m

La grande salle de la mairie de quartier était pleine (220 à 250 personnes), l’atmosphère chaleureuse, et la galette bonne ! Une fête simple et amicale pour célébrer l’année nouvelle qui va être si décisive pour notre pays, notre ville et notre canton. Nous votons quatre fois en 2007, six dans les dix-huit mois qui viennent, et ceci déterminera la manière dont nous voulons véritablement entrer dans le XXIème siècle.

A Bordeaux, c’est à deux femmes qu’est confié un enjeu considérable : les élections législatives. Beatrice Desaigues qui était bien sûr présente à la Galette dans la première circonscription, et moi dans la seconde, la « circonscription des deux rives » qui englobe tout le centre de Bordeaux et la Bastide. Circonscription emblématique géographiquement, puisque elle est la seule purement bordelaise, emblématique politiquement puisqu’ elle est détenue par la droite depuis 62 ans, et que la candidat de droite est Alain Juppé.

Si nous l’emportons, l’avenir de Bordeaux ne sera plus le même.

Nous avons échangé beaucoup de voeux mais aussi de volonté d’être à la hauteur de ces différents enjeux !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel