m

Fière de Hollande, tout simplement.
Toujours au plus haut de la maîtrise de soi-même, insubmersible parce qu’il a ce défaut si rare de croire en ce qu’il dit, toujours en éveil, à l’affût, désireux d’être aimable avant que d’être aimé et surtout connaissant chaque mot, chaque chiffre, de chaque dossier. Merci à lui.

Comments 8 comments

  1. 03/05/2012 at 01:10 Harmonie

    Pourquoi est-il toujours nécessaire de ne pas respecter la pensée, le choix de ceux qui ne veulent pas s’aligner sur la consigne générale.
    Moi, je suis d’accord avec Pierrot et quand j’entends Hollande ce matin sur BFM TV affirmer que, quand il était 1er secrétaire du PS il n’y a jamais eu de magouilles, d’histoires…. j’en reste coite !

    Certains d’entre-nous ont la mémoire courte… Qui a INTERDIT de parler de Ségolène Royal après Reims, dans les Fédérations ? ses soutiens adhérents de DA… Il parait que cela indisposait les autres….. Qui a si vite tiré un trait sur Ségolène Royal sauf pour lui demander un « coup de main »‘ pour Hollande ? Vous tous ! Et maintenant la relève est « assurée » avec des Peillon (grossier, arriviste, égocentrique) Valls qui a failli voter plusieurs fois avec l’UMP, Montebourg qui, telle une girouette ne sait où aller, Moscovici, Cambadélis et tous les autres. Par contre, permettez-moi de m’étonner du silence des Emmanuelli, Hamon, Lienemann qui n’ont eu de mots assez dégradants envers S. Royal pour son programme…. Et les Fabius, Guigou, Vaillant, Delanoë qui ont magouillé à Reims sans un seul regret et avec une superbe étonnante….

    Et vous voulez qu’on vote pour ces gens là ? Hollande ne connaissait-il pas G. Frêche et ses tendances très droitières, Navarro, Guérini, Cambadélis et encore Emmanuelli…. pour leurs problèmes de profits illicites ? Si je comprends bien, cet homme, pendant dix, n’a rien vu passer ? Alors, je m’abstiendrai aussi ! Hollande ne mérite pas ma voix si petite soit-elle !

    Que les bobos fassent leur cuisine ensemble. Bien que de gauche, la gauche m’indispose !

  2. 03/05/2012 at 06:00 Alain

    Résultat : Hollande Capitole, Sarkozy capitule.

  3. 03/05/2012 at 07:46 Marc

    « Maitre de lui comme de l’univers » disait Racine ou Corneille et c’est assez extraordinaire alors qu’il est en campagne depuis des mois et pour un débat aussi long

  4. 03/05/2012 at 10:29 moulinier

    @ Harmonie
    c’est comme ça qu’on se présente comme « de gauche » et salit son camp. Idiot utile pour Sarko, mais c’est trop tard.
    D’ailleurs aucune remarque sur le débat et la performance parfaite de Hollande qui a poussé Sarkozy dans la défensive avec son mauvais bilan et son manque de projet.

    • 03/05/2012 at 11:51 Louis

      Alea jacta est ! C’est du latin … pardon !

  5. 03/05/2012 at 16:36 ubu- jean

    « Défaut si rare de croire ce qu’il dit ». Est-ce là vraiment un compliment ? Au mieux peut-on comprendre qu’il est de bonne foi.

    Non, il s’est montré présomptueux, fat, pontifiant, ennuyeux aussi. Son seul souci fut de chercher à opposer ce qu’il ferait s’il était élu à ce qui avait été fait au cours des cinq années passées, lui le champion national des déficits des Conseils Généraux.
    Et ce flou sur l’immigration…
    Et ces incohérences sur le redressement et le financement de son projet…
    Le pire reste quand même cette soi-disant ignorance des travers de DSK ; lui qui avait reçu, alors qu’il était 1er secrétaire du PS, une jeune femme nommée Tristane Banon.

    PS. Je n’ai rien à voir avec le Palais Rohan et vous le savez bien.

  6. 03/05/2012 at 22:22 Olivier Lambert

    Oulala ! Ma blogeuse préférée cherche-t-elle une place au gouvernement ?

  7. 03/05/2012 at 22:29 Nemo

    Bon, comme j’ai laissé traîner sur facebook, je ne me définis pas comme une inconditionnelle de François Hollande (j’ai voté Mélenchon au premier tour) mais j’ai trouvé qu’il avait bien tenu la distance, hier. Et même plus. L’anaphore en particulier (« moi Président …. »), puisque cela s’appelle ainsi, que Sarko a laissé passer, pensant, peut- être, que cela serait considéré comme de l’arrogance Hollandienne, a été un coup de génie. Improvisée ou pas, je m’en fiche, elle (c’est féminin au moins ?) a fait mouche. Ces mots assénés seront à François Hollande, ce que furent « vous êtes l’homme du passif » à l’autre François (encore qu’ils restent d’actualité, ces mots là, en ce qui concerne le Président sortant). Des mots qui restent et marquent. Le débat n’a rien changé pour moi car mon vote était dit, mais il sera plus rassuré sur l’homme Hollande. J’espère que le différentiel le 6 mai sera important (c’est essentiel pour provoquer une curée à droite qui laissera des espaces pour les législatives) …et resterai vigilante pour la suite du quinquennat s’il est élu, ce que j’attends.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel