m

Le tabac est le pire fléau sanitaire de l’histoire. A la fin de ce siècle, un milliard d’humains auront payé de leur vie notre tolérance à sa consommation et à sa vente. Ceci malgré les chiffres qui s’alourdissent, et les preuves scientifiques irréfutables de sa responsabilité.

L’ « Alliance contre le tabac » a lancé « l’appel des 100 000 », première « mobilisation générale » de l’ensemble des acteurs de santé pour un objectif de santé publique, lequel comporte un engagement à ne jamais laisser personne (patient, client, collègue..) sans évoquer avec lui la question du tabac et l’accompagner en direction du sevrage. Arrêter de fumer est très difficile, ce produit étant plus addictif que l’héroïne, les candidats à cet arrêt doivent être soutenus (c’est en particulier l’objectif de l’opération « moi(s) sans tabac » actuellement en cours).

Le premier objet de l’appel est donc cet engagement, qui n’est pas totalement superflu… Une étude a montré que la question du tabac n’est évoqué lors des consultations que dans 17% des cas, dont pour 11% à la demande du patient lui-même.

Le second motif est d’imposer la question de la santé et particulièrement celle du tabac au sein du débat présidentiel. A chaque orée de quinquennat, l’Alliance et les associations qui la composent interrogent chacun des candidats sur ses engagements pour lutter contre le tabagisme et publie les réponses qu’elle reçoit (ou pas) dans la grande presse. L’objet est donc de peser sur les prises de position des candidats sur le plan national et européen. Il est bien évident que si l’interrogation est portée au nom de plusieurs milliers de signatures, elle aura un impact de beaucoup supérieur à la fois sur la politique à venir et sur l’opinion.

Merci à tous de votre concours à cette mobilisation dépourvue de tout caractère partisan et soutenue par des personnalités de toutes sensibilités politiques, des associations et des institutions dont l’indépendance ne peut être mise en doute.

 

 

 

 

 

Comments 18 comments

  1. 17/11/2016 at 13:46 Tempo

    Un milliard d’humains auront payé de leur vie ah,ah,ah,ah,ah,ah, tu doutes de rien la vieille peau, mais comment tu fais pour mentir comme ça toi et ta bande d’élites, vous avez aucune limite dans le mensonge pour arriver a vos fins
    Vous êtes tellement menteur que plus personne ne vous crois et que toi et ta bande d’élites, vous allez perdre les élections présidentielles

  2. 19/11/2016 at 18:34 emy

    Pour moi le pire fléau sanitaire c’est le sang contaminé, où les vaccins contre le H1N1 qui ont rendu malade des milliers de personnes. 1 français sur 2 est sous l’emprise d’antidépresseur, anxiolytique ou somnifère et vous voulez nous faire croire que la clope est un fléau. Vous rendez les français complétement maboules avec vos médocs qui détruisent les neurones et le foie et vous nous parler de cigarettes ?? mais franchement on laisse des gens conduire sous anti dépresseurs, on les laisse élever des mômes. hypocrite. C’est comme aujourd’hui on a une amende si on fume au volant avec un enfant, mais on ne met pas d’amende aux parents qui malnutrissent leurs enfant jusqu’à les rendre obèses et diabétiques .. Ou va le monde ! pays de merde ! j’ai honte de ce pays et de voire que des politiques puissent avoir ce genre de discours alors que ce sont les premiers à consommer de la cocaïne et du speed.

  3. 19/11/2016 at 18:54 eric hermeline

    4392 signatures au bout de 2 mois de tapages médiatiques pour votre action qui est un véritable flop !! Il vous manque 95 608 adhésions !! Il me semble que enfin les gens voient clair dans vos véritables motivations …

    Amicalement

  4. 20/11/2016 at 10:18 le houerou

    et la mort des buralistes ça vous gêne pas, vous feriez mieux de combattre la contrebande avec les cigarettes de merde mais non j’ai oublié il vaut mieux taper sur les honnete buralistes qui rapporte des milliards d’euros à l’état que les gangs de contrebande
    sur ce madame je ne vous salue pas

    • 20/11/2016 at 18:59 un Fumeur

      les buralistes, vous êtes, des rats… Incapable de faire une vraie grève qui pourrais faire mal à l’état, vous êtes juste bon à pleurnicher…comme des enfants je vous méprise
      J’ai plus de respect pour les trafiquants de cigarette que des gens comme vous

  5. 20/11/2016 at 13:16 BRAULT

    Mme DELAUNAY, pourquoi vous en prendre toujours aux honnêtes travailleurs et non aux trafiquants, voleurs, profiteurs, casseurs… non nous ne sommes pas des imbéciles sans cervelle comme vous pensez tous le croire dans votre fief politique. Nous nous révoltons doucement mais sûrement.

  6. 20/11/2016 at 17:09 Barteam 1

    Comment vous dire ma pauvre dame
    Enfin pauvre c est une expression parce que vous n oubliez pas de venir taper dans mes bénéfices de buralistes pour vous enrichir sur mon dos
    Le pire fléau que la terre n aie jamais porté
    C est VOUS ET VOS AMIS ANTI TABAC HYPOCRITES AU PLUS HAUT POINT
    vous voulez ma mort vous allez l avoir
    Vous voulez la mort de nos commerces
    Ça par contre vous ne l aurez jamais
    Vu n êtes même pas foutue de rassembler vos collègues anti tabac
    C est des gens comme vous qui sont le cancer de la France
    Si vous aviez un minimum de jugeote
    Vous comprendriez que le tabac que nous distribuons est certainement moins mortel que celui qui vient de la contrebande
    Des buralistes ont tout de même constatés que les revendeurs de tabac étranger surtout des pays de l est et nord Afrique ( je parle du tabac pas des revendeurs quoique les deux sont bons en fait ) vendaient leur merde mais par contre venaient chercher les cigarettes pour leur consommation personnelle dans les bureaux de tabac officiels
    Ça ne vous parle pas?
    Je suis sûr que non puisque vous êtes totalement déconnectée des réalités
    Il serait plus facile d apprendre à parler à une brouette que de vous faire prendre conscience que vous êtes la pire des personnes et que vous parlez de choses que vous ne connaissez pas
    Sans attendre de réponse de votre part
    Je vous souhaite les pires fêtes de fin d année que vous ne puissiez avoir
    Parce que chez moi grâce à vous ce sera coquillette et jambon
    Allez au revoir et j espère ne jamais croiser votre route
    Mauvaise soirée mauvaise journée mauvaise année
    En gros je vous souhaite le pire
    C est tout ce que vous méritez

  7. 21/11/2016 at 17:33 emy

    Je crée bientôt une association, pour que les gens arrêtent de s’empoisonner au quotidien avec les médicaments. Je monte une association anti médicament. Beaucoup trop de médicaments sont prescrits alors qu’il ne servent à rien, juste à rendre encore plus malade. Je vous explique: dans le cas d’un migraineux on lui prescrit bon nombre d’antalgiques, vaso_constricteurs et autres anti-inflammatoires. Plus on consomme de ces merdes plus notre corps en à besoin. Seulement une fois le foie saturé de ces molécules, celui ci ne fonctionne plus comme il faut ce qui crée … Des migraines. Bizarrement jamais un médecin vous dira que le beaume du tigre est un remède efficace contre les migraines (au contraire on a dénigré ce produit jusqu’à l’interdire car soi disant dangereux .. Dangereux pour les labo pharmaceutiques oui) On vous drogue. Sur le coup vous pensez que ça marche mais ça ne fait qu’empirer votre problème un peu comme les anti dépresseurs ou les somnifères. Je peux vous parler de la fibromyalgie, des jambes sans repos, de l’eczema, de vaginisme … Quand on vous envoie en pharmacie pour soi disant « arrêter de fumer » on vous envoie consommer des médicaments qui certe vous aideront à ne plus consommer de tabac mais qui en revanche rendrons votre corps accrocs aux médicaments .. Si vous arrêtez de fumer, vous risquez de vous sentir stressé, opprimé voire déprimé : donc vous allez aller chez le médecin qui va vous prescrire des bonbons magiques : anxiolytiques, antidépresseurs … Ces médicaments vont directement agir sur vos neurones et vos nerfs et ce de manière irréversible. Ne tombez pas dans le piège de ces politiques qui vous disent d’arrêter de fumer sans vous expliquez les dangers de ce qu’on va vous prescrire. Quand on arrête de fumer c’est seul face à soi même, sport et volonté. Car en plus de tout ça comme vous risquez de grossir at donc vous plongez dans une dépression, on va vous prescrire et des anti- dépresseurs et des coupes faims ? !! Bref tout ça pour vous dire que nos politiques sont corrompus par les lobos pharmaceutiques et vous manipulent. De plus en plus de gens se tournent vers les médecines parallèles pour se soulager, car la médecine et ses médicaments les ont mis au fond du trou. si fumer tue, consommer des médicaments à chaque petit mal tue aussi … Les médicaments ne devraient être utilisés que pour traiter les maladies graves où les douleurs insupportables. Pour le reste il suffit de mieux s’alimenter, faire du sport, se détendre, faire de l’auto-hypnose, se détendre avec des amis, aller en montagne … Un exemple: quand on a notre flore naturelle détruite (souvent par les anti-biotiques : hum hum)on vous prescrit un médicament alors qu’il suffit de consommer un peu de légumes lacto fermenté (sel + eau) (voire site ni cru ni cuit)chaque jour. Est ce qu’un médecin vous a déjà proposé ce remède ? bref l’hypocrisie qui se cache derrière le tabac me dégoute car on utilise votre santé. Combien de gens sont tombés malades juste après avoir arrêté de fumé ? justement parce qu’on les a entraîné vers ce cercle vicieux de la consommation médicamenteuse !!! Et honnêtement j’ai beau connaître les méfaits du tabac, je préfère être accroc au tabac qu’au Lexomil .. Et le jour où je décide d’arrêter de fumer je m’inscrirais dans une salle de boxe avec des gens qui nous emmène aux meilleurs de nous, je n’irai pas chez mon médecin dont le seul but sera de m’abrutir pour mieux s’enrichir.

  8. 25/11/2016 at 23:23 Dasse

    Pour moi je ne sais pas de quoi sera fait mon lendemain à cause de cette pourriture de tabac qui m’a fait des trous dans les poumons et détruit les alvéoles pulmonaires
    Respirer est devenu le parcours du combattant
    Mon médecin durant 10 années n’a pas su me diriger vers un pneumologue qui m’aurait sans doute sensibilisera à l’arrêt de la cigarette
    SVP que cette hécatombe liée au tabac ne continue pas
    Mort au tabac, aux industries du tabac et aux cigarettes mais pas mort ni souffrance aux humains
    Rappelez vous Mme la Ministre de ces 4 lettres BPCO et de ce mot : emphysème …. voyez ce qu’il ene est et vous comprendrez notre calvaire à nous malades qui nous battons pour respirer et qui ne savons pas si nous allons mourir demain

  9. 25/11/2016 at 23:47 Parchantour muriel

    Bonjour MADAME DELAUNAY,
    Je suis une femme de 58 ans et j’ai la BPCO stade 3 emphyseme severe .j’aimerai savoir pourquoi les soins apportés à cette pathologie ne sont pas pris plus sérieusement .dans d’autres pays les soins sont beaucoup plus important que l’inalateur et l’aerosol actuellement en France .ce sera bientôt la 3ème maladie mortelle .même pour faire le ménage les courses porté je ne peux pas car très vite essouflee nous n’avons pas droit à une auxiliaire de vie ou juste le macaron pour stationné sur les places handicapées .

    Aidez nous madame Delaunay
    Cordialement.
    MURIEL PARCHANTOUR .

  10. 25/11/2016 at 23:57 Jenny Bihouise

    80% des malades de la BPCO sont des fumeurs. Leurs bronches sont brûlées et ils s’essoufflent et fatiguent leur corps et leur moral à tenter de respirer, et c’est définitif. Leurs poumons s’enflamment à leur tour pour se protéger de l’agression et gonflent, gonflent (emphysème) jusqu’à étouffer le patient. L’arrêt immédiat du tabac dès le diagnostic va pondérer l’évolution irréversible de ces deux maladies, souvent associées en tant qu’effets de la même cause. Tant que l’on n’est pas diagnostiqué on ne croit pas aux mises en garde. Les non fumeurs guère plus à lire les commentaires, si tant est qu’ils ne le sont pas. Une fois que ce moment du diagnostic arrive, la prise de conscience fait l’effet d’un tsunami…

  11. 26/11/2016 at 02:03 Laurent

    Le tabac est un risque.
    Viser la réduction des risques est une noble cause.
    Mais alors bon dieu pourquoi entraver de pareille manière la cigarette électronique ?
    C’est le moyen d’aujourd’hui le plus efficace et le plus simple pour se passer de cigarette !
    Et le pire, c’est que plus vous l’entraverez, plus vous jouer le jeu des multinationales de la cigarette, car ce sont elles qui ont dicter pratictement mot à mot la TPD.
    Au contraire, si vous libéraliser le marché de ce dispositif, beaucoup plus de fumeurs s’y convertiront et réduiront de beaucoup leur risque de maladie si coûteuse au système.
    Vous serez d’accord pour dire que ce n’est pas la panacée cette e-cigarette, mais c’est tout de même un moindre mal.
    Par contre, si vous voulez faire une chose dans le bon sens, c’est une certification obligatoire des connaissances des commerçants. Ceci éviterait certaines dérives mercantiles.
    Bien cordialement.

  12. 26/11/2016 at 08:12 khemas

    Après avoir proposé au Parlement de donner le monopole de la ecig aux buralistes, c’est assez tordant de mauvaise foi politicienne !

  13. 26/11/2016 at 08:50 frederic linuxmint

    et la vape, MMe Delaunay? on en parle? c est pas un produit du tabac et ca permettrait de sauver ce milliard de vies dont vous parlez ( en reprenant bien a propos le titre d un film sur la vape…).
    ah oui évidemment ca ne rapporte que la TVA a l état… et donc si tout le monde arrêtait avec ca ( hypothétiquement bien sur) vos raison d être n existeraient plus et les bonnes subventions d état de vos zolies associations bouffeuses d argent public seraient supprimées..alors on lutte contre des moulins a vent, sachant pertinemment que la lutte est vaine mais fructueuse, et on s arque-boute contre l ecig, qui elle apporte une vraie solution…c est cynique, malhonnête et pitoyable.

  14. 26/11/2016 at 09:46 malaboeuf yannick

    Madame Delaunay, je suis stupéfait de votre discours. Vous parlez de la lutte contre le tabac, mais vous ne faites rien contre. Je suis scandalisé que mes impôts aident à subventionner une association aussi inutile que la vôtre.
    Votre discours est tellement hypocrite que cela en deviendrait risible si il n’était pas question de 80.000 décès par an.
    Vous êtes à la botte de l’industrie pharmaceutique et des grands fabricants de tabac, comme Bercy et l’OMS, et dès que l on trouve un palliatif permettant de sortir de l’enfer du tabac, sans passer par ces industriels mortifères, vous faites tout pour décourager les gens en créant des polémiques d’un autre âge.
    Moi, depuis que j’ai adopté la e-cig, je ne fume plus depuis trois ans, la vue d’une cigarette m’ecoeure, je n’ai demandé aucune subvention, aucun remboursement, rien, ça n’a rien coûté à l’etat (à part les taxes sur les cigarettes que je ne fume plus), j’ai arrêté la cigarette Electronique également. J ai un ami qui avait appelé tabac info service, et on lui a dit que la cigarette electronique n’était pas un bon moyen d’arrêter de fumer, il a donc continuer sa bonne vieille clope. Il y’a quelques jours il a passé des radios des poumons et son médecin lui a dit que s’il n arretait pas de fumer, il y resterait…… Donc garder vos discours de merde pour vous, touchez vos subventions tant que vous pouvez, mais surtout fichez nous la paix avec vos associations bidons

  15. 26/11/2016 at 13:32 Cordier

    Madame Delaunay votre discours est affligeant.

    Vous savez que dans la course à la réduction du risque la vape est l’arme ultime 95% moins nocive que la cigarette tabac (selon une étude du ministère de la santé britannique) et pourtant vous continuez à soutenir le choix de l’Europe qui applique (sous l’influence des lobbies du tabac qui ont dictés le texte) la TPD.

    Vous le savez, et Madame Touraine aussi d’ailleurs à laquelle, comme à vous, à été adressé le livre les 1000 messages pour la vape (concentré de 1248 témoignages d’ex fumeurs devenu vapoteurs) que la vape est le moyen le PLUS efficace pour l’arrêt du tabac.

    La vape n’a rien à voir avec le monde du tabac, aucun point commun, à l’exception de la nicotine (qui n’a comme point négatif que la dépendance -comme la caféine- )Pourtant vous parlez peu de celle-ci, omettant en quelque sorte de la positiver.

    Il eut été plus intelligent de libérer voir de labelliser les shops professionnels pour un service efficace que de vouloir la mettre entre les mains des buralistes ou de la laisser entre les mains des fabricants de tabac qui seraient sensé fournir le poison et l’antidote.

    En bref, stopper le blabla et passez à l’action, laissez nous pouvoir défendre la vape, par la publicité et ne faite pas QUE la promotion pour BIG PHARMA et Buralistes.

  16. 26/11/2016 at 15:55 Max

    Madame,
    le jour ou l’alliance contre le tabac commencera a lutter contre le tabac et non contre les fumeurs…. vous gagnerez peut être un peu de crédibilité…. quoi que non ! c’est trop tard, votre passif vous rattrappe !

  17. 27/11/2016 at 10:57 Brice de nice

    Mme delaunay,

    Après tout ces commentaires désagréables, je tenais à vous dire que je vous admire ! Dans ce monde, cette france, Oh mon dieu, que j’aimerais m’épanouir tel un parasite sans conscience comme vous ! J’essaye pourtant de m’en foutre de tout ce qui m’entoure, de la vérité, des faits…. et me concentrer qu’aux interets de ma geule, ma geule, ma geule et encore ma geule…. mais je n’y parviens pas, je suis encore trop humain 🙁

    Avez vous des conseils pour devenir ego-centrique et moche comme vous ? (hormis faire de la politique de merde..)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel