m

Cérémonie très formelle ce matin à l’Ecole de la Magistrature pour le baptême de la nouvelle promotion, en présence de hautes et respectables personnalités comme le Président honoraire du Conseil Constitutionnel Pierre Mazeaud, le Procureur général Nadal, le premier Président de la cour de Cassation Vincent Lamanda et tous les représentants des corps constitués.

A l’issue d’un débat très remarquable, ce noble aréopage s’avance vers le parvis de l’Ecole pour y attendre la Ministre Alliot-Marie.

L’excellente députée de la première circonscription de Bordeaux, Chantal Bourragué, que je saluais d’un conventionnel mais souriant « Bonjour Chantal » lance en réponse un tonitruant :
– « Eh bien, je vous félicite pour votre torche-balle ! »

J’interroge ma commère : il s’agissait de ma lettre cantonale. Quant à « Torche-balle », l’expression m’était à ce jour inconnue et j’ai dû en analyser les deux termes pour approcher de son sens profond.

Le ton était à l’unisson du vocabulaire. Même Alain Juppé, dont le visage aurait dû s’éclairer de la pertinence de l’apostrophe, a regardé ailleurs.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel