m

Après avoir entendu le ministre Brice Hortefeux et Thierry Mariani, rapporteur de la loi « immigration maîtrisée », je suis de plus en plus convaincue que la loi qui nous est aujourd’hui proposée est en grande partie un leurre à visée électorale.

La loi comporte ce qu’il faut de provocant (l’amendement Mariani sur les tests ADN) pour enflammer la presse et faire très justement se soulever l’opposition. En réalité, cette loi n’a pas d’utilité nouvelle ; trois l’ont précédée depuis 2003, régissant à peu près les mêmes sujets et en particulier le problème des mariages de sujets français avec des étrangers. La pratique quotidienne nous montre que malheureusement l’arsenal législatif permet de durcir l’attidude de l’Etat au gré des gouvernements sans qu’il soit nécessaire de changer la loi. Les quotas fixés actuellement aux préfets le démontrent.

Le problème est me semble-t-il d’occuper l’opposition, en balançant devant elle ce chiffon rouge, comme le matador le fait devant les yeux du toro. Et plus encore de satisfaire l’opinion, en la divertissant là aussi des problèmes et des échecs réels de Sarkozy et des gouvernements précédents. Nous avons écouté aujourd’hui à plusieurs reprises ce leit motiv : 74 % des Français sont favorables à la limitation de l’immigration et donc favorables à cette loi.

Qui peut n’être pas favorable à la régulation, au contrôle de l’immigration, non plus que souhaiter que les personnes accueillies le soient dans des conditions décentes qui leur permettent de trouver leur place socialement et professionnellement ? C’est à cela que les Français répondent quand la question leur est posée.

Une autre raison m’amenant à croire que cette loi n’est qu’un leurre destiné à donner du grain à moudre à l’opinion, c’est le nombre relativement réduit des personnes concernées : les époux ou épouses étrangers de Français, les enfants de résidents légaux ou de Français d’origine étrangère. Il est difficile de donner un chiffre précis : probablement quelques milliers au regard des 300 à 400 000 étrangers irréguliers sur le territoire.

J’ai quitté la séance, qui reprend ce soir en nocturne, pour aller à une autre réunion. Je suis un peu mal assurée dans ce que je viens d’écrire mais il me semble que cette impression que la loi est utilisée à des fins autres que législatives gagne du terrain dans nos rangs.

Comments 94 comments

  1. 18/09/2007 at 19:10 superpado

    Je partage tout à fait votre point de vue sur ce sondage et la réponse qui y ai apportée.
    La gauche aussi a dénoncé ce problême et les Français ne font qu’affirmer qu’il faut y apporter des solutions.
    La ruse insupportable de ce gouvernement c’est de dire que nous acceptons leurs propositions à 74%.
    Maintenant que nous savons que Sarkozy espère engranger aux municipales le maximum de voix du FN, car l’ouverture n’est peut être plus sufisante comme leurre, comment allez vous faire pour éviter ce piège?
    Je vous promet que je cherche aussi et que pour l’instant je ne trouves pas.

  2. 18/09/2007 at 19:10 superpado

    Je partage tout à fait votre point de vue sur ce sondage et la réponse qui y ai apportée.
    La gauche aussi a dénoncé ce problême et les Français ne font qu’affirmer qu’il faut y apporter des solutions.
    La ruse insupportable de ce gouvernement c’est de dire que nous acceptons leurs propositions à 74%.
    Maintenant que nous savons que Sarkozy espère engranger aux municipales le maximum de voix du FN, car l’ouverture n’est peut être plus sufisante comme leurre, comment allez vous faire pour éviter ce piège?
    Je vous promet que je cherche aussi et que pour l’instant je ne trouves pas.

  3. 18/09/2007 at 20:02 Jérôme

    Pour info : La police a contrôlé aujourd’hui à deux reprises le squat des roms à la Bastide.
    Il me semble qu’il faut rester vigilants par rapport à ce squat et se mobiliser en cas d’intervention.

  4. 18/09/2007 at 20:02 Jérôme

    Pour info : La police a contrôlé aujourd’hui à deux reprises le squat des roms à la Bastide.
    Il me semble qu’il faut rester vigilants par rapport à ce squat et se mobiliser en cas d’intervention.

  5. 18/09/2007 at 20:47 odile

    Il est des moments où je perds tout sens de l’humour, surtout quand j’ai le nez dans le guidon (sans EPO) et les mains dans le cambouis. De quel leurre peut-on parler lorsque la loi va donner ENCORE plus de moyens pour pourchasser les étrangers ? Comment dire leurre lorsque:
    – les actes d’Etat-civil sont systématiquement remis en caus ("ce sont des faux"), y compris pour les étrangers venant de pays où il n’existe pas d’EC.
    – le test ADN pour les regroupements familiaux: comment dire leurre pour ce qui fournit la matère de base à l’élaboration de fichiers ?
    – le durcissement du regroupement familial, via des tests de connaissance de la langue française (où, quand, comment, à quel coût ?) et des valeurs républicaines: est-ce un leurre ou une guillotine?
    – la généralisation des expertises osseuses pour déterminer l’âge des étrangers interpellés: un leurre ou une possibilité que se donne le gouvernement d’expulser des mineurs isolés et complètement démunis.
    – et la liste est longue…
    Alors voilà, Michèle: je redoute que ce que tu appelles un "leurre" , ajouté à tout ce qui a été décidé ces dernières semaines par le gouvernement, ne soit autre chose qu’une sélection (dite "immigration choisie") aux relents nauséabonds.

  6. 18/09/2007 at 20:47 odile

    Il est des moments où je perds tout sens de l’humour, surtout quand j’ai le nez dans le guidon (sans EPO) et les mains dans le cambouis. De quel leurre peut-on parler lorsque la loi va donner ENCORE plus de moyens pour pourchasser les étrangers ? Comment dire leurre lorsque:
    – les actes d’Etat-civil sont systématiquement remis en caus ("ce sont des faux"), y compris pour les étrangers venant de pays où il n’existe pas d’EC.
    – le test ADN pour les regroupements familiaux: comment dire leurre pour ce qui fournit la matère de base à l’élaboration de fichiers ?
    – le durcissement du regroupement familial, via des tests de connaissance de la langue française (où, quand, comment, à quel coût ?) et des valeurs républicaines: est-ce un leurre ou une guillotine?
    – la généralisation des expertises osseuses pour déterminer l’âge des étrangers interpellés: un leurre ou une possibilité que se donne le gouvernement d’expulser des mineurs isolés et complètement démunis.
    – et la liste est longue…
    Alors voilà, Michèle: je redoute que ce que tu appelles un "leurre" , ajouté à tout ce qui a été décidé ces dernières semaines par le gouvernement, ne soit autre chose qu’une sélection (dite "immigration choisie") aux relents nauséabonds.

  7. 18/09/2007 at 22:25 martine

    Je suis moi aussi assez d’accord avec cette analyse du grain à moudre par l’opinion publique: l’inflation législative que nous avons connue quand Sarkosy etait encore ministre en matière de délinquance et de delinquance des mineurs en particulier, est de la même veine; il ne s’agit pas d’essayer de repondre à des problèmes (y compris avec des solutions aux quelles nous serions opposés), mais d’occuper le terrain de l’opinion publique.
    Cette méthode me fait penser à la phrase de Le Lay (je crois) qui revendiquait pour TF1 de preparer les cerveaux à recevoir la pub!
    Je pense que le message envoyé à l’opinion publique ( via les medias) à propos de cette loi sur l’immigration est plus important que la réalité ou le fond de la loi.
    C’est peut-être même la vraie methode de gouvernement de Sarkosy: gouverner en surfant sur l’opinion publique et plus précisement, la part d’ombre de chacun d’entre nous et qui constitue souvent "l’opinion publique".

  8. 18/09/2007 at 22:25 martine

    Je suis moi aussi assez d’accord avec cette analyse du grain à moudre par l’opinion publique: l’inflation législative que nous avons connue quand Sarkosy etait encore ministre en matière de délinquance et de delinquance des mineurs en particulier, est de la même veine; il ne s’agit pas d’essayer de repondre à des problèmes (y compris avec des solutions aux quelles nous serions opposés), mais d’occuper le terrain de l’opinion publique.
    Cette méthode me fait penser à la phrase de Le Lay (je crois) qui revendiquait pour TF1 de preparer les cerveaux à recevoir la pub!
    Je pense que le message envoyé à l’opinion publique ( via les medias) à propos de cette loi sur l’immigration est plus important que la réalité ou le fond de la loi.
    C’est peut-être même la vraie methode de gouvernement de Sarkosy: gouverner en surfant sur l’opinion publique et plus précisement, la part d’ombre de chacun d’entre nous et qui constitue souvent "l’opinion publique".

  9. 19/09/2007 at 01:19 michele

    à Odile; l’arsenal législatif, la succession des lois jusqu’à la dernière en juillet O6 (toujours pas évaluée) donne déjà toutes les possibilités au gouvernement. Nous sommes dans l’affichage, l’écran de fumée. Je rentre à l’instant de la séance. J’avais à contrer un amendement UMP demandant de rendre obligatoire la connaissance de la première strophe et du refrain de la marseillaise
    on s’imagine assez bien l’apprentissage par un burkinabe de "qu’un sang impur abreuve nos sillons" ou encore "entendez vous mugir ces féroces soldats".
    L’amendement n’a quand meme pas été accepté. Le ridicule finit un jour par tuer.

  10. 19/09/2007 at 01:25 superpado

    Le défaut des avocats c’est qu’ils font rarement court mais leur qualités c’est qu’ils connaissent la loi. A lire car cela concerne le projet Mariani
    dinersroom.free.fr/index….

  11. 19/09/2007 at 01:25 superpado

    Le défaut des avocats c’est qu’ils font rarement court mais leur qualités c’est qu’ils connaissent la loi. A lire car cela concerne le projet Mariani
    dinersroom.free.fr/index….

  12. 19/09/2007 at 10:40 Luc Trias

    Ce problème que tu expérimentes, Michèle, autour du statut de la loi (son utilisation détournée pour n’être qu’un message envoyé à l’opinion, et le fait que la réalité de la politique ne se joue pas dans la loi mais dans les consignes données aux préfets et à la police) c’est toute la limite de notre système de démocratie représentative.

    La dynamique de ce système (dans lequel nous votons une fois tous les cinq ans pour un président et une majorité parlementaire, à qui nous délèguons tout le pouvoir décisionnel) combiné à la dynamique des partis et la dynamique médiatique nous amène, en réalité, vers quelque chose qui n’a plus de démocratique que le nom et les apparences.

    Et ce n’est pas le fait de "renforcer les pouvoirs du parlement" qui changera la donne. Ce qui pourrait être écrit en ce sens dans les textes, sera de toute façon contourné dans les faits.

    La seule solution, c’est de réfléchir, d’inventer et de tester un nouveau système de décision collective. Qui ne mette plus l’élection au centre du système. Mais bien la participation du plus grand nombre possible de citoyens (par tirage au sort, par exemple) à chacun des grands débats que nous devons trancher. Ce qui implique, bien sûr, de concevoir autrement la manière de préparer, de débattre et de voter les lois. Une vraie procédure délibérative, publique, contradictoire, ouverte au grand nombre. Ce ne sera pas possible du jour au lendemain. Mais ce doit être notre objectif que de le préparer et d’y travailler.

    Qu’est ce que le socialisme sinon la volonté et la capacité de décider ensemble, les yeux ouverts ?

    Il serait bon que nous utilisions la nécessaire réforme des statuts du Parti Socialiste en ce sens, plutôt que de vouloir calquer encore plus notre fonctionnement sur celui de nos institutions "représentatives".

    La démocratie – et ses liens avec le socialisme – sont, me semble-t-il, le vrai débat d’avenir que nous devrions avoir. Le seul qui, en tout cas, pour ce qui me concerne, m’intéresse et pour lequel je continuerai de m’impliquer au sein du Parti.

    Amicalement,

    Luc Trias

  13. 19/09/2007 at 15:08 Curieux

    Jérôme ne travaille plus avec toi ????

  14. 19/09/2007 at 15:25 WWW

    l’actualité et le discours de sarkozy hier, plein de sous entendus de réformes sociales, semble donner raison à michele. L’important n’est sans doute pas ce qui fait le plus de bruit

  15. 19/09/2007 at 15:25 WWW

    l’actualité et le discours de sarkozy hier, plein de sous entendus de réformes sociales, semble donner raison à michele. L’important n’est sans doute pas ce qui fait le plus de bruit

  16. 19/09/2007 at 16:44 Malbosc

    Vous vous intérrogiez pour savoir quelle utilité à la loi Hortefeux. Voici une hypothèse de réponse dans la communication au Conseil des Ministres :
    La présidence française du conseil de l’Union européenne –
    Le secrétaire d’État chargé des affaires européennes a présenté une communication relative à la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

    Cette présidence, la douzième exercée par la France, débutera le 1er juillet 2008 et sera riche d’enjeux pour la France et pour l’Union européenne.

    Des domaines prioritaires que la France souhaite voir pris en compte ont d’ores et déjà été identifiés par le Président de la République et le Premier ministre : il s’agit de l’immigration, de l’énergie, de l’environnement et de l’Europe de la défense.

    La présidence française du Conseil de l’Union européenne mobilisera fortement l’ensemble des membres du Gouvernement et leurs administrations. Pour coordonner les manifestations organisées dans ce cadre, un secrétariat général de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, placé sous l’autorité du Premier ministre, a été créé le 15 juin dernier.

    La présidence française sera également l’occasion de mobiliser les Français sur les enjeux européens. Il s’agit d’en faire un événement populaire en s’appuyant, notamment, sur les représentants de la société civile (associations, entreprises, élus locaux, syndicats).

    Un séminaire gouvernemental spécifiquement consacré à la préparation de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne se tiendra prochainement.

    Comme aime à le faire Sarkosy, il va dire à l’Union et bien maintenant on vérouille toutes les portes et pour ceux qui veulent rentrer regarder comment nous faisons…..

  17. 19/09/2007 at 16:44 Malbosc

    Vous vous intérrogiez pour savoir quelle utilité à la loi Hortefeux. Voici une hypothèse de réponse dans la communication au Conseil des Ministres :
    La présidence française du conseil de l’Union européenne –
    Le secrétaire d’État chargé des affaires européennes a présenté une communication relative à la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

    Cette présidence, la douzième exercée par la France, débutera le 1er juillet 2008 et sera riche d’enjeux pour la France et pour l’Union européenne.

    Des domaines prioritaires que la France souhaite voir pris en compte ont d’ores et déjà été identifiés par le Président de la République et le Premier ministre : il s’agit de l’immigration, de l’énergie, de l’environnement et de l’Europe de la défense.

    La présidence française du Conseil de l’Union européenne mobilisera fortement l’ensemble des membres du Gouvernement et leurs administrations. Pour coordonner les manifestations organisées dans ce cadre, un secrétariat général de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, placé sous l’autorité du Premier ministre, a été créé le 15 juin dernier.

    La présidence française sera également l’occasion de mobiliser les Français sur les enjeux européens. Il s’agit d’en faire un événement populaire en s’appuyant, notamment, sur les représentants de la société civile (associations, entreprises, élus locaux, syndicats).

    Un séminaire gouvernemental spécifiquement consacré à la préparation de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne se tiendra prochainement.

    Comme aime à le faire Sarkosy, il va dire à l’Union et bien maintenant on vérouille toutes les portes et pour ceux qui veulent rentrer regarder comment nous faisons…..

  18. 19/09/2007 at 17:00 DEB

    Michèle, le film est terminé… Il faut absolument que vous m’appeliez…
    Dominique

  19. 19/09/2007 at 19:16 Jérôme

    @ Curieux :
    La réponse est non à partir de ce soir 19/9/2007.

  20. 19/09/2007 at 19:16 Jérôme

    @ Curieux :
    La réponse est non à partir de ce soir 19/9/2007.

  21. 19/09/2007 at 19:24 Curieux

    Nous ne pouvons que te rendre hommage Jérôme

  22. 19/09/2007 at 19:24 Curieux

    Nous ne pouvons que te rendre hommage Jérôme

  23. 19/09/2007 at 19:58 Jérôme

    @ Curieux :
    Merci.
    Je suppose qu’on se connaît. On en reparlera.

  24. 19/09/2007 at 19:58 Jérôme

    @ Curieux :
    Merci.
    Je suppose qu’on se connaît. On en reparlera.

  25. 19/09/2007 at 20:14 Curieux

    Aec plaisir Jérôme

  26. 19/09/2007 at 20:14 Curieux

    Aec plaisir Jérôme

  27. 19/09/2007 at 22:16 michele

    à Luc. Merci de cette réflexion très juste et qui peut être mise à profit pour la réorganisation de notre parti. Mais en pratique, comment ? La propension de l’un ou de l’autre à se poser en lionceau, éléphanteau, gazelle ou autre animal qui se croit destiné à conduire le troupeau est sans limites. J’en ai à Paris quotidiennement l’exemple.
    Comment faire pour être plus éfficients ?

  28. 19/09/2007 at 22:16 michele

    à Luc. Merci de cette réflexion très juste et qui peut être mise à profit pour la réorganisation de notre parti. Mais en pratique, comment ? La propension de l’un ou de l’autre à se poser en lionceau, éléphanteau, gazelle ou autre animal qui se croit destiné à conduire le troupeau est sans limites. J’en ai à Paris quotidiennement l’exemple.
    Comment faire pour être plus éfficients ?

  29. 19/09/2007 at 22:18 michele

    Nous rendons tous hommage à Jerome.

  30. 19/09/2007 at 22:18 michele

    Nous rendons tous hommage à Jerome.

  31. 19/09/2007 at 22:22 michele encore

    Deb, il faut absolument que vous me rendiez ma mini-cassette de plage si vous voulez que j’ai la moindre chance de pondre une post-face !

  32. 19/09/2007 at 22:22 michele encore

    Deb, il faut absolument que vous me rendiez ma mini-cassette de plage si vous voulez que j’ai la moindre chance de pondre une post-face !

  33. 19/09/2007 at 22:40 vu à la télé

    Journal du 20H. Si vous n’êtes pas fonctionnaire, ni salarié de la SNCF, ni atteint par le grand âge ou une maladie grave et promis aux assurances privées,ni étranger en attente de régularisation, vous pouvez dormir tranquille… jusqu’à demain?
    Peut-on encore parler de leurre?

  34. 19/09/2007 at 22:40 vu à la télé

    Journal du 20H. Si vous n’êtes pas fonctionnaire, ni salarié de la SNCF, ni atteint par le grand âge ou une maladie grave et promis aux assurances privées,ni étranger en attente de régularisation, vous pouvez dormir tranquille… jusqu’à demain?
    Peut-on encore parler de leurre?

  35. 19/09/2007 at 22:53 arad

    Pour etre plus efficient et faire d’une pierre deux coups :
    Renoncer au régime présidentiel et proner un régime parlementaire, le Président n’étant plus alors qu’une potiche :
    1 / C’est dès lors le gouvernement et lui seul qui gouverne le pays et il est à tout moment renversable par le parlement
    2/ Ca tue dans l’oeuf toute velleité de personnalisation du régime
    le pays s’identifie à un projet collectif et non plus à une personne

  36. 19/09/2007 at 22:53 arad

    Pour etre plus efficient et faire d’une pierre deux coups :
    Renoncer au régime présidentiel et proner un régime parlementaire, le Président n’étant plus alors qu’une potiche :
    1 / C’est dès lors le gouvernement et lui seul qui gouverne le pays et il est à tout moment renversable par le parlement
    2/ Ca tue dans l’oeuf toute velleité de personnalisation du régime
    le pays s’identifie à un projet collectif et non plus à une personne

  37. 19/09/2007 at 22:58 James

    Je suis très inquiet en ce qui concerne la présidence francaise de l’UE.
    A moins que Sarkozy change totalement son style, il courra a un échec cuisant. Sauf quelques rares exceptions, les gouvernements européens en ont marre de cette facon de se mettre en scène, de récupérer ce que d’autres ont élaboré avec un dur et patient travail, de penser tout est permis puisque cela marche en France de raconter n’importe quoi et d’être suivi par une majorité aveugle. L’echo notamment en Allemagne – sans laquelle la France n’obtiendra rien pour l’Europe – est absolument catastrophique. Sarko et Kouchner sont en train de mener la politique étrangère et europénne de la france contre le mur.

  38. 20/09/2007 at 08:44 pticom

    une fissure par le mécontentement de nos collègues européens, une lézarde auprès de nos syndicats, une "chape " de plomb sur le travail des ministres réduits à la portion congrue : ce n’est plus un mur mais tout "manpower" que sarko aura besoin les prochains mois car tout chateau de carte doit un jour tomber…bush ou poutine compris !!!

  39. 20/09/2007 at 08:44 pticom

    une fissure par le mécontentement de nos collègues européens, une lézarde auprès de nos syndicats, une "chape " de plomb sur le travail des ministres réduits à la portion congrue : ce n’est plus un mur mais tout "manpower" que sarko aura besoin les prochains mois car tout chateau de carte doit un jour tomber…bush ou poutine compris !!!

  40. 20/09/2007 at 11:45 JEAN-REMY

    Nous allons petit à petit vers un système économique à l américaine ou plutot un système Bush dans tous les domaines l immigration la santé la défense et le mode de présidence En effet avec le problème iranien nous risquons de graves conséquences s il n est pas traiter correctement et de façon commune De plus cette politique va nous menait vers une récession économique grave .

  41. 20/09/2007 at 12:29 James

    Il y a un aspect qui peut nous consoler: Sarko roule des mécaniques comme si la France était encore une grande puissance. Or, ces temps-là sont définitivement révolus, et la France ne sera rien sans ses partenaires européens. C’est vrai pour de plus en plus de domaines ou le cadre européen a remplacé totalement ou partiellement le cadre national.
    Et ces partenaires européens ne sont pas des godillots mais le remettront à sa place, si besoin est. Même Sarko apprendra cette lecon, au plus tard lors de la présidence de l’Union europénne en 2008. S’il ne négocie pas patiemment, s’il ne tient pas compte des intérêts, de l’histoire, des traditions et du style des autres pays de l’UE, s’il essaie de donner des instructions en croyant que cela suffira comme en France, ce sera l’echec. Vouloir mener une politique à contre-courant, cela ne marchera pas: le gouvernement socialiste sous Pierre Mauroy du début de l’ère Mitterrand l’a douloureusement appris et a été contraint à réorienter sa politique volontariste vers une politique de rigueur.
    Et même au niveau national, là où il existe des possibilités de faire une politique "nationale", Sarko apprendra qu’il ne peut pas impunément brutaliser des pans entiers de la population, les syndicats en tête. Juppé et Villepin plus récemment l’ont appris: trop c’est trop et les citoyens disposent encore de quelques ressorts pour le rappeler à leurs Seigneurs.

  42. 20/09/2007 at 12:29 James

    Il y a un aspect qui peut nous consoler: Sarko roule des mécaniques comme si la France était encore une grande puissance. Or, ces temps-là sont définitivement révolus, et la France ne sera rien sans ses partenaires européens. C’est vrai pour de plus en plus de domaines ou le cadre européen a remplacé totalement ou partiellement le cadre national.
    Et ces partenaires européens ne sont pas des godillots mais le remettront à sa place, si besoin est. Même Sarko apprendra cette lecon, au plus tard lors de la présidence de l’Union europénne en 2008. S’il ne négocie pas patiemment, s’il ne tient pas compte des intérêts, de l’histoire, des traditions et du style des autres pays de l’UE, s’il essaie de donner des instructions en croyant que cela suffira comme en France, ce sera l’echec. Vouloir mener une politique à contre-courant, cela ne marchera pas: le gouvernement socialiste sous Pierre Mauroy du début de l’ère Mitterrand l’a douloureusement appris et a été contraint à réorienter sa politique volontariste vers une politique de rigueur.
    Et même au niveau national, là où il existe des possibilités de faire une politique "nationale", Sarko apprendra qu’il ne peut pas impunément brutaliser des pans entiers de la population, les syndicats en tête. Juppé et Villepin plus récemment l’ont appris: trop c’est trop et les citoyens disposent encore de quelques ressorts pour le rappeler à leurs Seigneurs.

  43. 20/09/2007 at 13:55 Luc Trias

    Pour répondre à Michèle (réponse 16) et poursuivre la réflexion sur les statuts du Parti socialiste.

    Mon sentiment est qu’il faut, le plus possible, déconnecter le choix des personnes et le choix des orientations.

    S’agissant, par exemple, de la préparation à 2012, je ferais les trois propositions suivantes :

    1. Le (la) candidat(e) du Parti à la présidentielle n’est plus désigné(e) par l’ensemble des militants, mais par 1 000 d’entre eux, tirés au sort. Ces 1000 militants s’engagent à prendre part à trois ou quatre journées de rencontre au cours desquelles ils auditionnent chacun des candidats. On peut imaginer que, aux militants du PS, soient adjoints des militants d’autres partis de gauche ou d’associations qui nous sont proches. Leur mission est de sélectionner celui (ou celle) qui leur apparaît le mieux à même d’endosser la fonction présidentielle et de porter avec succès devant nos concitoyens un programme présidentiel de gauche. On se donne par ce moyen une chance qu’un(e) candidat(e) de qualité soit choisi(e) sans qu’une moitié du Parti soit montée contre l’autre.

    2. Le Parti Socialiste n’élabore pas de projet présidentiel. C’est la responsabilité du candidat et de son équipe de le faire. Le Parti élabore en revanche un programme législatif, dont chacun des candidats à la candidature doit bien sûr préciser la manière dont il entend le reprendre dans son programme présidentiel.

    3. Le programme législatif du Parti Socialiste n’est pas issu d’un congrès ou d’une convention, mais d’une procédure de travail qui implique tous les militants du parti sur l’ensemble de la mandature en cours (2008-2012).

    Pour ce faire :

    – On individualise les 8 ou 10 grands champs législatifs à traiter (économie, social, culture …)

    – Chaque militant du PS est, par tirage au sort, affecté à une commission traitant l’un de ces grand champ législatif.

    – On fait dans un premier temps valider par les militants la liste des questions à traiter dans chaque commission.

    – Au cours des quatre années, chacune de ces questions fait l’objet d’un débat, de propositions d’orientations et de mesures concrètes.

    – Chacun de ces débats est conclu par un vote des miltants de la commission.

    Mon schéma est bien sûr présenté ici à gros traits. Il y aurait beaucoup de choses à préciser. Et beaucoup de choses à réfléchir collectivement. Par exemple : comment et par qui sont formulées les propositions soumises au vote ? comment s’effectue la coordination entre les commissions ? comment s’assurer que l’on aboutit à un programme global financièrement tenable ?

    Aucune de ces questions ne me paraît irrésolvable. Pour peu que l’on veuille bien faire un effort d’imagination et d’invention. Et que l’on fasse confiance aux capacités de l’intelligence collective.

    Luc Trias

  44. 20/09/2007 at 14:31 Franck

    Très chère Michèle,

    Vous dites avoir quitté la séance pour cause de réunion : êtes-vous retournée ensuite à la séance nocturne de vote ? faisiez-vous partie des 23 députés présents ? Comment se fait-il que l’on puisse voter un texte à 23 au lieu de 577 ?

    Un de vos électeurs (qui espère ne pas être déjà déçu par votre réponse)

  45. 20/09/2007 at 14:31 Franck

    Très chère Michèle,

    Vous dites avoir quitté la séance pour cause de réunion : êtes-vous retournée ensuite à la séance nocturne de vote ? faisiez-vous partie des 23 députés présents ? Comment se fait-il que l’on puisse voter un texte à 23 au lieu de 577 ?

    Un de vos électeurs (qui espère ne pas être déjà déçu par votre réponse)

  46. 20/09/2007 at 15:01 rlje2

    Madame Delaunay,
    Etiez-vous à la cession parlementaire qui a voté la loi ? 23 députés sur 577 y aurait été présents !!! Il faudrait pouvoir renvoyer les députés qui ne remplissent pas leur fonction. Il existe bien des pointeuses dans de nombreuses entreprises, qui vérifient que les heures ont été faites, que le travail a été rendu. L’argent de l’état a été utilisé cette fois encore pour payer des députés qui ne sont pas venu travailler ! Je suis tout bonnement écoeuré comme beaucoup des politiques (et je ne dis pas sciemment de LA politique, ce qui évitera j’espère, qu’on veuille me faire la leçon)… comment osez-vous, vous politiques, vous ériger en parangons de la citoyenneté, en modèles d’éthique, quand vous ne respectez rien, ni les engagements qui vous menés au pouvoir, ni les fondements de la république, quand nous vivons dans une république bananière et que pas un d’entre vous n’a le courage ne serait-ce que de le dénoncer !… vous comptez tous et beaucoup trop sur l’indolence des français, mais ceux-ci se lassent, vraiment !!!

  47. 20/09/2007 at 15:01 rlje2

    Madame Delaunay,
    Etiez-vous à la cession parlementaire qui a voté la loi ? 23 députés sur 577 y aurait été présents !!! Il faudrait pouvoir renvoyer les députés qui ne remplissent pas leur fonction. Il existe bien des pointeuses dans de nombreuses entreprises, qui vérifient que les heures ont été faites, que le travail a été rendu. L’argent de l’état a été utilisé cette fois encore pour payer des députés qui ne sont pas venu travailler ! Je suis tout bonnement écoeuré comme beaucoup des politiques (et je ne dis pas sciemment de LA politique, ce qui évitera j’espère, qu’on veuille me faire la leçon)… comment osez-vous, vous politiques, vous ériger en parangons de la citoyenneté, en modèles d’éthique, quand vous ne respectez rien, ni les engagements qui vous menés au pouvoir, ni les fondements de la république, quand nous vivons dans une république bananière et que pas un d’entre vous n’a le courage ne serait-ce que de le dénoncer !… vous comptez tous et beaucoup trop sur l’indolence des français, mais ceux-ci se lassent, vraiment !!!

  48. 20/09/2007 at 15:01 rlje2

    Madame Delaunay,
    Etiez-vous à la cession parlementaire qui a voté la loi ? 23 députés sur 577 y aurait été présents !!! Il faudrait pouvoir renvoyer les députés qui ne remplissent pas leur fonction. Il existe bien des pointeuses dans de nombreuses entreprises, qui vérifient que les heures ont été faites, que le travail a été rendu. L’argent de l’état a été utilisé cette fois encore pour payer des députés qui ne sont pas venu travailler ! Je suis tout bonnement écoeuré comme beaucoup des politiques (et je ne dis pas sciemment de LA politique, ce qui évitera j’espère, qu’on veuille me faire la leçon)… comment osez-vous, vous politiques, vous ériger en parangons de la citoyenneté, en modèles d’éthique, quand vous ne respectez rien, ni les engagements qui vous menés au pouvoir, ni les fondements de la république, quand nous vivons dans une république bananière et que pas un d’entre vous n’a le courage ne serait-ce que de le dénoncer !… vous comptez tous et beaucoup trop sur l’indolence des français, mais ceux-ci se lassent, vraiment !!!

  49. 20/09/2007 at 15:01 rlje2

    Madame Delaunay,
    Etiez-vous à la cession parlementaire qui a voté la loi ? 23 députés sur 577 y aurait été présents !!! Il faudrait pouvoir renvoyer les députés qui ne remplissent pas leur fonction. Il existe bien des pointeuses dans de nombreuses entreprises, qui vérifient que les heures ont été faites, que le travail a été rendu. L’argent de l’état a été utilisé cette fois encore pour payer des députés qui ne sont pas venu travailler ! Je suis tout bonnement écoeuré comme beaucoup des politiques (et je ne dis pas sciemment de LA politique, ce qui évitera j’espère, qu’on veuille me faire la leçon)… comment osez-vous, vous politiques, vous ériger en parangons de la citoyenneté, en modèles d’éthique, quand vous ne respectez rien, ni les engagements qui vous menés au pouvoir, ni les fondements de la république, quand nous vivons dans une république bananière et que pas un d’entre vous n’a le courage ne serait-ce que de le dénoncer !… vous comptez tous et beaucoup trop sur l’indolence des français, mais ceux-ci se lassent, vraiment !!!

  50. 20/09/2007 at 15:38 superpado

    Avec "rlje2 ici" ou "le negaret" sur DA nous avons droit à ces fameux relents d’anti parlementarisme si répandu dans les blogs frontistes et dans l’extrème droite en général.
    Il semblerait ici que ce soit d’une autre extrème que cela vienne mais ça ne rend pas le propos plus intelligent.

  51. 20/09/2007 at 15:38 superpado

    Avec "rlje2 ici" ou "le negaret" sur DA nous avons droit à ces fameux relents d’anti parlementarisme si répandu dans les blogs frontistes et dans l’extrème droite en général.
    Il semblerait ici que ce soit d’une autre extrème que cela vienne mais ça ne rend pas le propos plus intelligent.

  52. 20/09/2007 at 18:25 franck

    à Superpado :
    On a le droit de ne pas être d’accord avec vous sans pour autant être frontiste. Si vous ne supportez pas la contradiction, n’allez pas dans les forums et discussions. Pour ma part je ne sens aucun relent d’anti-parlementarisme dans le propos de rlje2. Il est normal que l’on s’inquiète quand on voit que des lois comme celle dont il fut question la nuit dernière sont adoptées avec seulement 23 députés présents sur 577.

  53. 20/09/2007 at 18:25 franck

    à Superpado :
    On a le droit de ne pas être d’accord avec vous sans pour autant être frontiste. Si vous ne supportez pas la contradiction, n’allez pas dans les forums et discussions. Pour ma part je ne sens aucun relent d’anti-parlementarisme dans le propos de rlje2. Il est normal que l’on s’inquiète quand on voit que des lois comme celle dont il fut question la nuit dernière sont adoptées avec seulement 23 députés présents sur 577.

  54. 20/09/2007 at 18:32 James

    Ce commentaire de rlje2 témoigne d’une totale méconnaissance du boulot des parlementaires et de leurs agendas. Contrairement à lui – qui pointe probablement ses 35 heures à la seconde près – , un parlementaire a une semaine de travail de 70 à 80 heures et doit être disponible en permanence même les we. La présence à l’hémicycle en permanence pendant la présence à Paris est absolument impossible car il y a en permanence en parallèle des réunions de travail des commissions, des groupes parlementaires etc. Et je ne tiens pas compte des heures au bureau pour dígérer des dixaines de kilos de documents, traiter le courrier etc.
    En-dehors de la semaine à Paris, le député a sa circonscription avec d’innombrables petites ou grandes obligations qui souvent ont tout sauf la gloire d’être un grand élu du peuple.

    Donc, rlje2, taisez-vous!!!

  55. 20/09/2007 at 18:32 James

    Ce commentaire de rlje2 témoigne d’une totale méconnaissance du boulot des parlementaires et de leurs agendas. Contrairement à lui – qui pointe probablement ses 35 heures à la seconde près – , un parlementaire a une semaine de travail de 70 à 80 heures et doit être disponible en permanence même les we. La présence à l’hémicycle en permanence pendant la présence à Paris est absolument impossible car il y a en permanence en parallèle des réunions de travail des commissions, des groupes parlementaires etc. Et je ne tiens pas compte des heures au bureau pour dígérer des dixaines de kilos de documents, traiter le courrier etc.
    En-dehors de la semaine à Paris, le député a sa circonscription avec d’innombrables petites ou grandes obligations qui souvent ont tout sauf la gloire d’être un grand élu du peuple.

    Donc, rlje2, taisez-vous!!!

  56. 20/09/2007 at 19:23 rlje2

    Tout d’abord M. James, vous avez un mépris pour les gens qui font 35 heures et gagnent une misère qui ne vous honore pas. Non je ne fais pas 35 heures, mais bien plus sinon je ne me serais pas permis ce discours. Ceci pour le premier point. Deuxième point : personne n’oblige un parlementaire à jurer mordicus qu’il fera, lui ou elle, amende honorable. Troisième remarque : je ne voudrais pas être désobligeant mais à heures de travail égales je gagne nettement moins qu’un député, vraiment nettement moins. Enfin, cette façon de faire pleurer dans les chaumières, de se poser en donneur de leçon, et de donner des ordres comme cette injonction "taisez-vous" en s’arrogeant la pensée "juste", c’est exactement de cela que crève le PS. Du reste j’ai toujours voté PS et continuerai à voter à gauche.

  57. 20/09/2007 at 19:23 rlje2

    Tout d’abord M. James, vous avez un mépris pour les gens qui font 35 heures et gagnent une misère qui ne vous honore pas. Non je ne fais pas 35 heures, mais bien plus sinon je ne me serais pas permis ce discours. Ceci pour le premier point. Deuxième point : personne n’oblige un parlementaire à jurer mordicus qu’il fera, lui ou elle, amende honorable. Troisième remarque : je ne voudrais pas être désobligeant mais à heures de travail égales je gagne nettement moins qu’un député, vraiment nettement moins. Enfin, cette façon de faire pleurer dans les chaumières, de se poser en donneur de leçon, et de donner des ordres comme cette injonction "taisez-vous" en s’arrogeant la pensée "juste", c’est exactement de cela que crève le PS. Du reste j’ai toujours voté PS et continuerai à voter à gauche.

  58. 20/09/2007 at 19:28 rlje2

    Pour Superpado : vous serez sans doute intéressé d’apprendre que je vote à gauche, que j’ai toujours voté à gauche et que je suis un des électeurs grâce auxquels Mme Delaunay a été élue. Seulement voilà, je ne suis pas une oie blanche et je ne regarde pas volontiers des députés déserter l’assemblée. Je conçois cela comme un manque d’éthique ou une supercherie, je vous laisse choisir.

  59. 20/09/2007 at 19:28 rlje2

    Pour Superpado : vous serez sans doute intéressé d’apprendre que je vote à gauche, que j’ai toujours voté à gauche et que je suis un des électeurs grâce auxquels Mme Delaunay a été élue. Seulement voilà, je ne suis pas une oie blanche et je ne regarde pas volontiers des députés déserter l’assemblée. Je conçois cela comme un manque d’éthique ou une supercherie, je vous laisse choisir.

  60. 20/09/2007 at 22:19 James

    @ rlje2:
    Je n’ai pas de mépris pour ceux qui travaillent 35 heures mais pour ceux qui font dans l’antiparlementarisme primaire et primitif, ce qui en fin de compte trahit un mépris pour la démocratie.
    Deuxième point: un député ne gagne pas trop mais plutôt pas assez. Je suis d’ailleurs assez sûr que Mme Delaunay n’a pas gagné (ou pas beaucoup) en changeant son salaire contre la rémunération d’un député, et si vous divisez cette dernière par les heures de travail effectives et si vous tenez compte de la pénibilité de cette vie en déplacement permanent, en disponibilité permanente, vous ne pourrez pas dire vos bêtises.

  61. 20/09/2007 at 22:19 James

    @ rlje2:
    Je n’ai pas de mépris pour ceux qui travaillent 35 heures mais pour ceux qui font dans l’antiparlementarisme primaire et primitif, ce qui en fin de compte trahit un mépris pour la démocratie.
    Deuxième point: un député ne gagne pas trop mais plutôt pas assez. Je suis d’ailleurs assez sûr que Mme Delaunay n’a pas gagné (ou pas beaucoup) en changeant son salaire contre la rémunération d’un député, et si vous divisez cette dernière par les heures de travail effectives et si vous tenez compte de la pénibilité de cette vie en déplacement permanent, en disponibilité permanente, vous ne pourrez pas dire vos bêtises.

  62. 20/09/2007 at 22:47 Michèle

    à rije. J’étais dans l’hémicycle jusqu’à 19 heures hier soir, avec l’impression qu’en effet nous étions payés (et aussi : notre vie et notre temps passait) à quelque chose d’inutile. A un moment, nous avons été un de plus que la droite et un amendement est passé. Coppé a rappelé ses troupes et nous sommes redevenus minoritaires. rije lisez s’il vous plait mon billet « valmy, le burkina… » . Le problème est réel mais ce n’est pas exactement celui que vous posez.

  63. 21/09/2007 at 08:49 rlje2

    J’ai lu. Je retiens de ce billet et de votre message que le PS a baissé les bras et s’est démobilisé. Votre phrase "A un moment, nous avons été un de plus que la droite et un amendement est passé." me déroute… Ensuite, qu’avez-vous fait lorsque M. Copée a battu campagne et que vous êtes redevenus minoritaires ? Où était le PS ? Que faisaient les députés PS lors du vote de cette loi ?… Avouez que cela a de quoi décourager la confiance qu’un électeur met en un homme ou une femme de loi parce qu’il pense sincèrement et peut-être par trop naïvement que les valeurs défendues le sont jusqu’au bout…

  64. 21/09/2007 at 08:56 rlje2

    à M. James : Je pense qu’il est préférable de nous en tenir là. Entre un "taisez-vous" et "vos bêtises", je ne vois pas où peut se loger la discussion. "La politesse est une monnaie destinée à enrichir non point celui qui la reçoit, mais celui qui la dépense." Je vous invite à méditer ce proverbe persan.

  65. 21/09/2007 at 08:56 rlje2

    à M. James : Je pense qu’il est préférable de nous en tenir là. Entre un "taisez-vous" et "vos bêtises", je ne vois pas où peut se loger la discussion. "La politesse est une monnaie destinée à enrichir non point celui qui la reçoit, mais celui qui la dépense." Je vous invite à méditer ce proverbe persan.

  66. 21/09/2007 at 09:44 franck

    à rlje2
    Il semble que nous ayons la réponse à nos questions : les socialistes ayant été minoritaires pour contrer l’amendement Mariani n’ont pas cru utile de se déplacer pour contrer la loi dans la nuit. Nous savons désormais que nous ne pourrons pas compter sur notre nouvelle députée, pas plus que sur les autres : 24 députés PS suffisaient pourtant, dommage. Il nous reste désormais la carte Besancenot pour espérer un soupçon de lutte.
    Quant aux propos injurieux de James et ses amis, laissez tomber, il semble que ce soit la garde rapprochée de notre chère députée… gardez votre énergie pour d’autres combats… celui-ci n’en vaut pas la peine.

  67. 21/09/2007 at 09:44 franck

    à rlje2
    Il semble que nous ayons la réponse à nos questions : les socialistes ayant été minoritaires pour contrer l’amendement Mariani n’ont pas cru utile de se déplacer pour contrer la loi dans la nuit. Nous savons désormais que nous ne pourrons pas compter sur notre nouvelle députée, pas plus que sur les autres : 24 députés PS suffisaient pourtant, dommage. Il nous reste désormais la carte Besancenot pour espérer un soupçon de lutte.
    Quant aux propos injurieux de James et ses amis, laissez tomber, il semble que ce soit la garde rapprochée de notre chère députée… gardez votre énergie pour d’autres combats… celui-ci n’en vaut pas la peine.

  68. 21/09/2007 at 14:06 rlje2

    Merci cher Franck de votre message. Il semble que nos deux argumentations ne donnent lieu à aucune réaction : qui ne dit mot consent… c’est ainsi que l’on dit, je crois.

  69. 21/09/2007 at 14:06 rlje2

    Merci cher Franck de votre message. Il semble que nos deux argumentations ne donnent lieu à aucune réaction : qui ne dit mot consent… c’est ainsi que l’on dit, je crois.

  70. 21/09/2007 at 22:40 Nicolas R

    @ rlje2 et franck:
    ça vous a fait du bien de vous défouler sur ce blog pour faire votre petit numéro contre le Ps et contre Michèle Delaunay?
    Vous êtes vraiment les "idiots utiles" de Juppé et consorts!

  71. 21/09/2007 at 22:40 Nicolas R

    @ rlje2 et franck:
    ça vous a fait du bien de vous défouler sur ce blog pour faire votre petit numéro contre le Ps et contre Michèle Delaunay?
    Vous êtes vraiment les "idiots utiles" de Juppé et consorts!

  72. 22/09/2007 at 09:34 Tom Bombadil

    La question de la présence des députés socialistes dans la séance de la nuit est une bonne question. Ceux qui étaient absents, quelles qu’en soient les raisons, sont coupables de ne pas avoir tout fait pour empêcher cette loi scélérate. Pourquoi ? Parce qu’ils craignent que leurs électeurs y soient quand même favorables ? Cette mollesse s’apparente à de la lacheté. Où peut-on trouver la liste des députés présents durant la séance de la nuit ?

    Parmi les interventions durant la séance, telles qu’elles apparaissent dans le compte-rendu officiel, seules celles de M. Braouzec font vraiment honneur à la gauche parlementaire. Le PS a perdu cette nuit là encore un lambeau de plus de son âme politique. A la honte que j’éprouve devant cette loi s’ajoute une immense tristesse devant la pusillanimité de mon camp. Aucune réunion, Madame Delaunay, ne saurait justifier votre absence lors du vote, alors que l’ensemble du groupe aurait du être mobilisé, ne serait-ce que pour contraindre la droite à assumer entièrement ses choix. Cette loi contient des dispositons (en particulier l’abaissement du délai de recours à 15 jours après rejet d’une demande d’asile par l’OFPRA) qui auront des conséquences dramatiques sur la vie de milliers de personnes.

    Vous ne pourrez que dire : "je n’ai pas jugé utile d’y être".

  73. 22/09/2007 at 09:34 Tom Bombadil

    La question de la présence des députés socialistes dans la séance de la nuit est une bonne question. Ceux qui étaient absents, quelles qu’en soient les raisons, sont coupables de ne pas avoir tout fait pour empêcher cette loi scélérate. Pourquoi ? Parce qu’ils craignent que leurs électeurs y soient quand même favorables ? Cette mollesse s’apparente à de la lacheté. Où peut-on trouver la liste des députés présents durant la séance de la nuit ?

    Parmi les interventions durant la séance, telles qu’elles apparaissent dans le compte-rendu officiel, seules celles de M. Braouzec font vraiment honneur à la gauche parlementaire. Le PS a perdu cette nuit là encore un lambeau de plus de son âme politique. A la honte que j’éprouve devant cette loi s’ajoute une immense tristesse devant la pusillanimité de mon camp. Aucune réunion, Madame Delaunay, ne saurait justifier votre absence lors du vote, alors que l’ensemble du groupe aurait du être mobilisé, ne serait-ce que pour contraindre la droite à assumer entièrement ses choix. Cette loi contient des dispositons (en particulier l’abaissement du délai de recours à 15 jours après rejet d’une demande d’asile par l’OFPRA) qui auront des conséquences dramatiques sur la vie de milliers de personnes.

    Vous ne pourrez que dire : "je n’ai pas jugé utile d’y être".

  74. 22/09/2007 at 14:00 Nicolas R

    Mon dieu, quelle arrogance, ce commentaire de Tom Bombadil. Il sait mieux que les députés ce qu’il faut faire, ce qu’il faut dire, où il faut être et quand! Que dieu nous protège de tels électeurs et/ou militants.

    Continuez d’avoir honte; j’ai pour ma part honte de tels commentaires.

  75. 22/09/2007 at 15:10 martine

    Michèle,
    malgré les "petits numeros" contre le Ps et vous-même aux relans d’antiparlementarisme et de jusqu’au boutisme de donneurs de leçons, continuez à nous faire partager votre reflexion, votre humour et votre humeur…c’est un bel exemple de débats démocratiques. Merci!

  76. 22/09/2007 at 17:54 Michel

    Cher "James", si Michèle Delaunay n’est pas contente de son salaire de députée, qu’elle retourne à son hôpital.
    Personne ne lui a forcé la main pour être candidate à ce poset. De plus, elle peut démissionner quand elle le veut.
    Je rejoins rlje2 quand il dit que vous semblez mépriser les petites gens.
    Et qu’elle arrogance de dire "taisez-vous" !
    Vous devez être un de ces bourgeois nantis qui ne connaissent rien au vrai travail des gens et qui ne les voient que depuis leurs voitures avec chauffeur.
    Tiens au fait c’est quoi votre travail ?

  77. 22/09/2007 at 23:56 Nicolas R

    Michel, qui vous paye pour ce genre de "commentaire"?

  78. 22/09/2007 at 23:56 Nicolas R

    Michel, qui vous paye pour ce genre de "commentaire"?

  79. 23/09/2007 at 00:06 James

    Faut-il répondre à cette petite bande qui n’ont qu’un but: descendre la Delaunay. Cui bono (pour leur niveau d’éducation: à qui cela profite-t-il?).
    A l’époque c’étaient les Rouges vifs avec leur leader payé par la mairie qui se lançaient dans la caricature car ils ne supportaient pas que quelqu’un comme Michèle fasse du bon travail et que ce soit reconnu par les électeurs. Aujourd’hui c’est qui pour ce cacher derrière ces "Michel", "Franck" ou "rlje2"?

  80. 23/09/2007 at 00:06 James

    Faut-il répondre à cette petite bande qui n’ont qu’un but: descendre la Delaunay. Cui bono (pour leur niveau d’éducation: à qui cela profite-t-il?).
    A l’époque c’étaient les Rouges vifs avec leur leader payé par la mairie qui se lançaient dans la caricature car ils ne supportaient pas que quelqu’un comme Michèle fasse du bon travail et que ce soit reconnu par les électeurs. Aujourd’hui c’est qui pour ce cacher derrière ces "Michel", "Franck" ou "rlje2"?

  81. 23/09/2007 at 18:00 Franck

    Mon but, en intervenant (posant une question au départ) sur ce blog n’était pas de démonter Michèle Delaunay, car je rappelle à ceux qui ne l’ont pas compris ici, j’ai VOTE pour DELAUNAY ! pour tout vous dire, je suis même allé faire la fête avec les socialistes à la permanence puis au Conseil général dans la foulée.
    Sincèrement, je suis content qu’elle ait été élue.
    Mais : ma question est légitime. Michèle, vous répondez que si les socialistes avaient été plus nombreux au moment du vote, les UMP l’auraient été aussi. et alors ? ai-je envie de vous dire. Le premier combat à notre portée n’est-il pas celui de les obliger à se déplacer à l’hémicycle, sinon on a l’impression de fonctionner à l’économie.
    Je n’ai jamais parlé de folies bergères ou autre fouquet’s (relisez mes messages).
    Je tiens à m’assurer que je n’ai pas fait le mauvais choix. That’s all !

  82. 23/09/2007 at 18:00 Franck

    Mon but, en intervenant (posant une question au départ) sur ce blog n’était pas de démonter Michèle Delaunay, car je rappelle à ceux qui ne l’ont pas compris ici, j’ai VOTE pour DELAUNAY ! pour tout vous dire, je suis même allé faire la fête avec les socialistes à la permanence puis au Conseil général dans la foulée.
    Sincèrement, je suis content qu’elle ait été élue.
    Mais : ma question est légitime. Michèle, vous répondez que si les socialistes avaient été plus nombreux au moment du vote, les UMP l’auraient été aussi. et alors ? ai-je envie de vous dire. Le premier combat à notre portée n’est-il pas celui de les obliger à se déplacer à l’hémicycle, sinon on a l’impression de fonctionner à l’économie.
    Je n’ai jamais parlé de folies bergères ou autre fouquet’s (relisez mes messages).
    Je tiens à m’assurer que je n’ai pas fait le mauvais choix. That’s all !

  83. 23/09/2007 at 18:14 rlje2

    Que faut-il répondre aux insultes ?… et à la mauvaise foi… assurément rien. Continuez de vous baigner dans votre autosatisfaction…

  84. 23/09/2007 at 18:14 rlje2

    Que faut-il répondre aux insultes ?… et à la mauvaise foi… assurément rien. Continuez de vous baigner dans votre autosatisfaction…

  85. 24/09/2007 at 05:38 Quichote

    rlje2, vous salissez ce blog, arrêtez!

  86. 24/09/2007 at 11:03 Franck

    à Quichote :

    "Vous salissez ce blog" ? mais vous voulez quoi, cher Quichote ? un blog bien propre où tout le monde serait beau, gentil et se féliciterait d’être en harmonie ? Excusez-moi mais je pensais être sur un blog politique où l’on pouvait échanger des idées, de toute évidence je me suis trompé. Chère Michèle, je n’interviendrai plus sur ce blog, soyez tranquille, vous n’aurez plus de questions qui fâchent.
    Pardon, mais pour moi, la politique, c’est autre chose.

    Je rappelle pour finir que ma première intervention était une question toute simple à une élue (élue grâce à moi)… Je vous laisse imaginer la suite.

  87. 24/09/2007 at 11:03 Franck

    à Quichote :

    "Vous salissez ce blog" ? mais vous voulez quoi, cher Quichote ? un blog bien propre où tout le monde serait beau, gentil et se féliciterait d’être en harmonie ? Excusez-moi mais je pensais être sur un blog politique où l’on pouvait échanger des idées, de toute évidence je me suis trompé. Chère Michèle, je n’interviendrai plus sur ce blog, soyez tranquille, vous n’aurez plus de questions qui fâchent.
    Pardon, mais pour moi, la politique, c’est autre chose.

    Je rappelle pour finir que ma première intervention était une question toute simple à une élue (élue grâce à moi)… Je vous laisse imaginer la suite.

  88. 24/09/2007 at 11:33 Quichote

    @ Franck
    Si "la politique" consiste à faire des procès gratuits, sans savoir de quoi on parle, à attaquer Michèle Delaunay au profit des adversaires politiques, cette perte de commentateur n’est pas grave.
    Une bonne question ne fâche pas, tout au contraire, mais des insinuations mettant en cause le travail fait par une députée, en effet, ça fâche!

  89. 24/09/2007 at 12:40 Michel

    James : Je suis payé par mon patron (une société privée) qui me paye le SMIC pour faire un boulot de merde.
    Mais vous n’avez pas répondu à ma question. Quel boulot faites-vous ? Combien gagnez-vous ?
    Cela semble vous poser problème de parler de votre travail. Vous devez être un de ces pistonnés, élus du parti socialiste, qui ne savent même pas quel est le prix d’un kilo de pommes.
    Si vous ne voulez pas que les gens laissent de commentaires qui ne sont pas en accord avec vos idées, vous n’avez qu’à "moderer" le blog. Comme cela, vous n’aurez que des commentaires chantant la gloire de Michèle Delaunay et du parti socialiste.

  90. 24/09/2007 at 12:40 Michel

    James : Je suis payé par mon patron (une société privée) qui me paye le SMIC pour faire un boulot de merde.
    Mais vous n’avez pas répondu à ma question. Quel boulot faites-vous ? Combien gagnez-vous ?
    Cela semble vous poser problème de parler de votre travail. Vous devez être un de ces pistonnés, élus du parti socialiste, qui ne savent même pas quel est le prix d’un kilo de pommes.
    Si vous ne voulez pas que les gens laissent de commentaires qui ne sont pas en accord avec vos idées, vous n’avez qu’à "moderer" le blog. Comme cela, vous n’aurez que des commentaires chantant la gloire de Michèle Delaunay et du parti socialiste.

  91. 24/09/2007 at 14:09 James

    @ Michel:
    1° je suis un pauvre retraité
    2° je n’ai pas de voiture avec chauffeur comme vous l’attribuez, avec vos clichés, à Michèle Delaunay et tous ceux qui, pour vous, pensent trop de bien d’elle.
    3° je ne m’exprime qu’après avoir pris quelques informations sur le sujet en discussion
    4° je ne fais pas l’affaire de nos adversaires politiques en prenant des positions agressives contre mon propre camp et ses représentants.

    Fin de ce "dialogue" de sourds.

  92. 24/09/2007 at 14:09 James

    @ Michel:
    1° je suis un pauvre retraité
    2° je n’ai pas de voiture avec chauffeur comme vous l’attribuez, avec vos clichés, à Michèle Delaunay et tous ceux qui, pour vous, pensent trop de bien d’elle.
    3° je ne m’exprime qu’après avoir pris quelques informations sur le sujet en discussion
    4° je ne fais pas l’affaire de nos adversaires politiques en prenant des positions agressives contre mon propre camp et ses représentants.

    Fin de ce "dialogue" de sourds.

  93. 24/09/2007 at 14:09 James

    @ Michel:
    1° je suis un pauvre retraité
    2° je n’ai pas de voiture avec chauffeur comme vous l’attribuez, avec vos clichés, à Michèle Delaunay et tous ceux qui, pour vous, pensent trop de bien d’elle.
    3° je ne m’exprime qu’après avoir pris quelques informations sur le sujet en discussion
    4° je ne fais pas l’affaire de nos adversaires politiques en prenant des positions agressives contre mon propre camp et ses représentants.

    Fin de ce "dialogue" de sourds.

  94. 24/09/2007 at 14:09 James

    @ Michel:
    1° je suis un pauvre retraité
    2° je n’ai pas de voiture avec chauffeur comme vous l’attribuez, avec vos clichés, à Michèle Delaunay et tous ceux qui, pour vous, pensent trop de bien d’elle.
    3° je ne m’exprime qu’après avoir pris quelques informations sur le sujet en discussion
    4° je ne fais pas l’affaire de nos adversaires politiques en prenant des positions agressives contre mon propre camp et ses représentants.

    Fin de ce "dialogue" de sourds.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel