m

A mon initiative , 20 candidats soutenus par le Parti socialiste, dont 3 députés sortants, qui se trouveront en face de Ministres en exercice aux prochaines législatives saisissent la Commission des comptes de campagne (CNCCFP) et le CSA :

  • pour demander leur vigilance quant à l’utilisation des moyens de l’Etat à des fins électorales et la nécessité d’une imputation aux comptes de campagne ;
  • pour qu’un équilibre de temps de parole leur soit attribué quand les propos des ministres dépassent à l’évidence le cadre de leur fonction ou sont relatifs au territoire où ils seront candidats ;
  • pour que des règles soient édictées dès à présent afin de garantir l’équité entre les candidats et le caractère démocratique de l’élection.

A titre de comparaison, le Président Accoyer a adressé aux Députés sortants un courrier afin qu’ils imputent une part du salaire de leurs collaborateurs sur leur compte de campagne afin d’établir l’équité entre les candidats. Ne faut-il envisager qu’une telle imputation concerne également les collaborateurs des Ministres ou des Maires ?

Lire le courrier adressée à la CNCCFP

Lire le courrier adressé au CSA

Lire le courrier du Président Accoyer

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel