m

En route vers Versailles pour le sacre de Nicolas.

Du moins le croit-il. Il réunit aujourd’hui les deux assemblées, comme Louis XVI réunit en son temps les trois ordres de l’Etat. On se souvient que l’affaire n’a pas évolué en sa faveur et que « le tiers Etat » a pris le pas sur les deux autres.

Je crains qu’il ne soit pas possible d’ouvrir son ordi dans la vénérable salle du Congrès mais il suffit bien sûr d’ouvrir son poste pour suivre en direct ce discours de la couronne déjà très contesté.

A tout de suite.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel