m

« L’homme africain n’est pas suffisamment entré dans l’histoire » .

Nicolas Sarkozy osera-t-il reprendre quelques unes des phrases de son discours de Dakar aux obsèques d’Aimé Césaire ?

Obsèques nationales ; notre histoire littéraire n’en a connu jusqu’alors que trois : Hugo, Valéry, Colette.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel