m

Deux fois héros, le vétéran anglais de 89 ans qui s’est fait la malle de sa maison de retraite, défiant les interdictions, et s’est rendu par ses propres moyens en Normandie retrouver ses camarades de combat pour les cérémonies du 6 juin.

Avant de partir, il a accroché ses décorations sur son blazer, en douce, a mis un imperméable dessus et en route pour Ouistreham où il a débarqué une deuxième fois.

Cet ancien Maire de son village, ce qui n’est pas insignifiant, est plus qu’un héros de guerre. Un de ces héros de l’âge qui n’abdiquent jamais leur liberté.

Encore Ministre, je lui aurait écrit un mot d’admiration, comme je l’ai fait à plusieurs reprises pour ses congénères, résistants de leur liberté d’homme, de leurs choix, de leurs décisions. Il est rare que l’actualité les mette en lumière. Le 70ème anniversaire du débarquement et ses 1800 nonagénaires a célébré deux fois leur héroïsme et leur dignité.
 

Comments 1 commentaire

  1. 07/06/2014 at 13:21 Alain

    « Homme libre, toujours tu chériras la mer. » Le vétéran garde ses plages de liberté, fût-il dans une maison de retraite. https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/charles_baudelaire/l_homme_et_la_mer.html

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel