m

C’est désormais chaque jour qu’Alain Juppé illustre pour les Bordelais sa conception de la démocratie. Et ce sont ses adjoints qui en font ne priorité ces dernières semaines les frais.

Un jour, il nomme, il désigne, il distribue des fiefs ; un autre, il tance, menace du cachot qui ne fera pas silence. Après la double désignation de la dauphine, à la Mairie et à la candidature dans la belle circonscription dont je suis l’élue, quelques voix se sont exprimées pour rappeler que d’autres candidats se verraient bien dans la bataille.

Selon notre cher quotidien régional, dès lundi dernier, avant le Conseil Municipal, les coupables de ces prises de parole non autorisées ont été réunis, tancés et sommés de se taire pour exprimer quoi que ce soit d’autre que sa dévotion au chef.

Pas besoin de changer d’initiales. On murmure que le parti  « LR » pourrait devenir « Les Royalistes ». Tout à fait entre nous, ce serait plus adéquat.

 

 

 

 

Comments 1 commentaire

  1. 07/05/2016 at 22:29 De l'eau nait

Répondre à De l'eau nait Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel