m

Qui est sur l’affiche d’Alain Juppé, sur tous ces documents électoraux, bouche entr’ouverte, toute entière portée par le mouvement d’une foule invisible comme la République de Delacroix dans le célèbre tableau du même nom ?

Qui est cette femme, porteuse d’un message politique fort sur la place de la femme dans la Cité ? La deuxième de la liste ? La première femme du Modem ? La future première adjointe, si par mégarde AJ est élu et qu’il renonce à être entouré aux premières places d’une garde d’hommes (Martin, Cazabonne, Duchène…) ?

Eh bien, non, c’est raté, cette femme, c’est Isabelle Juppé, femme d’Alain, et porteuse du message multi-séculaire de la condition féminine : être épouse (première, seconde ou davantage), quelquefois amie proche (qu’on ne compte pas sur moi pour d’autres mots), enfin de quelque manière que ce soit, marcher à trois pas du seigneur..

C’est un premier aspect de la question : le XXIème siècle commence. Le précédent a vu les batailles des femmes pour casser les clichés et les carcans ; celui-ci, sereinement, doit les voir prendre leur place dans la vie de la Cité. La ringardise du message juppéen me consterne.

S’il n’y avait qu’affiches et documents… Dans sa lette aux Bordelais, tombée hier dans ma boite aux lettres, Alain Juppé, candidat du coeur et de l’amour, en appelle à la vie émouvante qu’Isabelle et ses enfants partagent avec lui à Bordeaux. Cerise sur le gateau, il évoque à l’appui de cette belle image l’ouvrage d’Isabelle sur sa vie à Bordeaux . Outre le mélange des genres, le rappel de cet ouvrage est atterrant. François Mauriac disait « Ne jamais rien écrire d’insignifiant ». Forte du bel exemple de charité chrétienne que savait si bien donner François Mauriac, je ne dirai rien de plus de l’ouvrage d’Isabelle Juppé.

Que sont les hommes d’Etat devenus ? Alain Juppé décline l’exemple Sarkozien jusque dans sa politique de communication.

J’évoquais dans le billet précédent l’infantilisation et le mélange des genres dans les documents de campagne de Michel Duchène. Non seulement Alain Juppé et Hugues Martin y sont présents, mais Madeleine Martin qui, elle aussi, appelle à voter pour le petit Michel. Décisif.

Qu’on m’entende bien : j’ai de la sympathie pour Madeleine Martin, et aucune antipathie personnelle pour Isabelle Juppé que je n’ai eu à apprécier dans aucune action personnelle ou politique. Je parle ici de la place des femmes, du rôle qu’il leur est attribué à l’UMP et de l’image délétère que cela constitue pour toutes les femmes.

Toutes les femmes, si fortes, si dignes d’exister par elles-mêmes et d’être non pas « l’atout coeur », mais « l’atout cerveau, intelligence, énergie, constance, probité… » et si nombreuses avec nous, autour de nous, dans cette campagne municipale.

Comments 39 comments

  1. 02/03/2008 at 17:20 douce-amère

    Je partage cette vision des femmes, et Michèle le sait. Elle sait que malgré nos quelques divergences, nous avons ce point commun et il est important. Il y a tant de femmes qui ont vécu où laissé des signes à Bordeaux. Bien sûr vous parlez de Rosa Bonheur mais il y a aussi Flora Tristan et c’est pour elle que j’ai envie d’avoir une pensée, elle qui a été reconnue par ceux qui étaient exploités, hommes et femmes de son temps. Que dirait-elle de ce monde injuste dans lequel nous vivons ?

  2. 02/03/2008 at 17:47 James

    J’aurais aimé lire un commentaire sur l’article paru aujourd’hui dans Sudouest Dimanche sur I. Juppé, avec photo en couleurs, – une page entière à une semaine des élections.
    Je n’en reviens pas; je ne croyais pas que de tels articles étaient possibles. La journaliste, I. Castéra, se rend-elle compte de ce ramassis d’images, l’une plus bourge que l’autre, d’une femme qui se veut la Hillary de Bordeaux et qui nage dans les pires clichés d’une femme de la première moitié du siècle dernier. Le comble, ce sont les "couches culotte durables" (si, si, je ne mens pas, c’est noir sur blanc, et les propagandistes de Juppé peuvent encore faire du négationnisme, mais c’est écrit!!!). Et bien sûr, le tout précédé d’un vrai hymne d’amour entre notre bon maire et son Isabelle: quand elle entre dans une pièce, son petit coeur à lui fond en tendresse, ses yeux se remplissent d’étincelles sous forme de coeur (là j’exagère, mais j’ai immédiatement pensé aux BD de Walt Disney et l’amour de Donald Duck pour sa Daisy)…
    Bref, le kitch ruisselle dans cet article comme on en voit rarement, et de toute façon jamais dans un journal sérieux.
    Mais peut-être ai-je totalement mal compris l’intention de l’auteure? Je n’ose même pas y penser: était-ce pour caricaturer notre Première Dame? Mais non, là je vais trop loin. Je retire tout ce que j’ai écrit.

  3. 02/03/2008 at 17:52 H. Q.

    Mon amie Nicole Schyler avait été très choquée que Mme Juppé mentionne son âge de 86 ans, avec le détail "bien conservée", dans l’ouvrage auquel vous faites allusion. On peut être épouse d’ancien premier ministre et être fort mal apprise.

  4. 02/03/2008 at 17:52 H. Q.

    Mon amie Nicole Schyler avait été très choquée que Mme Juppé mentionne son âge de 86 ans, avec le détail "bien conservée", dans l’ouvrage auquel vous faites allusion. On peut être épouse d’ancien premier ministre et être fort mal apprise.

  5. 02/03/2008 at 17:54 Eric

    Comme James, je n’ai pas su s’il fallait sourire ou m’attrister de l’article paru ce matin dans S.O. sur l’ "atout coeur d’alain juppé". Cette campagne est décidément pleine de surprises.

  6. 02/03/2008 at 17:58 James 007...

    Encore un nouvel article fort intérréssant…Ou est la place des femmes.

    Je vous citerais juste un exemple lors de la derniére réunion au grand parc Alain Juppé n’était entouré que de femmes pour réagir et mener cette réunion hormis Michel Duchéne.

    Alain Juppé laisse une place à l’action des femmes.. Prenez par exemple Véronique Fayet.

    Bien à vous

  7. 02/03/2008 at 18:07 pticom

    eric et james, vous me précédez de 10 minutes: je m’attendais à des articles sur la " vraie campagne électorale" et voici une belle page "fleur bleue" aux 2 sens du terme dans sud ouest avec un miniscule article sur la journée de la femme organisée par Alain Rousset mardi prochain à bordeaux.

    Sud ouest a vraiment des journalistes d’investigation et d’une neutralité hors du commun.
    kelkun pour relancer " la petite gironde bis", tv8 et un gratuit sur Bordeaux mieux que ceux de Bolloré ou sud ouest: cela devient pathétique !!!

    et dire qu’en Russie connivence entre les médias et cette pseudo election du pantin à Poutine Medvedev , démontrent pourtant bien les abus d’une confusion des pouvoirs.

    ps : oh Fait AJ n’aurait pas un labrador ou teckel, il pourrait peut etre lui consacrer une page demain sur la façon dont il compte aider son maitre à lutter contre les crottes de ses congénères…..

  8. 02/03/2008 at 18:10 pticom

    james 000 : Hugues Martin appelle Madame Fayet la grande saucisse et je n’ose pas vous livrer les termes élogieux de Juppé Qd cette dernière s’est présenté sur la circonscription de "Chantal" ou d’ailleurs AJ a hésité jusqu’au dernier moment à se présenter, sentant la bataille rude contre note hote sur ce blog… il n’avait d’ailleurs pas tort…

  9. 02/03/2008 at 19:01 Pierre C.

    Habitant de Bordeaux centre, je recommande en effet la lecture du document électoral de michel duchene ; l’absence de tout projet concernant vraiment le conseil général, les "attestations" de moralité de juppé et martin, pourraient paraitre amusantes si elles n’avaient pas un côté tragique.
    et en effet mme dessertine doit se sentir bien mal à l’aise..

  10. 02/03/2008 at 19:33 NR

    James 000 pose la question sur la place des femmes.Pour Isabelle c’est clair: la femme doit parler de « k k k » = en allemand kinder (enfants) kueche (cuisine) kirche (religion), bien sûr mutatis mutandis; la religion c’est le domaine réservé de Sarko, donc c’est plutôt « couche culotte « durable » ». Très complémentaire en effet avec son amoureux qui a négligé totalement ces dernières années les préoccupations des jeunes couples avec enfants: le déficit de crêches , terrains de jeux etc, surtout dans certains quartiers, est un grand scandale qu’il essaie maintenant de camoufler avec des promesses grotesques. Des milliers et des milliers de places de crêches sans nous dire comment il veut les financer (140 sont prévues dans le budget) et où il veut trouver les personnels pour prendre en charge nos petits blondinets, personnels qui ne trouveront même pas de logement abordable à Bordeaux… Si Juppé est tellement à l’écoute de sa petite Isabelle, elle ne doit pas lui en avoir parlé ces dernières années… Ou lui a-t-il répondu quand elle en a parlé: « tu m’emm… » (citation Castéra dans SO)?

  11. 02/03/2008 at 20:36 asse42

    La politique de l’UMp dans toute sa splendeur. Strass et paillettes mais rien pour le lien social. Que de l’esbroufe, que du vent, que de la lumière… artificielle. Un grand coup de balai dans ces palais de la république où ces seigneurs croient bernés encore le petit peuple en croyant les attendrir. mais le peuple s’en fout et n’a qu’une envie virer ces politicards.
    Bordelais on compte sur vous. Vous êtes en mission pour la gauche, pour les valeurs humanistes, sociales et solidaires. Et aussi pour la créativité, pour la modernité, pour l’écologie, pour l’intelligence collective. La gauche c’est la voix du peuple et elle doit s’exprimer largement car maintenant il y en à marre des magouilles politiciennes.

    Bordelais votez pour vous, votez pour Rousset.

  12. 02/03/2008 at 21:13 J - 7 et J - 14

    Comme à son habitude, je trouve beaucoup de perspicacité, de finesse, et de hauteur de la part de Michèle Delaunay.

    Quant à un livre qui restera gravé dans les mémoires et sans doute pour de siècles et des siècles (…), l’histoire de la lutte taquine entre "le numérique et l’analogique" (je cite presque) et les sujets pratiquants, en est un autre passionnant. Il est regrettable que ne soit évoquée la différence entre le règne du VIVANT et la matière INERTE : car depuis Gutenberg et les vertus, pas toujours au rendez-vous, du support cellulosique, un peu d’eau a coulé sous les ponts. Et, faut-il le rappeler, à Bordeaux, le rapport entre le tonnage du minéral et celui du végétal (ou de cellulose encore VIVANTE), avant que ce dernier ne fasse les choux gras des vendeurs de papier, laisse quelque peu à désirer.

    Quant au mari candidat, à l’affût du "non évènement", une question ne cesse de me tarauder. Qui ne se souvient pas du soutien sans limite à l’ex candidat Sarkosy? Il semblerait, notez l’euphémisme, que l’actuel candidat Juppé préfère se réfugier dans le silence radio : on croirait presque assister à des soi-disants scientifiques scrutant, les oreilles de leurs radars grandes ouvertes, l’espace et ses planètes dans leur infinie immensité, mais encore et toujours sans le moindre petit signal détectable. Mais ici, ça serait plutôt le moindre petit commentaire sur le Président de la République, un grand spécialiste de "la com", et l’action de son gouvernement, c’est à dire de sa politique. Ce dernier en a t-il une comme Mr Juppé se plaisait à le dire à propos de son principal rival à Bordeaux? Et si oui, laquelle? Ma question est la suivante et l’intéressé pourra s’il le désire s’exprimer sur ce sujet; ce ne sont pas les outils de la communication qui manquent, logo inclus… :

    Monsieur Juppé : sauf à penser tacitement (c’est le cas de le dire) selon le viel adage, "qui ne dit mot consent", pensez-vous que votre silence radio à l’égard du Président de la République et l’actuelle politique de la majorité, EST ou N’EST PAS un NON EVENEMENT?

    Autre question : Dans l’Histoire, pensez-vous que c’est "se taire", ou "l’ouvrir", qui a donné raison aux hommes politiques, et plus particulièrement, les grands hommes politiques?

    Bien entendu, l’intéressé pourra toujours rétorquer qu’il ne lit pas les commentaires aux billets de Michèle Delaunay.

  13. 02/03/2008 at 22:29 martine

    Une fois de plus, Michèle, merci pour ce billet dont je partage la contestation sur la place "reservée" aux femmes.
    Je ne suis pas surprise pour ma part par le comportement d’AJ et de ses colistiers de l’ump; je me souviens des "jupettes" et sur ce plan là non plus Mr Juppé n’a pas changé…il s’agissait déjà de présenter des cartes dans un jeu de dupe, comme l’atout coeur d’aujourd’hui.
    Je trouve cela terrible, consternant pour nous toutes, qu’encore aujourd’hui, l’image de "la femme de…", conforme bien-sur à ce que toute "bonne femme de… "doit être, continue à être utilisée de cette manière.
    Imaginons, regardons simplement, une fois de plus, la situation inverse où une femme est candidate tête de liste ( remarquons d’ailleurs que dans les grandes villes il y en a peu !!!) Quelles conclusions pouvons- nous en tirer ?
    Bonne réunion féministe le 4 mars au jardin public en espérant que vous serez aussi nombreux et nombreuses qu’à la mairie de Caudéran l’autre soir lors de la réunion publique sur la place des femmes.

  14. 02/03/2008 at 22:32 M.V.

    Il y a des images qui frappent et dont on ne soupçonne pas le sens et la portée.
    Ainsi, au cours de leur voyage en Afrique du sud, N.S. et son épouse Carla (Bruti, comme disent les guignols de l’info), ont visité la prison de Nelson Mandela; les journalistes les serraient de près, quand on voit Carla ouvrir la porte de la cellule et s’avancer vers la fenêtre. Nicolas qui la suit, fait un signe et il est tout de suite obéi; cela donne l’image suivante, terrible (on passe de l’intérieur à l’extérieur): le photographe cadre le visage de carla, derrière les barreaux, la silhouette de N. veille, au fond dans la pénombre.
    Une femme encagée, plein cadre; et pas n’imporet quelle femme! et pas n’importe quel homme!
    Est-ce prémonitoire? Est-ce un signe? Ce fut impressionnant, l’espace d’un instant.

    En ce qui concerne Juppé, je vous dis depuis un certain temps qu’il fait tout comme Sarkozy. (il va peut-être encager Isabelle un de ces jours, si elle est aussi insignifiante que le dit Michèle, donc peu utile, ce qui n’a échappé à personne).
    Juppé cultivera le cynisme et le culot (un culot pyramidal dit un jounal), jusqu’au bout. Après avoir patiemment oeuvré à asphyxier le Capc, il a fait mettre sa photo dans un nouveau livre présenté par le musée. Pour qui est au courant, en tout cas pour moi, c’est un pur scandale!

  15. 02/03/2008 at 22:37 James

    @ J-7/-14
    Juppé a pris position en faveur de Sarkozy, évidemment en toute connaissance de cause: cf sur son blog personnel al1jup.com son billet du 19 février dernier. Il y parle des "effets bienfaisants" de ses réformes.

  16. 02/03/2008 at 22:40 martine

    J’ai oublié de noter que j’ai détesté le ton mielleux de cette lettre de Juppé trouvée hier dans ma boite aux lettres.

  17. 02/03/2008 at 23:31 J - 7 et J - 14

    @ James. Merci.

    Ouais. Si j’étais Juppé… . Je préfèrerais qu’il creuse un peu plus ses propos. Mais comme bourvil et son ferrugineuse, il lui est impossible de dire : "Juppé non, Rousset oui". Qu’est ce qu’ont les Bordelais à gagner avec lui? Le verdict contredira t-il "Il ne faut jamais dire, Rousset je ne boirai pas de ton eau" ? ça me fait imanquablement penser à l’arrivée des chars russes quand fut élu un certain Président. On croit rêver. Outre les erreurs économiques témoignant de l’amateurisme, il a des phrases et des pensées qui me choquent profondément. Prenons l’exemple, repris verbalement par Rama Yade, je crois bien, au sujet du produit nauséabond pour faire fuir les S.D.F. . Nous sommes montés de plusieurs degrés dans l’échelle du mépris. Je parlais de vivant et d’inerte ci-dessus, mais les S.D.F. sont d’abord des hommes. Toute proportion gardée, on n’est pas loin du Ziclon B !!! Danger, danger…

  18. 02/03/2008 at 23:36 myriam

    en complément de la réponse de Martine sur les lettres des candidats, je m’étonne qu’habitant près du leclerc st louis, je n’ai recu aucun tract de la campagne municipale d’ AR ni aucune affiche sauf a sousa mendes, une explication ??
    pour la lettre de juppé : tout en modération et finesse de notre bienaimé : " droit dans ses bottes !!".
    allez j- 7 : un bon petit second tour ferait du bien à Bordeaux, n’en déplaise à certains !!

  19. 03/03/2008 at 00:10 Francois Magenard

    De l’implication d’Isabelle Juppé dans cette campagne, on en arrive aux chars russes. Et je rigole doucement en lisant des "erreurs économiques témoignant de l’amateurisme". Cher J-7 (inutile d’aller plus loin dans le surnom), vous vous croyez plus compétent peut être ? Depuis que je suis ce blog, je n’y trouve que de la prétention (bon d’accord, il y a aussi de la méchanceté) !
    Prenez garde, votre légitimité en prend un coup…

  20. 03/03/2008 at 00:15 Francois Magenard

    J’oubliais, Isabelle Juppé et Madelaine Martin agissent en femme libres et volontaires. Et peut-être qu’en effet Isabelle Juppé est plus présente dans la campagne de son épou que vous Mme. Delaunay ne l’êtes dans celle de votre candidat.

    A bon entendeur.

  21. 03/03/2008 at 00:35 pie étonne ???

    c’est bizarre entre minuit 06 et minuit 26, 7 messages, 4 pseudos, l’ump se donne le mot, simple coincidence ?? ou réellement juste un petit troll devant son ordi, bien le bonsoir Monsieur le troll, j’attends avec impatience les nouvelles boulettes de sarkozy, en tout cas madame medef a envoyé un bon pavé dans la mare hier et malgré les chiffres tronqués du chomage, ce dernier augmente malheureusement: allons vite faire des heures supps, il parait que cela crée des emplois en plus et du bonheur sans stress !!

  22. 03/03/2008 at 09:24 Alain 1

    Il y a un truc qui me gène : Des élections municipales anticipées ont eu lieu il y a dix huit mois,provoquées par Alain Juppé, qui a fait démissioner sa majorité au conseil municipal pour cela. Mis en cause pour cette précipitation qui coûtait quand même fort cher à la collectivité, alors qu’Hugues Martin remplissait sans démériter son rôle de maire, Juppé sut répondre qu’il apporterait quelque chose de plus pour ces mois à venir. Qu’a donc apporté Juppé pendant ces dix-huit mois, que n’apportait pas Martin ? Je m’étonne que les tracts et interviews de l’actuel maire fassent toujours un bilan qui porte sur plus de dix ans de gestion. Quoi de plus , quoi d’autre pendant ces dix-huit mois ? Il n’en parle jamais, il fait l’impasse sur ce détail négligeable et oublié, surfe au-dessus. Donc rien, rien que ne pouvait faire, que ne faisait déjà Martin. Rien sauf travailler sa com., assurer sa réimplantation. Dix huit mois pour tisser plus serré son réseau relationnel, se réinstaller, faire oublier Martin remisé dans les coulisses, préparer les élections.

  23. 03/03/2008 at 11:48 tristram shandy

    @ pticom "Hugues Martin appelle Madame Fayet la grande saucisse "
    @ alain 1 "faire oublier Martin remisé dans les coulisses"

    En matière de surnom, celui dont J. Valade affublait H. Martin :"Bac -4" me paraissait tout aussi seyant…

    Et place aux jeunes…!

  24. 03/03/2008 at 12:59 pticom

    place aux jeunes, ..mais aussi plus aux jeunes retraités qui disposent enfin de plus de temps pour s’investir dans les différentes campagnes.
    pour le coup du bac – 4, non pas que je défende HM mais qd je vois Bac plus 12 et sa suffisance et son égo démesuré.
    Je connais des bacs – 4 ou des sans diplomes avec des qualites humaines ou professionnels qui releveraient le niveau de certains !!
    Mais bon tristam tu as raison, si apres ce sur nom dame Véro est prete a rouler encore pour eux!! je fais plus confiance aux electeurs du modem, juin dernier nous a montré comment il votait !!

  25. 03/03/2008 at 13:20 Alain 1

    ça, pticom, c’est un peu une évidence : qualités humaines et intellectuelles sont deux domaines différents. Avoir obtenu des diplômes est encore une troisième chose, liée à bien des paramètres. Mais là nous enfonçons des portes ouvertes. Je fais quand même remarquer qu’on peut être bac plus pas mal, bourge et fille de bourges, reconnaissance sociale et professionnelle et n’avoir ni suffisance ni ego démesuré, bien au contraire. N’est-ce pas Michèle ?

  26. 03/03/2008 at 13:29 pticom

    completement d’accord alain, c’est un éternel débat mais il faudra sans doute prendre un nouveau virage en matière d’éducation, nous manquons de bons artisans, d’infirmières ou "nos cerveaux " partent à l’étranger alors que certaines filières de fac ou autres sont plus que bouchées !!
    en parlant d’université , petit clien d’oeil à GS sur talence ou nous espérons une belle victoire contre AC avec ses méthodes ..peu académiques , voire d’une autre époque.

  27. 03/03/2008 at 13:57 Gérard ELOI

    ( à Pticom : il n’ y hélas pas que nos cerveaux quipartent à l’étranger !)

    Contrats Airbus aux USA : l’affaire du siècle ?

    Je suis peut-être encore une fois un peu hors sujet, et j’insiste souvent sur cette déclaration du président juste avant les campagnes municipales et cantonales : « Voter UMP, c’est voter Sarkozy ».

    Comme par hasard, un « fabuleux contrat » est signé avec les USA : commande de 35 milliards chez Airbus,…préféré à Boeing.
    Bénéfice pour la France et l’Europe ? Prudence… .

    D’abord un petit rappel (un peu lassant) de l’économie et l’évolution de la monnaie.

    Il y avait au départ la monnaie fiduciaire (billets), émise par la banque nationale, " Couverture or", d’abord 100 %. Donc pas de "monnaie de singe"…Mais déjà une monnaie dont la "vraie valeur" dépendait de celle de l’or.

    La "richesse" du pays a remplacé peu à peu la couverture or.
    (Un problème qui risque de se compliquer avec l’Europe et l’euro. )

    D’autre part, les banques privées ont calculé ce qu’elles pouvaient émettre sans risque comme monnaie scripturale.

    Le principe, en résumé : la banque possède en caisse X (dépôts des épargnants) + Y (fonds propres) = Z.

    Elle va se permettre de prêter (prêts hypothécaires,…) jusqu’à Z X 3 ! (Aux dernières nouvelles, un correspondant sur DA m’informe qu’on va aujourd’hui jusqu’à…Z X 8 !)Parce qu’on a calculé tout ce qui, dans un prêt, revenait automatiquement à la banque. Sous forme de dépôts tant en épargne qu’en comptes courants.

    Un jour, le fil finit par casser: inflation galopante d’abord, pouvant aller jusqu’à la "démonétisation".

    Et ce ne sont pas les 35 milliards de contrats Airbus qui vont apporter un ballon d’oxygène, au contraire ! Les Airbus destinés aux USA…seront montés aux USA. Donc, chômage en France. Et les 35 milliards ? La partie Prix de revient aura couvert le prix des matières premières, et de la main d’oeuvre (mais main d’oeuvre aux USA !). La partie bénéfices ira aux actionnaires,…qui investiront plutôt aux USA, puisque le dollar est moins cher que l’euro !
    La signature des contrats Airbus est évidemment une bonne chose…Mais la délocalisation une très mauvaise : un pas en avant, deux pas en arrière.

    Et le processus s’accélère : des valeurs quittent le pays et l’ UE, et diminuent ainsi la richesse qui garantissait la valeur de notre monnaie.

    Comment inverser cette tendance infernale?

    Honnêtement, je ne sais plus…

    Il est bien dommage que 53 % des électeurs de mai aient refusé de comprendre que Ségolène avait une volonté réelle et des idées pour lutter justement contre ces délocalisations qui nous ruinent.

    Bon courage…

    GE

  28. 03/03/2008 at 16:23 J - 7 et J - 14

    @Alain 1 et G.E., pour la couche de finition, mais pas trop lourde non plus.

    Dans un sens, A.Juppé ne peut pas être accusé d’acheter ses électeurs, puisque dans un sens, il y a 18 mois, ce sont les bordelais, "les créanciers du budget municipal", qui l’ont acheté. "Telle fin justifie t-elle de tels moyens" serait-on en droit de se demander? Sur son blog-notes, sa grande dissertation sur l’actuelle majorité au pouvoir tire sa substantifique moelle de la liturgie religieuse et disons paysanne. Il pourrait nous parler aussi de Mme Lagarde faisant son tour des grandes surfaces et sa façon de voir, ces fameux 18 mois après, le prix du beurre. Je ne sais pas à quelle sauce les bordelais aiment les épinards, mais en pleine analyse du prix du beurre, qui excluerait à priori tout déni, je pense que la qualifier d’atteinte du syndrome d’experte lui sied bien. Dans le fond, un bon éclat de rire, c’est comme une semaine de thalasso, ça peut pas faire de mal, à ceci près que pour la seconde, c’est un peu plus cher… D’autant qu’à en lire Mr juppé, si l’été 2008 devait être une nouvelle canicule, je ne donnerais pas cher des récoltes estivales. Et à Bordeaux, il devient difficile de trouver un peu d’ombre : bordelaises, bordelais, attention à l’insolation…

  29. 03/03/2008 at 18:20 Gérard ELOI

    @ J-7 et J- 14

    A propose du prix du beurre, et de biens d’autres produits, il y a une analyse fort intéressante, signée "Chris (ancien chris)" sur le blog de Najat Berlkacem aujourd’hui. Les mêmes chiffres sont également publiés sur DA, sous les pseudo Christophe 7, je crois.

    Dommage que Chris ne publie pas aussi chez Michèle, mais on ne peutêtre partout à la fois !

    Amitiés

    GE

  30. 03/03/2008 at 20:27 pticom

    salut jean phi, content de te retrouver car " tes pseudos remplcants" n’élevaient pas le niveau depuis 1 petit mois.
    dernière news, Smoby se fait manger par un repreneur allemand : 480 emplois sauvés…mais 600 de perdu !! ces derniers seront peut etre contents d’apprendre qu’avec les heures sup, ils auront encore plus de mal à se réinsérer professionnellement.
    On croise les doigts pour que les fordiens de blanquefort ne subissent pas le meme sort…

  31. 03/03/2008 at 21:50 Danye de la 9eme circonscription

    Le modernisme fait fleurir les blogs…. les boîtes à lettres s’ouvrent comme les bourgeons sur nos fruitiers .!
    J’ai suivi assidument la lutte de Michéle contre le frère jumeau du petit Saint Nicolas… Grande victoire pour nous les femmes !! Nous sommes si nombreuses à la soutenir avec le souhait de la voir gravir des marches plus hautes .Martine , notre député est une femme que j’ai vu simple institutrice ..conseillére municipale ,adjointe au maire de Langon, elle monte les marches sans que certains hommes lui fassent encore des cadeaux !! Entourée de Jean Marie son suppléant ils forment une équipe soudée et nous avons de la chance .Quand on connait Jean MARIE Darmian et ses capacités ..on ne pouvait rêver meilleur tandem.
    Le souhait que nous pouvons espérer ,C’est que nous puissions dans les prochains jours rendre "le bras d’honneur que les nombreuses personnes qui regardaient TV7 scandalisées feront en accompagnant JUPPE POUR SA SORTIE . Il marche dans le même sillage , collé au basques de son ami Sarko …
    Nous vous remercions profondément pour votre courage , votre ténacité pour défendre la LAICITE! LA DEMOCRATIE ! toutes les injustices concernant la femme …les femmes dans notre société nouvelle .Nous croisons les doigts pour avoir les mêmes hurlements de joie au moments des dépouillements prochains .
    Nous avons besoin de VOUS . CORDIALEMENT .

  32. 03/03/2008 at 21:53 Michele

    Merci de cet hommage à Martine Faure. Les Girondines forment à l’Assemblée un groupe très uni qui est un vrai bonheur et une force.

  33. 04/03/2008 at 20:18 Tic et Tac

    Madame Delaunay,

    A la lecture de votre billet, une réflexion me vient à l’esprit:
    "Mais pourquoi en tant que femme d’esprit, d’ouverture et de combat, êtes-vous alors en deuxième position sur la liste du candidat Rousset ?

    Vous avez ravi le poste de député de la 2ième. Votre victoire lors de ces élections ainsi que votre statut d’élue d’opposition municipale vous destinaient tout naturellement à conduire cette liste sur Bordeaux ?

    Les hommes auxquels vous faites référence, doivent également exister au sein de votre famille politique et voilà tout simplement pourquoi…….je vous invite à vous interroger également sur la position des femmes de gauche….

  34. 04/03/2008 at 22:59 M.V.

    Vous êtes bien inutilement insidieux !Qui vous dit que ce n’est pas Michèle elle-même qui a choisi la place qu’elle occupe sur la liste? Et toc!

  35. 05/03/2008 at 09:41 michèle

    @ Tic et Tac
    Tout simplement, Monsieur, j’ai pensé qu’Alain Rousset qui a déjà une expérience de maire et de brillant gestionnaire à la Région et à la CUB était mieux à même de mener notre liste. Dès le lendemain de mon élection je lui ai demandé de se présenter.

  36. 06/03/2008 at 00:39 J-5 et ???

    @ H.Q.

    Vous vouliez écrire "et être une malapprise". ça doit être une faute de grand-mère, ou peut-être d’orthographe mal apprise?

    Comme aurait dit la mère Denise, "Ah ça, c’est ben vrai".

  37. 06/03/2008 at 17:21 militant 3

    Avant de critiquer le mauvais français des autres, il serait sans dote indiqué de consulter un bon dictionnaire…. Le terme choisi par H.Q. est peut-être légèrement châtié voire vieillot mais il est parfaitement français. Mais la maîtrise de notre lange se perd de plus en plus. Hélas!

  38. 06/03/2008 at 21:11 J-3 et, allez, un petit effort...

    @militant 3

    J’ai pris la peine de vérifier, prêt à battre ma coulpe. Je n’ai nullement retrouver l’orthographe que vous défendez. À l’exception d’une citation mais où il est écrit "mal-appris(e)". Mais peut-être que vous vous référez au Littré, certes célèbre, mais dont les mises à jour datent un peu. Vous devez savoir tout comme moi que ce dernier fut composé et publié de 1846 à 1872… "Hélas" ou pas militant 3, ne nous vexons pas pour si peu, ni même tout court. Telle n’était pas mon intention. il n’empêche que, à l’égard du sens et du contexte de son emploi, il n’y a pas d’erreur, HELAS!!!!!!!!! HELAS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  39. 07/03/2008 at 10:16 militant 3

    Fau_x, mon cher: le mot existe dans ler LITTRE édition 2007 (20 vol.), mis à jour, tout comme il existe dans le Trésor de la langue française (16 volumes). Qu’il est moins usité de nos jours, sans doute, mais c’estg un mot bienfrançais, correctement utilisé par notre hôte, et vos tergiversations très artificielles n’y changeront rien. Pourquoi n’êtes-vous pas en mesure de reconnaître une erreur? Mme Delaunay, excellente littéraire dans sa deuxième vocation, possède sa langue parfaitement et lui chercher des poux dans ce domaine… il faut se lever bien plus tôt!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel