m

Dans un précédent billet, en date du 2 novembre (« La revanche de l’Afrique »), j’exprimais ma conviction que l’avenir de ce continent dépendait en grande partie de son accès à l’énergie solaire. La matière première est disponible à profusion, manquent les équipements en panneaux solaires et leur maintenance.

Un groupe d’ingénieurs allemands a la même intuition, avec une grande qualité en plus, ils l’ont transformée en un projet techniquement viable. Ils en ont convaincu un nombre suffisant de députés européens pour que se tienne à Bruxelles le 28 novembre un colloque sur le sujet.

Leur projet est de transformer le Sahara, disons une faible partie de ce territoire immense brûlé de soleil, en générateur d’électricité. « Le Monde » donne l’information aujourd’hui sous ce titre et commente « L’avenir de l’énergie dans les pays du Sud n’est pas l’atome mais le soleil ».

« Les déserts chauds couvrent environ 36 millions de km2 sur les 149 millions de km2 de terres émergées de la planète, explique le physicien Gerhard Knies, inspirateur du projet TREC (Trans-Mediterranean Revewable Energy Cooperation). L’énergie solaire frappant chaque année 1 km2 de désert est en moyenne de 2,2 térawattheures (TWh), soit 80 millions de TWh par an. Cela représente une quantité d’énergie si considérable que 1 % de la surface des déserts suffirait pour produire l’électricité nécessaire à l’ensemble de l’humanité. »

Le projet des ingénieurs allemands est d’abord d’irriguer en énergie solaire l’Afrique du nord puis de rendre le projet trans-méditerranéen et de perfuser l’Europe en électricité.

Pourquoi pas ? J’ai pensé pour ma part d’abord à l’Afrique elle-même. Pour quelques pays disposant de pétrole, combien en sont dépourvus et payent actuellement l’énergie à prix d’or ce qui les empèchent de puiser l’eau et d’irriguer selon leurs besoins, de climatiser là où c’est indispensable, de faire tourner les machines…Sans énergie abordable, l’Afrique ne prendra pas le tournant du développement autonome.

La nouvelle du projet allemand, tombée ce matin sur l’écran de mon ordi, via le Monde électronique a ensoleillé ma journée. Voilà une véritable information.

Comments 12 comments

  1. 18/11/2007 at 17:33 Gérard ELOI

    Chère Michèle,

    Je te dis un grand bravo pour ces deux victoires obtenues à l’Assemblée (billet précédent), et je te remercie pour ce "rayon de soleil venu de l’ Afrique".

    Un rayon de soleil annoncé par Ségolène, dans son programme "co-développement", et repris par toi et ton équipe à Ouaga avec les panneaux solaires dont tu nous parlais dans le billet " Revanche de l’ Afrique".

    Malgré le pouvoir aux mains de…, tu arrives à accomplir un travail efficace chez nous, et même à être la pionnière d’un renouveau pour un continent déshérité parce que trop pillé.

    C’est formidable…Grâce à des personnes comme toi, il y aura peut-être de l’air pur et de l’emploi demain, pour nos enfants, petits-enfants,…Ce qui était la base du programme de Ségolène.

    Amicalement

    GE

  2. 18/11/2007 at 21:01 F.R.

    Qu’au cours du XXI ème siècle l’énergie vienne de l’Afrique serait une belle chose. Pourquoi pas. L’histoire n’est pas finie.

  3. 18/11/2007 at 22:04 WWW.

    Cela parait aujourd’hui d’une telle évidence, qu’on en arrive à croire que le monde n’est pas bloqué et que tout est à réinventer

    Wild, Wise, World

  4. 19/11/2007 at 09:12 Sable de la Terre

    Chère Madame la députée,
    merci d’aborder ce sujet qui me tiens à coeur. Sans aller chercher jusqu’en Afrique, je voulais vous interroger quant à la contradiction entre des exigences patrimoniales, notamment au niveau architectural. Savez-vous que la Provence, zone la plus ensoleillée de France, est couverte de parcs régionaux induisant des exigences qui interdisent tout panneau solaire ? certes, je comprends qu’il faille protéger le caractère des lieux, mais il y à là une contradiction qu’il est urgent de résoudre. Il s’agit d’un choix de société, et à bienôt 100 dollar le baril de brut, je pense qu’il est temps d’en changer.
    Avec mes remerciements,

  5. 19/11/2007 at 10:59 James

    @ Sable de la terre:
    Il est certain que la France dispose de beaucoup de régions suffisamment ensoleillées pour y installer des dispositifs solaires (probablement c’est même possible partout). Et ça m’étonnerait qu’il faille les installer dans les zones protégées. La Provence est grande!
    Ce qui manque à la France, c’est l’ouverture d’esprit vers cette énergie inépuisable. Mais ce ‘est pas étonnant car pendant des décennies le lobby pro-nucléaire composé d’ingénieurs, poliiciens et journalstes,souvent provenant des mêmes grandes écoles où en prêche le salut nucléaire, nous a gavé de fausses informations et nous a prészenté des mauvais choix au nom de la souveraineté énergétique nationale. Si bien que la France a pris un grand retard sur d’autres pays pour se réorienter vers des énergies renouvelables et alternatives. Les technologies pour utiliser notamment l’énergie solaire de façon économiquement rentable existent; il suffit de vouloir les utiliser. Les responsables politiques résisteront-ils à la pression des groupes industriels et médiatiques pro-nucléaires?

  6. 19/11/2007 at 12:19 militant 3

    J’aimerais comme sable de la terre qu’on utilise cette source d’énergie en France et , pourquoi pas, à Bordeaux! Cela pourrait être un bon point dans un programme rouge-vert d’Alain Rousset qui d’habitude est très ouvert au progrès technologique. Je pense aux nombreux batiments publics pour donner le bon exemple.
    N’oblions pas d’ailleurs de signaler à tous ceux qui ne le sauraient pas déjà qu’il existe des exonérations d’impôts interessantes!

  7. 19/11/2007 at 12:51 NR

    … mais attention: récupération! Notre super-écolo AJ produira certainement avant la fin de la journée un projet tout ficelé d’équipement du Palais Rohan avec l’éclairage solaire!
    Je dis ça parce que la récupération est actuellement une source inépuisable d’énergie politique d’AJ et des siens (si ça continue, on dira bientôt: "Si le soleil brille aujourd’hui à Bordeaux, c’est graçe à Juppé!").
    Dernier exemple pour montrer Juppé Récupérateur: l’affaire de la ligne 15 que la CUB avait décidé de supprimer, avec l’accord sinon sur proposition de Juppé (la CUB, composée de 27 villes, n’impose jamais rien à un maire contre son gré!). Tout d’un coup, prenant connaissance des agissements de Villages de ville et de la députée et conseillère générale Delaunay, il découvre qu’il faut revenir sur son accord pour ne pas perdre des voix au Grand Parc – terrain dangereux pour la droite! Donc il informe le président de la CUB de Sa Volonté révisée et le week-end même Ses adhérents (anonymes) distribuent dans les boîtes aux lettres du GP un tract présentant Juppé comme celui à qui on doit le sauvetage de la lige 15!
    Autre exemple pour le don récupérateur de la droite: lors de l’inauguration des nouveaux locaux du Réseau 32 (rebaptisé "Paul Bert"), Véronique Fayet (!) accorde la paternité du projet à … Juppé! On croit rêver. Notons en passant qu’elle n’a salué parmi les nombreux élus présents que les conseillers municipaux de la droite. Respaud, Hurmic … connais pas!
    Mais sans doute s’agissait-il de l’application du nouveau protocole de l’Etat UMP, filiale Bordeaux: on ignore de plus en plus l’existence d’élus de gauche, même s’ils représentent le Conseil Régional ou le Conseil Général qui ont (co)financé tel ou tel projet qu’on inaugure(exemple: l’inauguration de la Maison cantonale restaurée où Daniel Jault, représentant du CG qui a contribué au financement a tout simplement été ignoré par Sa Majesté) . Ou on n’invite pas la députée socialiste de la 2e circonscription à la cérémonie du 11 novembre…(ça c’est le Préfet qui "oublit").
    Qu’on ne nous raconte pas qu’il s’agit de petits oublis involontaires: le nombre de ces oublis démontre une intention malveillante. Cela promet pour les mois à venir!

  8. 19/11/2007 at 15:27 Vraie colère

    Et pendant que l’on inaugurait, sous la pluie, le nouveau tramway, des couillons de mon genre rataient "le 15 de 8h.05" qui a du passer un peu en avance. Après cinq bonnes minutes, et ne pouvant attendre jusqu’au prochain, c’est à dire 8h.25, les trois ou quatre couillons imprévoyants se sont dirigés sous la pluie vers la place de l’Europe, arrêt "de rattrapage " des lignes 15 et 31. Et là, rien de chez rien, un panneau tableau coché/rempli précisant que n’était plus desservi par cet arrêt le 31. Pas d’autre indication, débrouille toi Paulette. Mais on a vu le 31, qui a juste fait une boucle autour du rond-point, presque devant nous avant de repartir d’où il était venu. Nargués, en plus !
    Renseignement pris depuis, le Grand Parc est pour le moment le terminus du 31, jonction avec le tram. Donc c’est le 15, 2 par heure ou presque aux heures de pointe ( du terminus : 7h.40, 8h.00, 8h.20, 8h.50, 9h.15, 9h.43…), ou le tram à aller chercher assez loin pour certains. Nous sommes partis vers 8.30 dans un bus bien chargé.

    Il n’y a pas à se plaindre, puisque le dimanche, c’est désormais un bus par heure.

    Prendre le tram ? Oui, sûrement, en me faisant tremper le temps de traverser tout le Grand Parc. Au retour, oui sûrement, mais je ne devrai pas être encombrée de lourds paquets. Je rentrerai plus tôt, travailler plus, c’est fini : de nuit, en hiver, la rue Portmann est vide, sinistre, toute cette traversée est devenue glauque en quelques années. Revenir le soir après une sortie ? Ce sera accompagnée ou rien du tout. Mais évidemment, qu’ont besoin de sortir le soir les habitants du Grand Parc. Du moment qu’il y a TF1…

  9. 19/11/2007 at 15:46 Gérard ELOI

    @ NR

    Et il n’ y a pas que AJ qui fait de la récupération, NS aussi !

    Je rappelle que co-développement avec l’ Afrique ( avec entre autres le développement là-bas de l’énergie solaire) figurait en bonne place dans le programme de Ségolène.

    Le mot a été récupéré par le président…mais rien que le mot, pas l’action ! En guise d’action,…nous avons eu le discours qui a indigné au Sénégal, puis l’ affaire du Tchad…

    Pendant ce temps-là, les premiers panneaux solaires installés en Afrique seront ceux voulus par Michèle et son équipe lors de leur voyage à Ouagadougou. (Les détails dans un billet du blog datant d’une quinzaine de jours).

    Que notre campagne mette en évidence les valeurs et l’humanisme de notre programme est parfait. Maintenant, si l’adversaire ( face à de telles basses manoeuvres, on peut même dire l’ennemi) récupère, on peut même dire "vole" notre travail, et que la campagne doive s’abaisser à publier des mises au point, des démentis, c’est grave et çà démontre par quels opportunistes avides du "pouvoir pour le pouvoir…ou pour le fric" nous sommes actuellement gouvernés.

    Voilà qui me fait penser au titre d’un billet sur le blog de Michel Delebarre, un copain du Nord, à l’époque de la présidentielle où le candidat Sarkozy pêchait sans vergogne dans les marigots de Le Pen.
    Michel avait titré : "Le Pen et Sarkozy : vase communicante" !

    Face à une politique du mensonge éhonté et à la manipulation démontrée des medias, les Victoires au printemps seront encore plus belles !

    Amicalement

    GE

  10. 27/11/2007 at 22:53 Olivier

    Madame La Députée,

    J’ai lu avec intérêt votre article "Energie solaire : la lumière venue d’Afrique".

    J’anime, en lien avec Gerry Wolff de TREC-Grande-Bretagne ( http://www.trec-uk.org.uk/news/n... ), un blog de sensibilisation sur le potentiel du solaire concentré, de la technologie HVDC (et également de la biomasse) : objectifterre.over-blog.o…

    La France, pourtant patrie d’Augustin Mouchot et de Marcel Perrot, a aujourd’hui beaucoup de retard sur les USA, l’Allemagne et l’Espagne en la matière.

    Que manque-t-il ? Une vraie volonté politique : nous avons besoin de vous pour approfondir la réflexion à ce sujet au sein du parti socialiste !

    La France, comme l’Allemagne aujourd’hui, pourrait exporter son savoir-faire technologique (construction de miroirs, de tubes collecteurs, de turbines). Participer directement ou indirectement à la construction de centrales solaires dans les pays de la ceinture solaire mondiale (Afrique, Asie, Amérique latine…), c’est mettre en place de nouvelles filières, c’est créer de l’emploi, c’est créer les conditions de la prospérité source de paix. Et c’est aussi, bien sûr, réduire nos émissions de gaz à effet de serre qui menacent le climat et donc les hommes.

    Le marché est énorme et le contexte de déplétion des énergies fossiles et du réchauffement climatique ne peut que conduire à un boom mondial du solaire concentré.

    Très cordialement à vous,

    Olivier

  11. 27/11/2007 at 22:53 Olivier

    Madame La Députée,

    J’ai lu avec intérêt votre article "Energie solaire : la lumière venue d’Afrique".

    J’anime, en lien avec Gerry Wolff de TREC-Grande-Bretagne ( http://www.trec-uk.org.uk/news/n... ), un blog de sensibilisation sur le potentiel du solaire concentré, de la technologie HVDC (et également de la biomasse) : objectifterre.over-blog.o…

    La France, pourtant patrie d’Augustin Mouchot et de Marcel Perrot, a aujourd’hui beaucoup de retard sur les USA, l’Allemagne et l’Espagne en la matière.

    Que manque-t-il ? Une vraie volonté politique : nous avons besoin de vous pour approfondir la réflexion à ce sujet au sein du parti socialiste !

    La France, comme l’Allemagne aujourd’hui, pourrait exporter son savoir-faire technologique (construction de miroirs, de tubes collecteurs, de turbines). Participer directement ou indirectement à la construction de centrales solaires dans les pays de la ceinture solaire mondiale (Afrique, Asie, Amérique latine…), c’est mettre en place de nouvelles filières, c’est créer de l’emploi, c’est créer les conditions de la prospérité source de paix. Et c’est aussi, bien sûr, réduire nos émissions de gaz à effet de serre qui menacent le climat et donc les hommes.

    Le marché est énorme et le contexte de déplétion des énergies fossiles et du réchauffement climatique ne peut que conduire à un boom mondial du solaire concentré.

    Très cordialement à vous,

    Olivier

  12. 29/11/2007 at 04:26 Olivier

    – Le livre blanc "DESERTEC – Clean Power From Desert" de TREC vient de paraître : objectifterre.over-blog.o…

    – Google va investir plusieurs centaines de millions de dollars dans les énergies renouvelables, et en premier lieu dans le solaire concentré : objectifterre.over-blog.o…

    – Pourquoi le solaire concentré va t-il faire la nique au charbon ?
    > objectifterre.over-blog.o…
    et
    > objectifterre.over-blog.o…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel