m

les trois points de ce titre font le lien avec le billet précédent, écrit vers 16 heures entre les questions d’actualité au gouvernement et la reprise de la séance sur les OGM.

Eh bien, surprise entre les surprises, notre mobilisation a été la plus forte et le texte a été rejeté à la suite d’une question préalable du député Chassaigne à l’origine de l’amendement 252. Cent trente six voix, contre 135 ! Deux absentions UMP, sans compter ceux qui n’ont pas trop voulu se montrer dans l’hémicycle pour ne pas contrarier leur électorat.

Cette prudence confirme la raison pour laquelle la procédure du « vote solennel », qui permet de savoir nominativement qui a voté quoi, a été rejetée par l’UMP. Le soutien du gouvernement, n’est pas tous les jours un exercice aisé pour les députés UMP !

Réjouïssance ce soir, place du Palais Bourbon, ou José Bové était à l’instant encore entrain de discuter au milieu d’un groupe de badauds.

Moments inattendus, qui démontrent qu’une opposition motivée est quelquefois plus éfficace qu’une majorité enrégimentée.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel