. "Guillaume").
    Ce blog a pratiqué dès le début une tolérance extrême. Mais lorsqu’on doit constater que certains abusent de façon odieuse de la liberté accordée on doit y mettre fin. C’est un devoir d’hygiène. Les « piétons » ( quels que soient leurs pseudos) ont donc été mis hors ligne systématiquement, depuis quelques jours, sauf des exceptions que nous nous réservions de faire. Ils continuent à salir ce blog en y plaçant leurs déchets intellectuels. Mais ces déchets seront systématiquement supprimés et nous envisageons de procéder à des poursuites pénales contre leurs auteurs. Ceci est un avertissement public à leur destination . Qu’ils soient conscients des conséquences.

    Aux amis du blog nous présentons nos excuses pour ces irritations.

  22. 02/03/2008 at 09:30 J.M.

    REPONSE A GUILLAUME
    Les faits sont les faits et malheureusement ils sont têtus.
    1) Personne n"a jamais dit que le projet de pont BACALAN avait été tenu secret.
    2) Par ses lettres des 7 et 8 février 2008, Monsieur Francesco BANDARIN, Directeur du centre du patrimoine mondial de l’UNESCO indique: a) qu"à ce jour, il n’est pas informé officiellement de la construction d’un pont levant sur le site de BOREAUX. b) qu’il est urgent que ce soit fait au plus tôt c) que l’initiative de ces information revient aux parties (pays) intéressés, en l’occurence la France.
    Les intermédiaires, comme les experts de l’ICOMOS auquel Monsieur FERRER semble appartenir ne sont pas accrédités pour se substituer aux titulaires du site classépour l’information ni au Centre UNESCO pour le jugement définitif.
    Rappel de quelques unes des obligations
    Art 172 Le Comité du patrimoine mondial inite les Etats partiesà l’informer, par l’intermédiaire du Secrétariat de leurs intentions d’entreprendre ou d’autoriser, dans une zone protégée par la Convention des restaurations impotantes oude nouvelles constructions qui pourraient modifier la valeur universelle du bien. La notification dezvrait sz faire le plus tôt possible( par exemple avant la rédaction des documents de base pour des projets précis) et avant que les décisions difficilement réversibles ne soient prises afin que le Comité puisse…..etc

    C’est ainsi que la C.U.B. a donné en novembre 2007 son aval définitif au projet sans s’être assuré de l’examen de l’UNESCO de celui-ci
    Faut il rappeler que l’UNESCO ne travaille pas sur des rapports approximatifs de ses emissaies? Faut-il rappeler que CHAQUE ANNEE ET AVANT LE 1er Février un état des lieux doit être fourni lorsque des modifications du site sont prévisibles?
    La connaissance des règles aurait dû être le souci majeur des autorités bordelaises. Cela n’a été aucunement le cas. J.M

  23. 02/03/2008 at 10:13 James

    Merci, J.M., de ces informations qui montrent bien que Juppé et son Guillaume ne disent pas la vérité sur la vraie situation. Compromettre ainsi, par une gestion approximative et hâtive, le classement de Bordeaux par l’UNESCO est une faute politique gravissime. Espérons qu’on pourra la réparer, dans l’intérêt de la ville. Mais je pense que pour cela il faudra une autre équipe, celle de’Alain Rousset, pour gouverner Bordeaux.

  24. 02/03/2008 at 10:37 Gérard ELOI

    @ James,

    Excellente synthèse : voter Alain Rousset, c’est sauver Bordeaux !

    Amitiés, bon dimanche

    GE

Répondre à Francois Magenard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel