m

L’Etat RPR atteint son apogée avec la nomination à Bordeaux de Patrick Stefanini préfet de région.

Alain Juppé a vite appris l’impudeur sarkozienne. Après le redécoupage des cantons et leur placement sous administration municipale, la mise en coupe réglée de notre ville est en marche. L’accélération des reconduites à la frontière aussi.

Lors de la nomination du Préfet Schmitt il y a deux ans, le député du Puy de Dôme Alain Néri, m’avait dit : « Au moins, ils n’ont pas osé vous envoyer Stefanini, c’est nous qui en héritons.

Eh bien si, ils ont osé. Il a osé.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel