m

Il y a des choses bien agréables dans la vie d’une députée…

Parmi celles-ci, une initiative qui me réjouit le coeur à chaque occasion : les goûters citoyens que j’organise régulièrement pour des classes ou des groupes d’enfants.

Aujourd’hui, c’était une vingtaine de jeunes du CALK**, entre onze et seize ans, venus interroger « leur » élue sur tous sujets tenant à la vie de la République.

Ces jeunes avaient auparavant visité l’Assemblée, dans le cadre d’une échappée parisienne dont ils avaient eu l’initiative avec leurs deux animateurs. Petites subventions publiques pour financer le voyage et le séjour de trois jours, mais surtout une tombola organisée et gérée par les jeunes eux-mêmes (vente des billets, quête des lots auprès des commerçants du quartier Saint Michel où le CALK est installé, et achat sur leurs fonds propres de trois gros lots, dont un four à micro-ondes.

Ilias, Susan, Moussa, Abdel (pardon à eux de ne pas les citer tous) ont passé l’élue à la question. « Est-ce qu’il faut faire des études pour devenir députée ? », « Pourquoi les gens s’interrompent-ils tous en séance à l’Assemblée ? » (ajoutant : « moi, ça m’a pas plu ! »), « Est-ce que ça vous dérange pas qu’on dise du mal de la politique ? »..

Rien que des questions très sensées et dont les réponses ont demandé pas mal d’explications.

Ils ont compris une chose importante : la politique, ça les concerne ; et ce sera vraiment super, si l’un ou l’autre, à un moment ou un autre se dit « pourquoi pas moi ? J’ai quelque chose à dire et sûrement quelque chose à faire ».

La relève est assurée !

  • on l’aura un peu compris : la rue saint-laurent à Bordeaux est le siège de ma permanence
  • Comité d’Animation Lafontaine Kléber à Bordeaux

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel