m

Et si l’UMP était le seul parti à France où il n’y ait aucun imbécile, pas le moindre petit barbouzinet de banlieue, bref personne capable de faire un coup foireux ?

C’est en tout cas le sens des déclarations des dirigeants de la dite UMP qui qualifient de « pêtage de plomb » l’interrogation de Ségolène Royal sur la possibilité de coincidences entre la mise à sac de son appartement et ses propos à l’encontre du « clan Sarkozy ».

On peut comprendre que Ségolène se lasse un peu de la fidélité des monte-en-l’air pour son appartement de Boulogne et de leur goût pour les ordinateurs qui s’y trouvent.

L’an dernier, le même jour exactement, ses ordinateurs chez elle, et le mien à l’Assemblée, nous avaient été dérobés. Le mien n’a jamais réémis depuis, ce qui exclut un vol pour usage et pour commerce. Pour le dire simplement, je pense comme elle qu’il y a des imbéciles partout, et que l’UMP n’en ait sans doute pas plus indemne que n’importe quel autre parti.

L’affaire mérite peut-être un ton moins badin.

D’abord, concernant Ségolène, parce que c’est le premier acte d’un procès bien orchestré en incompétence, tel que nous avons vécu un au moment de l’élection présidentielle. Les ténors de l’UMP ont entonné au même moment, presque avec les mêmes termes, le même cantique. « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose », disait Beaumarchais. Les « communiquants » d’aujourd’hui n’ont rien inventé.

Ensuite, parce que quand on ne peut plus exprimer une évidence sans être qualifiée de sorcière, on a fait un pas vers l’absolutisme. Que Ségolène s’interroge, nous le ferions aussi. Qu’elle réponde tranquillement que « le Président de la République n’est pour rien dans la libération d’Ingrid Bétancourt », tout le monde le sait. La noria médiatique qui s’est aussitôt déchainée est fort inquiétante.

Nous devons être d’une vigilance extrème, non pas sur l’écume des choses, intentionnellement agitée, mais sur le sens de cette agitation.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel