m

Dans une récente livraison d’Objectif Aquitaine, le directeur de cabinet du Maire de Bordeaux reconnait être à la tête d’une équipe de 130 personnes.

Cent trente personnes !

C’est mieux que le Premier Ministre, mieux évidemment que Borloo qui a remplacé AJ au Gouvernement.

Revanche ? Manière d’estomper le regret et de montrer qu’on est plus important, plus fort, et plus armé.

Sans doute. Mais surtout expression de la machine de guerre mise en oeuvre sur la ville, dont la récente déclaration de candidature aux élections de 2012 n’est que l’irrépressible aveu.

Pourtant, imagine-t-on ce que représente les salaires d’une année de ces cent trente personnes, toutes très éloignées du SMIC ?

Comments 1 commentaire

  1. 03/02/2009 at 12:43 botox

    le dir’cab est à l’image de son maître et à celle de Sarkozy : sans le moindre complexe. Ce que d’autres chercheraient à faire oublier, il l’affiche et s’en félicite.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel