m

Je rentre dans mon bureau de l’Assemblée à l’issue de la discussion générale du PLFSS. J’ai été dans cette situation incertaine toute la soirée de ne pas savoir si mon intervention aurait lieu ce soir (en réalité hier soir, il est plus de deux heures du mat’) ou le lendemain en début de séance. Mon intervention a en fait été la dernière, devant un parterre de députés et de ministres légitimement clairsemés par la sélection naturelle inhérente aux séances trop longues.

Cet instantané pour relever l’attitude totalement discourtoise de la ministre Roselyne Bachelot, bavardant lors de chaque intervention de l’opposition, envoyant des SMS, écrivant des petits mots, alors même que chacun de nous s’adressait à elle et l’interrogeait sur son projet de loi. J’ai dû, dans mon intervention, de manière répétitive, prononcer « Madame le ministre, vous … » pour essayer de solliciter son attention et d’obtenir un regard de sa part vers la tribune d’où je parlais.

Le but est sans doute de déstabiliser l’orateur. Reconnaissons qu’elle n’y est pas parvenue : l’expérience des conseils municipaux et des conseils de CUB face à Alain Juppé m’a donné sur ce point une certaine souveraineté. Je me suis ouverte en fin de séance au Président de la séance UMP. Je ne crois pas lui faire de tort en disant qu’il l’a reconnu et déploré, ajoutant qu’il avait lui même dans sa circonscription souffert du même manque de courtoisie de cette même ministre.

Quel dommage que la République ne soit pas plus élégante et plus courtoise ! Oserais-je ajouter : plus encore de la part d’une femme, ministre de la Santé, dont on attend à ces deux titres attention et sollicitude.

Comments 17 comments

  1. 24/10/2007 at 07:31 marc44

    Il nous tarde de lire votre futur billet sur la proposition de loi sur financement des partis, permettant d’attribuer de belles sommes aux partis dont le nom contient "nouveau" et est composé de deux mots (ça permet d’éviter le NPS). J’imagine que ça se fera plutôt en nocturne que devant les caméras… et chaque jour, les précieux parquets de l’assemblée sont rayés par les dents longues…
    Merci pour votre travail parlementaire.

  2. 24/10/2007 at 07:31 marc44

    Il nous tarde de lire votre futur billet sur la proposition de loi sur financement des partis, permettant d’attribuer de belles sommes aux partis dont le nom contient "nouveau" et est composé de deux mots (ça permet d’éviter le NPS). J’imagine que ça se fera plutôt en nocturne que devant les caméras… et chaque jour, les précieux parquets de l’assemblée sont rayés par les dents longues…
    Merci pour votre travail parlementaire.

  3. 24/10/2007 at 09:00 michele, plus tard

    Marc, on discute en effet beaucoup dans les couloirs de ce projet qui est le prix du ralliement du nouveau centre, et dont le coût viendra en déduction des montants alloués aux autres partis dont le notre ; tout se paye au pays du sarkozysme roi.

  4. 24/10/2007 at 09:00 michele, plus tard

    Marc, on discute en effet beaucoup dans les couloirs de ce projet qui est le prix du ralliement du nouveau centre, et dont le coût viendra en déduction des montants alloués aux autres partis dont le notre ; tout se paye au pays du sarkozysme roi.

  5. 24/10/2007 at 13:25 Gérard ELOI

    Une telle attitude de quelqu’un de la majorité vis-à-vis de l’opposition, après l’arrogance du président lors de sa visite à Bordeaux, puis son "déficelage" du travail d’une commission parlementaire, s’apparente à la dictature.

    Et même à la dictature hypocrite, car il y a deux formes de dictatures, celle qui dit "Ferme ta gueule", et celle qui dit : "Cause toujours…".

    Face à cet étouffoir, ton combat a encore plus de valeur, Michèle.
    Et ton équipe doit gagner municipales, cantonales,…Car j’ ose espérer qu’en Aquitaine, ils ne sont pas tous devenus fous !

  6. 24/10/2007 at 13:40 Etic

    Croyez vous vraiment que les femmes "fassent de la politique autrement" ?

  7. 24/10/2007 at 14:23 Gérard ELOI

    @ Etic

    Les femmes, de la politique autrement ?

    Le débat est vaste…mais cet "autrement" est plausible, car la sensibilité féminine est différente de la masculine. Un bête exemple : ma femme fait du bricolage "autrement" que moi ! (Et heureusement qu’elle est là, parce que les finitions et moi, çà va pas !).

    Elle fait aussi de la "politique" (enfin, participation à nos réunions de section locale) "autrement" que moi. Autant elle dit tout de suite ce qu’ elle pense, quitte à jeter un froid…, autant, avec l’âge, je me suis permis de devenir plus "calculateur". Je crois qu’elle a gardé intact son " idéal mai 68 ", je crois que le mien s’est un peu transformé,…

    Les femmes, de la politique autrement ?
    J’estime que Ségolène Royal, Michèle Delaunay, Najat Belkacem, Aurélie Filippetti,…et quelques autres font de la politique "autrement", çàd "honnêtement". Ce qui n’est pas le cas de Bachelot et consorts…

    Amicalement

    GE

  8. 24/10/2007 at 14:23 Gérard ELOI

    @ Etic

    Les femmes, de la politique autrement ?

    Le débat est vaste…mais cet "autrement" est plausible, car la sensibilité féminine est différente de la masculine. Un bête exemple : ma femme fait du bricolage "autrement" que moi ! (Et heureusement qu’elle est là, parce que les finitions et moi, çà va pas !).

    Elle fait aussi de la "politique" (enfin, participation à nos réunions de section locale) "autrement" que moi. Autant elle dit tout de suite ce qu’ elle pense, quitte à jeter un froid…, autant, avec l’âge, je me suis permis de devenir plus "calculateur". Je crois qu’elle a gardé intact son " idéal mai 68 ", je crois que le mien s’est un peu transformé,…

    Les femmes, de la politique autrement ?
    J’estime que Ségolène Royal, Michèle Delaunay, Najat Belkacem, Aurélie Filippetti,…et quelques autres font de la politique "autrement", çàd "honnêtement". Ce qui n’est pas le cas de Bachelot et consorts…

    Amicalement

    GE

  9. 24/10/2007 at 17:34 mine de rien

    Je constate que d’aussi nombreux avis convergents ne sauraient être les plus éloignés de la vérité concernant R. Bachelot. A chaque fois que je l’entends et/ou vois s’exprimer, je me dis qu’un Tchernobyl pourrait avoir lieu à 300 mètres d’où elle est, qu’elle continuerait ses propos sur son ton évanescent, et imperturbable. Ce qu’elle doit oublier, ou plutôt ignorer au sujet du maillage territorial des pharmaciens, entre autres, c’est qu’il y a un facteur de densité de population qui doit être respecté au yeux du droit. Et que de surcroît, celà fait belle lurette que le sénat a tranché pour obtenir que le nombre d’habitants par officine et titulaire diplômé doit atteindre 3000 personnes, au lieu des 2000, comme c’était le cas avant. Sans compter qu’il y a un seuil légal de pharmacien(s) diplômé(s) en fonction du chiffre d’affaire, qui reflète le nombre de patient-clients/jour, de façon à ce que la qualité ( et le risque d’erreur ) de l’offre de soins officinale soit maintenue. Comme quoi, il est possible d’occuper un poste ministériel, et être sous-informée sur ce qui fonde partiellement la compétence, l’information ! Ne nous laissons pas faire… Aller Michèle !

  10. 24/10/2007 at 17:39 jojo

    bonjour michèle,
    Après des professionnels de l’Assurance-maladie, c’est au tour des dirigeants syndicaux de monter au créneau sur les franchises médicales.

    «Mise en cause de notre système solidaire»

    Les leaders des cinq confédérations syndicales représentatives (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) ont demandé «solennellement» à François Fillon de renoncer à les instaurer, dans une lettre au Premier ministre transmise ce mercredi à la presse.
    Cette franchise, en outre, «pèserait lourdement sur les retraités et notamment les plus âgés qui sont aussi ceux dont les ressources sont en moyenne les plus faibles». Les syndicalistes assurent enfin qu’elle «fragiliserait la confiance des assurés sociaux dans notre système» et «favoriserait le développement des assurances privées».

    Il faut absolument se battre contre les franchises .
    Merci de votre combat

  11. 24/10/2007 at 17:39 jojo

    bonjour michèle,
    Après des professionnels de l’Assurance-maladie, c’est au tour des dirigeants syndicaux de monter au créneau sur les franchises médicales.

    «Mise en cause de notre système solidaire»

    Les leaders des cinq confédérations syndicales représentatives (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) ont demandé «solennellement» à François Fillon de renoncer à les instaurer, dans une lettre au Premier ministre transmise ce mercredi à la presse.
    Cette franchise, en outre, «pèserait lourdement sur les retraités et notamment les plus âgés qui sont aussi ceux dont les ressources sont en moyenne les plus faibles». Les syndicalistes assurent enfin qu’elle «fragiliserait la confiance des assurés sociaux dans notre système» et «favoriserait le développement des assurances privées».

    Il faut absolument se battre contre les franchises .
    Merci de votre combat

  12. 24/10/2007 at 17:52 Gérard ELOI

    @ Jojo

    Michèle n’arrête pas de se battre, et avec un courage et une volonté admirables.

    Mais c’est le sarkozysme majoritaire….puisque 53 % des électeurs se sont montrés incompétents le sinistre 6 mai dernier.

    Pour qu’ elle et son équipe parviennent à un minimum de contre-pouvoir, une seule méthode : voter massivement à gauche lors des municipales et cantonales.

    Amicalement

    GE

  13. 24/10/2007 at 17:52 Gérard ELOI

    @ Jojo

    Michèle n’arrête pas de se battre, et avec un courage et une volonté admirables.

    Mais c’est le sarkozysme majoritaire….puisque 53 % des électeurs se sont montrés incompétents le sinistre 6 mai dernier.

    Pour qu’ elle et son équipe parviennent à un minimum de contre-pouvoir, une seule méthode : voter massivement à gauche lors des municipales et cantonales.

    Amicalement

    GE

  14. 24/10/2007 at 23:26 Bruno

    Tout en saluant Michèle, c’est à Gérard Éloi que je m’adresse : impossible de vous écrire sur votre blog (hors d’un compte Google que tout le monde n’a pas). Dommage.

  15. 24/10/2007 at 23:26 Bruno

    Tout en saluant Michèle, c’est à Gérard Éloi que je m’adresse : impossible de vous écrire sur votre blog (hors d’un compte Google que tout le monde n’a pas). Dommage.

  16. 25/10/2007 at 12:18 Gérard ELOI

    @ Bruno,

    Je regrette cetet caractéristique de mon blog, çà vient du faitque je ne suis pas un as de l’info, et j’ai pris ce qu’on m’a installé par…téléphone !

    Ceci dit, en consultant le blog, on peut s’ouvrir gratuitement un compte Google : un peu le même système qu quand on s’ affilie à des forums comme RTL, Doctissimo,…: on choisit un nomd’utilisateur, un mot de passe et c’est tout. On reçoit un mail de confirmation, et on est affilié.

    J’espère à bientôt

    Amicalement

    GE

  17. 25/10/2007 at 12:18 Gérard ELOI

    @ Bruno,

    Je regrette cetet caractéristique de mon blog, çà vient du faitque je ne suis pas un as de l’info, et j’ai pris ce qu’on m’a installé par…téléphone !

    Ceci dit, en consultant le blog, on peut s’ouvrir gratuitement un compte Google : un peu le même système qu quand on s’ affilie à des forums comme RTL, Doctissimo,…: on choisit un nomd’utilisateur, un mot de passe et c’est tout. On reçoit un mail de confirmation, et on est affilié.

    J’espère à bientôt

    Amicalement

    GE

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel