m

Il fait un temps très étrange, à la fois nostalgique et indifférent. Vieux dilemme des poètes romantiques : la nature est-elle à l’unisson de nos sentiments ou y est-elle indifférente ? Maintenant, il va falloir affronter la diminution rapide des jours qui chaque année lève une sorte d’angoisse triste, assez primitive. Et si ils ne devaient jamais rallonger…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel