m

Une jolie formule de Laurent Fabius – malheureusement très juste- ce matin en réunion du groupe socialiste. Nous discutions du projet de loi « Concomitance des élections régionales et cantonales » qui va réduire la durée des mandats des conseillers régionaux et cantonaux élus en 2011 (de deux ans pour les premiers, et trois pour les autres)

Il s’agit en réalité de l’étape numéro 1 de la réforme des collectivités territoriales qui va ramener notre pays des années en arrière en le recentralisant. Les actes suivants de la réforme attendent en embuscade.

Fabius se lève, reboutonnant comme toujours impeccablement la veste de son costume avant de prendre la parole.

– En réalité, nous assistons à la mort de la décentralisation…

Il regarde les chefs opiner et ajoute

– Le cadavre est malheureusement trop gros, et le gouvernement en met un morceau dans chaque valise. C’est aujourd’hui la première…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel