m

Dans le couloir de l’hôpital, dans la rue, on m’aborde pour me parler de l’espoir que suscite le résultat de Bordeaux. Et aussi du tandem Juppé-Martin : tout le monde comprend la supercherie, et le rôle de faire-valoir de Juppé qui sera ministre le lendemain (ou la veille).

Beaucoup de remarques d’une grande sagesse sur ce besoin d’équilibre à Bordeaux se concrétise enfin. Je veux noter tout de suite la remarque la plus percutante, venue d’un militant syndicaliste qui n’est pas au PS « Ils ont tout à perdre, nous avons tout à gagner ! »

Superbe !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel