m

Il fait un temps très étrange, à la fois nostalgique et indifférent. Vieux dilemme des poètes romantiques : la nature est-elle à l’unisson de nos sentiments ou y est-elle indifférente ? Maintenant, il va falloir affronter la diminution rapide des jours qui chaque année lève une sorte d’angoisse triste, assez primitive. Et si ils ne devaient jamais rallonger…

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel