m

De retour du meeting d’entre deux tours de notre candidat à La Bastide pour les élections cantonales, notre ami Daniel Jault, je donne brièvement les dernières nouvelles de notre liste.

Nos quatre amis de la société civile, Françoise Jeanson, Houria Fall-Abest, Serge Simon et Jean-Pierre Renaudin ont aujourd’hui démissionné de leur nouvelle fonction de conseillers municipaux.

Ils s’étaient engagés aux côtés d’Alain Rousset pour apporter chacun leur expertise dans le domaine qui est le leur. Comme ils l’avaient annoncé, ils ont jugé que dans le rôle de conseillers municipaux d’opposition que notre défaite leur a assigné, il était préférable que siègent des militants des trois partis représentés dans la première partie de la liste (socialistes, verts, communistes).

Je tenais à en informer les militants et les sympathisants qui ont travaillé autour de nous avant que le presse ne le fasse. .

Comments 18 comments

  1. 13/03/2008 at 10:25 JEAN-REMY

    Les faits sont la et tous les beaux discours n y changeront rien ils ont été élus et n assume pas leur mandat quelle image pour le ps .J’ai honte de voir que le paraitre soit au dessus des idées .Il n’est pas étonnant qu avec cela les Bordelais ne se soient pas reconnus dans cette liste eux qui avaient voté Ségolène Royale pour ses idées novatrices . Je crois qu à Bordeaux le message n’est pas passer . Pourtant les Bordelais n’attendaient que cela une vrai opposition avec des idées novatrices pour les Bordelais et non pas que pour les entreprises

  2. 13/03/2008 at 11:24 A

    C’est maheureusement un sentiment partagé par beaucoup des personnes avec qui j’en discute : debandade peu glorieuse sur la liste Rousset, manque de courage politique à assumer le rôle ingrat (mais Ô combien utile ) de l’opposition et, last but not least, on retrouve les mêmes têtes de l’opposition (Respaud, Hurmic…)
    Toutes les explications du monde ne changeront rien à la fâcheuse impression que cela laisse

  3. 13/03/2008 at 12:18 Eric

    Si juppé avait été battu, toute la première moitié de sa liste aurait dû démissionner !

  4. 13/03/2008 at 12:27 A

    reponse à Eric : ce n’est pas faux!

  5. 13/03/2008 at 12:30 Clem

    Ce que vous oubliez, c’est que c’était prévu depuis le début lors des tractations qui ont permis de réunir tous les partis de gauche "institutionnels". En cas de victoire, tout le monde devait assumer ses fonctions en fonction de son rang dans la liste, et en cas de défaite, les postes de conseilles minicipaux d’opposition (qui, je le rappelle, ne donnent généralement aucune responsabilité et peu de pouvoir sur les politiques entreprises, à part un devoir de vigilence) seraient répartis entre les représentants des partis, impliquant de fait la démission des membres de la société civile.
    Ca ne remet pas en cause la valeur de ces gens là, ni leur implication dans la campagne, qui fut à tous les égards, remarquable.
    Merci à eux, et au plaisir de les revoir.

  6. 13/03/2008 at 12:59 Petit Clos

    Il faut sauver le soldat bordelais de gauche.
    Il en a gros sur le coeur. Je lis avec attention ce que nous dit déjà depuis un certain temps le soldat Jean Rémy. Il a le mérite de ne pas avoir attendu la défaite pour tirer la sonnette d’alarme.
    Faute de l’avoir écouté avant il faut maintenant s’expliquer devant lui.
    Serge SIMON a vanté l’autre soir au Fémina les mérites du militant de base et du dévouement dont il a fait preuve. Je peux en témoigner pour Caudéran où c’est bien la première fois que nous avons réussi à "boîter" et à plusieurs reprises la quasi totalité de nos 20 000 boîtes à lettre.
    Il convient maintenant de lui rendre compte et il ne suffit pas de dire que ces démissions avaient été programmées sur des positions préparées à l’avance.
    Ne voulant pas donner de plaisir supplémentaire à la droite, pour ma part je m’abstiendrai de commenter publiquement mon sentiment.
    Mais il va bien falloir qu’on se parle entre nous non pas pour s’auto détruire mais pour recommencer à bâtir les bases de l’alternance à gauche à Bordeaux. Quand je dis entre nous j’inclus Alain ROUSSET et ses colistiers pour savoir rapidement si pour eux ils considèrent maintenant cette élection comme une répétition de la victoire à laquelle ils s’engagent à nous mener dans 6 ans où s’ils nous laissent quartier libre pour réfléchir à une autre solution

  7. 13/03/2008 at 14:01 Gérard ELOI

    @ Jean-Remy, A,…

    Les démissions "programmées" de Françoise, Houria, Serge et Jean-Pierre.

    Je comprends que leurs électrices et électeurs les vivent mal.
    Mais il faut aussi tenir compte de la teneur complète du message de Michèle : ils étaient présents sur la liste en tant que spécialistes dans leur domaine ( "expertise", écrit Michèle), donc aptes à mettre leurs compétences au service de la municipalité en cas de majorité.

    La donne a hélas changé. On peut interpréter leur démission avec désarroi, on peut aussi l’interpréter comme une meilleure "tactique" de reconstruction : ils seront (peut-être, c’est ce que je continue d’espérer) plus efficaces avec la CUB, qui est l’enjeu de dimanche.

    Il ne s’agit pas de dénigrer le rôle des conseillers d’opposition. Mais, dans une équipe, il est important que chacun tienne le rôle où il apporte le plus d’efficacité.

    Je vais comparer le rôle de conseiller d’opposition à celui, en foot, de demi défensif. Ce qui fut longtemps ma place sur le terrain.
    Quand il le fallait, je "montais d’un cran", ou l’inverse : j’ai aussi joué trois matches dans les buts, sans défaite, 3 nuls !
    J’ai toujours accepté le jeu d’équipe, prenant le N° 10 ou même l’aile gauche (bien que droitier) quand les circonstances l’exigeaient. Mais, sur l’ensemble d’une saison, je n’ai jamais été le meneur de jeu, l’attaquant ou le gardien idéal ! Mais, après avoir officié à ces postes, j’ai toujours été heureux quand le titulaire revenait : on en redevenait plus performants !

    D’accord, je m’égare (comme d’habitude vont dire certains), et il ne faut pas comparer un combat politique à un match de foot.
    Mes "métaphores" ont été écrites seulement pour rappeler que les démissions incriminées permettront peut-être de continuer le combat avec " la personne idéale à a place idéale". Avec un véritable esprit d’équipe.

    Amicalement

    GE

  8. 13/03/2008 at 14:04 Alain 1

    Et cependant, qu’un groupe s’efforce de mettre en pratique ce à quoi il s’était engagé lors de son alliance avec d’autres groupes, n’est ce pas le respect de la parole donnée, du contrat passé ?

  9. 13/03/2008 at 15:57 Petit Clos

    Le soldat Jean Rémy qui a pu assister à 4 forums participatifs dans sa 1ère ciconscription pendant les dernières présidentielles et législatives où chacun a pu apporter son expertise a bien le droit de réclamer des explications à des experts qui n’y sont pas venus à l’époque et qui ne sont pas venus se présenter devant lui au moment des municipales pour expliquer pourquoi ils étaient venus appuyer la gauche (ils l’ont fait bien sûr en public mais pas dans nos réunions de militants qui je l’avoue ne sont pas toujours très engageantes mais qui en l’occurrence étaient disposés à soutenir l’initiative d’Alain Rousset et l’ont fait malgré tout à fond) et surtout comment ils voient l’avenir pour l’alternance dans 6 ans.Sinon il risque d’être durablement désemparé.Il faut qu’ils acceptent de venir lui parler car je le considère aussi précieux qu’eux

  10. 13/03/2008 at 16:01 Perdu

    Oui, perdu dans vos commentaires cocernant ces démissions.
    Vous dites qu’elles étaient prévues dès les premières négociations. Ces négociations d’appareils, inconnues des militants de base et qu’on leur cache régulièrement. Non pas qu’ils ne puissent pas comprendre, uniquement parce qu’ils ne doivent pas savoir.
    A aucun moment de la campagne, ces démissionnaires n’ont eu le courage de dire aux bordelais que, s’ils n’étaient pas élus, ils démissionneraient. Aujourd’hui les "rats" quittent le navire.
    On se présente, on est élu, mais on retrouve les mêmes (ou presque) au conseil municipal.
    Tiens, au passage, j’imagine que Papadato doit être très content de la non-démission de Michèle Delaunay. Serge Simon est peut être parti mais il va y avoir du sport quand même.
    Comme on parle de Serge Simon, il fait quoi dans la vie ? N’est-il pas chargé de mission au Conseil Régional ? Comme c’est bizarre…
    Mais peu importe. J’espère en tous cas que les militants du PS demanderont des comptes sur ces démissions et qu’ils imposeront leurs règles pour les années à venir. Il faut arrêter de dire "amen" à tout ce que disent les petits caporaux du parti. Il est temps que soient définies assez longtemps à l’avance les priorités pour mettre en place une véritable machine socialiste à gagner des élections.
    Alain Juppé va mettre en place des adjoints de quartier (le quatier correspondant exactement au canton). Chez les socialistes, certains réclament des sections cantonales depuis longtemps. Gilles Savary a toujours été contre cette solution afin de garder la main mise sur la section de Bordeaux centre. Je pense qu’il est urgent maintenant de faire éclater cette section-auberge-espagnole composée en grande majorité de militants de salon (comme les appelait un de mes amis) et faire des sections cantonales. Chaque section s’occupant d’un territoire précis, composée par des militants ayant la volonté de militer (ce n’est pas un vain mot) et capables de mettre en place des réseaux de sympathisants dans ces cantons. Important aussi, il faut que les sécretaires de section soient des moteurs de la section (et non pas des boulets). Et les élus doivent être présents sur le terrain régulièrement.
    Quand vous aurez compris cela, quand vous le ferez, je vous garantis que le PS aura de meilleurs résultats à Bordeaux. Certainement même des victoires.
    C’est beaucoup de travail mais c’est le prix à payer.

  11. 13/03/2008 at 19:04 pticom

    perdu pas de pbm sur ton commentaire mais pour moi les boulets ne sont pas forcément à bdx centre comme tu le prétends, bcp de militants s’écrasent pour l’instant mais nous savons t ous qui a fait a fond la campagne pour AR et qui a mis le frein à main : la fédé , actuelle ou future , devra effectivement bien comprendre que les militants de la base ne sont plus là que pour le collage et le tractage, une nouvelle génération avec des jeunes et moins jeunes qui ont leur mot à dire, les temps doivent changer.

    pour ce qui est de Savary, j’espere qu’il va en mettre une bonne a cazabonne et je te dirai que c’est le quasi seul élu du coin que j’ai vuen survet coller des affiches comme le commun des militants.

    alors comme je vois qu’on commence à parler franchement sur ce blog, peut etre que ce qui s’est passé dans le blayais devrait aussi se produire, mais sans doue avec bcp moins de coup bas et de trahison, il va falloir vraiment que pas mal comprennent qu’onse moque grandement des courants, motions et cie, la défense de nos idées étant notre principal moteur à l’avenir .

  12. 13/03/2008 at 19:32 Paul Grégoire

    Qu’il faille se livrer à un examen sérieux des causes de la défaite aux municipales à Bordeaux est une évidence. Alain ROUSSET peine à réaliser le score cumulé du PS et des verts en septembre 2006, alors que Jacques RESPAUD et son équipe n’avaient eu que très peu de temps pour mener la campagne… et beaucoup moins de moyens. Cette défaite doit d’autant plus être questionnée qu’elle s’accompagne de bons résultats pour la gauche aux cantonales : Mathieu ROUVEYRE devrait arracher dimanche un canton supplémentaire à la Droite, Florence LAMARQUE a réalisé un excellent score dans un contexte très difficile et aussi bien Philippe DORTHE que Daniel JAULT améliorent leurs positions en frôlant une élection au premier tour.
    Le pire serait de refuser une mise à plat des questions. Le temps de la réflexion viendra. Mais on n’en est pas encore là. L’urgence est de se mobiliser pour l’élection de dimanche prochain.

  13. 14/03/2008 at 00:59 JM PEREZ

    Tout d’abord,d’abord mon cher Perdu je n’ai pas de sympathie particulière pour les gens qui se cachent derrière des pseudos pour critiquer.Le franchise et la clarté doivent être la qualité primordiale de tout socialiste pas la dissimulation,et avancer masqué n’est pas très glorieux..mais chacun s’arrange comme il veut avec sa conscience.Beaucoup ont en effet depuis longtemps envie de faire éclater la section de Bordeaux Centre pour des raisons qui n’ont le plus souvent pas grand chose à voir avec l’efficacité militante…cette section géne certains c’est vrai!!Sa taille n’a pourtant pas été un obstacle bien au contraire dans l’élection de Michéle Delaunay ni dans l’organisation de la bataille malheureusement perdue dimanche dernier!!Elle dispose de militants dévoués et efficaces et je n’ai personnellement pas l’impression d’être un boulet…mais plutôt un moteur(cela devrait te rassurer)c’est en tout cas l’image que la majorité des militants me renvoie…mais tu vas sans doute nous expliquer que tu as raison contre tous les autres.

    Quand tu auras le courage et la dignité d’avancer à découvert,nous pourrons ici ou ailleurs continuer ce débat..Jusque la permets moi d’utiliser tes remarques sous forme de suppositoire…et encore pour enfants.
    Ah les sections cantonales !!!! y’ avait longtemps!!!Ca commençait à nous manquer ce débat!!!J’en étais presque devenu partisan à dire vrai..mais quand je vois que comme par hasard ce débat ressurgit au lendemain d’une défaite ,je me demande bien ce qu’il y a derriére.
    Pour info dans cette élection ,la gauche ne fait ni mieux ni pire la ou il y a ou non des sections cantonales.

    Cela devrait éclairer le débat tu ne crois pas??

    Bon à ta disposition quand tu auras le courage de te nommer…

  14. 14/03/2008 at 01:31 brigitte nabet

    je vous conseille les garçons de mettre toute votre énergie dans les combats à mener
    Selim Kançal sur le 4ème canton de Bordeaux est lui aussi encore en lice et tout n’est pas perdu !
    je souhaite bon courage à celles et ceux (les 11) qui siégeront au conseil municipal, j’aurai une pensée pour eux
    merci d’en avoir une pour moi qui ne siégerai plus !
    qt aux sections cantonales, nous en parlerons en des lieux plus appropriés

  15. 14/03/2008 at 15:19 Perdu

    Mon cher JM Perez, comment peut-on être le moteur d’un section quand on reste plusieurs mois sans convoquer une réunion ? Cependant, la remarque ne t’était pas adressée personnellement. Dommage que tu te sois senti concerné.
    Pticom, je trouve malhonnête de taper en permanence sur la fédé. Qui a mis le frein à main ? Alain Anziani ? Si tu penses cela, c’est lui faire un mauvais procès. Je te rappele qu’Alain Anziani n’est que le "gérant" de cette maison. Il y a des sécretaires fédéraux, issus de tous les courants du parti et qui composent le conseil fédéral. Avant de dire c’est la fédé, je pense qu’il serait souhaitable de dire à tous ces élus du conseil fédéral qu’il faut assumer le mandat qu’on leur a donné et faire leur travail. C’est bien joli de dire la "c’est la fédé" mais ces attaques gratuites semblent être destinées au premier fédéral ainsi qu’au personnel de la fédé. Que chacun au sein du conseil fédéral prenne ses responsabilités. La critique gratuite et destructive est facile.
    J’en reviens au rôle des militants au sein du PS. Ouvrez-là et dites ce que vous pensez. Arrêtez d’être térrorisés devant les élus et les petits caporaux.

  16. 14/03/2008 at 16:45 No comment !

    " Arrêtez d’être térrorisés devant les élus et les petits caporaux. "

  17. 14/03/2008 at 17:19 pm

    jl, arrête ton cinéma.

  18. 14/03/2008 at 19:23 pticom

    salut perdu, je pense que tu n’as pas tout à fait compris mon message à savoir mis le frein à main : la fédé…….
    je n’ai jamais que la fédé mettait un frein à main j’ai juste voulu dire que la fédération et ce n’est pas la première élection ou cela se passe comme cela devrait plus jouer son role d’arbitre et de conciliateurs qd on voit que c’est criant que certains ne font pas à fond une campagne ( je mets à part la campagne du oui ou non au traité européen), c’est de ceux là que je parle par rapport aux freins à main .

    par contre je te l’avoue perdu, un renouvelt au sein de la fédé nous ferait sans doute du bien et je te rassure, je n’ai aucune critique au contraire a faire à notre premier fédéral qui bosse dur !!

    la plupart des militants de base ferment leur gueule mais on a des yeux et des oreilles comme tout le monde et c’est inadmissible d’aller faire le boulot que d’autres devraient faire ou qd on te dit que ds tel ou tel quartier, on a pas vu un programme d’ AR ou une affiche, on se fait bien chambrer par les copains du boulot qui te disent : " et bien c’est cela ton organisation au ps !!).
    pour ce qui est des secretaires de section et je ne parle pas de bdx centre, je suis tout a fait d’accord avec toi des réunions avant ces élections et juste après seraient plus que nécessaire car la campagne devrait partir de ces unités ou il est plus facile de créer une émulation, tlm ne peut pas se rendre cours Alsace Lorraine.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel